vendredi 18 décembre 2015

Le 18 décembre 2015

Proverbe/citation du jour
“La preuve incombe à celui qui affirme.”-proverbe latin


6000 nouveaux arrivants en Gaspésie depuis 2012? On peut en avoir des preuves concrètes SVP?
Danik O'Connor, coordonnateur de la «Stratégie d'établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine », a déclaré hier à Yves Larouche, durant une entrevue à l'émission « Bon pied bonne heure », que la Gaspésie a accueilli 2000 nouveaux arrivants depuis 2012.

2000 nouveaux arrivants par année? Peut-on avoir des informations plus précises sur le sujet que ce qu'on mentionne dans la nouvelle de Radio-Canada sur le sujet?

On lit dans le Bilan démographique du Québec 2015, à la page 132 :

« La population de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine connaît le plus important déclin démographique du Québec.En plus de perdre un bon nombre d’habitants dans ses échanges migratoires interrégionaux, la région est l’une des rares où les décès sont plus nombreux que les naissances, une situation qui s’explique notamment par une population beaucoup plus âgée que la moyenne québécois. »

Où sont ces nouveaux arrivants? Monsieur O'Connor n'a donné qu'un seul exemple, flou, d'une famille de quatre, deux adultes et deux enfants, venue s'établir en Gaspésie, et dont la mère est intervenante et le père un percussionniste.

Un extrait du Bilan démographique 2015 (page 132)

Comment expliquer la chute démographique, le bilan migratoire négatif, alors que 6000 personnes se seraient installées depuis 2012? On peut nous amener des preuves tangibles? J'aimerais que Radio-Canada fasse preuve de plus de rigueur quand on nous présente des nouvelles du genre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire