mardi 28 janvier 2014

Sujets du 28 janvier 2014

Proverbe/citation du jour
«La vérité est indépendante des faits.» -Lawrence Durrell


Une jeune fille poignardée à Baie-Comeau?
Au cours des derniers jours, les réseaux sociaux de la région de Baie-Comeau se sont enflammés au sujet d'une agression à coups de couteau qu'aurait subie une jeune fille. Facebook aidant, la panique s'est répandue auprès du public, à commencer chez les jeunes adolescentes.

Or, la Sûreté du Québec a confirmé hier que toute cette histoire n'est qu'un canular.  

Une porte-parole de la police a dit sur les ondes de Radio-Canada que des accusations pourraient être portées dans ce dossier.

Ce cas n'est pas unique. Il nous démontre d'une part à quel point le peuple fait preuve d'une naïveté crasse, et de l'autre, que n'importe lequel individu disposant d'un clavier branché à Internet peut lancer des rumeurs qui peuvent causer du tort et provoquer un gaspillage de ressources, notamment quand la police doit consacrer des efforts et de l'argent pour une enquête inutile.

Que dire maintenant de situations comme celles où un individu se fait accuser à tort de viol ou d'agression par exemple? Ou bien de fausses alertes à la bombe qui empêchent les citoyens de vaquer à leurs occupations, que ce soit à l'école ou dans une entreprise?

Parce qu'il est aisé de provoquer des méfaits du genre, les mesures pour les contrer doivent être grandes. Les personnes reconnues coupables d'actions du genre doivent être sévèrement punies.

Aussi, que font les parents et les éducateurs du monde scolaire pour sensibiliser notre jeunesse non seulement aux conséquences que peuvent avoir de fausses accusations du genre, mais aussi pour outiller les générations montantes pour qu'elles soient capables de discerner qu'ils s'agit de canulars, d'autant plus que la plupart du temps, de simples vérifications via Internet permettent rapidement de découvrir que ces histoires ne sont pas véridiques?



Le Québec n'a pas les moyens de devenir indépendant
Il est aisé de comprendre pourquoi les plus grands supporteurs de l'indépendance du Québec sont des artistes et des gens du petit peuple qui n'ont aucune idée sur le fonctionnement d'une entreprise et qui sont "zéro" en comptabilité : ces derniers ne savent pas compter.

Si le Québec devenait indépendant, que se passerait-il sur le plan financier, sans les transferts d'argent en provenance du fédéral? Un billet d'Antagoniste.net résume très bien le pourquoi.

En se basant sur des données de 2012, si demain matin le Québec devenait un pays, l'ancienne province serait moins riche de 16,261 milliards de dollars, et ce sans les transferts liés à la péréquation.

Pour combler ce manque à gagner, en plus de ce qu’ils payent déjà, il faudrait que les contribuables imposables du Québec (quatre millions de personnes) fassent un nouveau chèque de presque 4 000$ au gouvernement. Je ne connais pas beaucoup de souverainistes fervents qui ont en poche ce qu'il faut pour remplir ce "trou"!!!

Pendant ce temps, une poignée d'écologistes bloquent systématiquement tous les projets de développement et la gauche socialiste demande encore plus d'interventions gouvernementales, avec toutes les conséquences que cela a sur l'économie. Imaginez ce qui se passerait en cas d'indépendance!

« Vive le Québec libre! »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire