samedi 5 mai 2018

Le 4 mai 2018

Proverbe/citation du jour
"La complaisance fait des amis, la franchise engendre la haine."-Térence


Si des militants gaspésiens de droite faisaient la même chose, qu’en dirait-on dans les médias?
Quelles seraient selon vous les réactions des médias et de divers intervenants (autant des élus que des membres influents de la société civile) si on annonçait qu’un groupe de sympathisants d’un quelconque groupe considéré le moindrement « à droite » annonçait publiquement qu’il organise en Gaspésie un camp de formation où les sujets suivants seraient abordés lors d’ateliers :

  • Premiers soins en manifs
  • Aspects légaux, occupations et manifs
  • Escalade industrielle (sur inscription)
  • Barricades humaines : trépieds et cadenas
  • Action directe non-violente : de la campagne à la préparation
  • Arts martiaux : nos corps en situation
  • Sécurité informatique
  • Puits à l'abandon : recherche terrain
  • Le travail qui relie


Les ateliers ci-hauts ont pour but de préparer des militants à manifester (aspects légaux, barricades humains), en étant même prêts à donner des premiers soins si bagarres il y a (premiers soins), avec une préparation pour donner des coups (arts martiaux), en leur donnant aussi des conseils pour rechercher des cibles (« puits à l’abandon ») et y accéder (escalade). On cherche même à outiller les manifestants pour qu’ils puissent communiquer entre eux de manière sécure (sécurité informatique).

Imaginez si ce sont des gens « de droite » qui agissent ainsi. Il est probable que des nouvelles annonçant que des extrémistes s’organisent seraient diffusées, et qu’on demanderait à la police d’enquêter parce que des « terroristes » se préparent à entrer en action et à commettre des crimes qui pourraient mettre des vies et du matériel en danger.

Je vous annonce que ces ateliers décrits ci-haut se tiendront à la fin mai et au début juin ici même, en Gaspésie, sauf que ce sont des manifestants environnementalistes qui les organisent, via Environnement Vert Plus et son « Camp de la rivière Galt-Junex ». Mesdames et messieurs, dès le 25 mai prochain début le « Camp de formation : expulser les pétrolières » :





Parmi les personnes qui « aiment » la page Facebook concernée, on retrouve Gabriel Luneau, le fameux militant écolo visé par une injonction demandée par Junex en août 2017, un gars qui fouille dans les vidanges pour amener de la bouffe chez les personnes qui lui permettent de coucher chez eux.





Je suis prêt à parier un « vieux deux » que les médias vont fermer leurs yeux et regarder ailleurs durant la tenue de ces ateliers, et qu’une approche complaisante sera adoptée si les militants formés commettent du grabuge sur notre territoire ou ailleurs.

Croyez-vous que les médias et les autorités agiraient avec complaisance si des militants de droite s’organisaient de la sorte, même s’ils souhaitent agir de manière pacifique?

1 commentaire:

  1. Je trouve ça grave de laisser ces gens perpétuer ce genre d'apprentissage. Ce sont carrément des camps para-militaires.

    RépondreSupprimer