mercredi 31 octobre 2012

Sujets du 31 octobre 2012

Proverbe/citation du jour
"Les habits sont aux femmes ce que les aromates sont aux plats: En petite quantité, ils en rehaussent le goût; en trop grande, ils en masquent la saveur véritable." -Anonyme


40 millions de dollars
Le ministre Pierre Duchesne a déclaré ce matin, à l'entrée d'un conseil des ministres que le conflit étudiant qui a touché le Québec le printemps dernier a coûté 40 millions de dollars. Cette somme, qui représente les dépenses des quelque six mois du conflit étudiant, est plus élevée que les sommes créées par l'augmentation des frais de scolarité pour la première année.

Est-ce que ce sont les Carrés rouges et autres tapeux de casseroles qui vont payer pour ça? NON! Ce sont les contribuables québécois. Une belle bandes d'enfants-rois du genre qui se roule au milieu de l'allée dans le rayon des jouets quand papa-maman ne veulent pas leur acheter des nanannes!

Rappelez vous que la majorité de la population supportait la hausse. Le gouvernement péquiste actuel blâme les libéraux pour les six mois de la crise. Je ne crois pas qu'il fasse mieux pour rétablir la situation, mis à part d'encore une fois augmenter les impôts que nous devons payer non seulement pour les étudiants, mais aussi pour tout le reste en terme de gaspillage et de mauvaise gestion.

Si j'ai un blâme à adresser au gouvernement Charest par rapport à cette crise, c'est de ne pas avoir mis ses culottes plus tôt.

Je n'ai pas envie d'en ajouter davantage...

Pour plus de détails :


Et vlan dans les dents!!!
Stéphanie Van Rijn m'a raconté mardi une anecdote très cocasse qui en dit long sur l'attitude de certains hommes face aux femmes de même que sur la courtoisie.

Stephanie Van Rijn
Alors qu'elle se rendait au dépanneur, elle a été approchée par deux gars grossiers qui l'ont abordée en lui disant : 

-« Hey pitoune viens fourrer! » et,
-« Hey championne t'as un beau cul ».

Un peu énervée, la jeune dame n'a rien répondu et a roulé les yeux.

Tout juste avant qu'elle entre dans le dépanneur, un homme plus âgé lui a ouvert la porte en lui disant :

-« Après vous mademoiselle! »

C'est la suite qui est le plus drôle. Ce même homme âgé s'est ensuite tourné et s'est adressé aux gars grossiers en leur disant : « C'est comme ça qu'on traite une dame! »

Et vlan dans les dents!!!!

Merci de me permettre de partager ton histoire avec les lecteurs de mon blog!

Vous pourrez voir Stéphanie en photos en suivant ce lien :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire