dimanche 31 décembre 2017

Le 31 décembre 2017

Proverbe/citation du jour
“On n'est jamais jugé sur un bilan, mais toujours sur sa capacité à se projeter dans l'avenir.”-Philippe Douste-Blazy


Un constat et une suggestion, en cette fin d’année 2017
2017 s’achève, 2018 commence bientôt. Avec la vague de froid et la neige, nous n’avons pas été gâtés en matière de météo durant ce temps des fêtes qui sera bientôt chose du passé, sans compter la grippe qui frappe fort cette année.

Peut-être est-ce parce que je vieillis et que ma perception des choses changent, mais j’ai l’impression que les célébrations de fin d’année ne sont plus ce qu’elles étaient auparavant. J’en faisais mention la semaine dernière, en me référant au fait qu’il n’y a plus de messe de minuit, à Noël, à Sainte-Anne-des-Monts. La célébration était à 19h30. Je n’ai pu en capter que le départ des fidèles suite à la célébration (vous pouvez consulter mon billet du 24 décembre pour les détails.)

Je me souviens de célébrations en famille, à Causapscal. Il y avait sur place ma mère, ma sœur, mes deux cousines, mon oncle et ma tante, en plus des deux grands-parents Lepage (et moi, bien entendu). De nos jours, il n’y a plus rien de cela, pas plus que de rencontres de la famille durant la saison estivale.

Il faut dire que plusieurs personnes sont disparues depuis (l’oncle Alain, la grand-mère Florence, le grand-père Paul et ma mère). Nous nous sommes dispersés à travers le Québec et la maison de Causapscal a été vendue en 2011. Les vieux repères s’effacent, et cela se sent.

Le plus gros coup est venu avec le décès de ma mère, en juillet 2006. C’était elle, l’élément assembleur, et comme je me plais à la décrire, le mortier qui faisait tenir ensemble les briques dans le mur familial.

Dans chaque famille, il y a toujours une personne qui est le pivot, le point central autour duquel tout le reste gravite, et la disparition de cette personne marque toujours un grand tournant.

Regardez autour de vous, identifiez qui est ce pivot si la personne est encore vivante, et dites-lui « Merci » pendant que vous le pouvez encore!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire