lundi 6 février 2017

Le 5 février 2017

Proverbe/citation du jour
"Tell me with whom you associate, and I will tell you who you are."- Johann Wolfgang von Goethe


Qui cause le plus de tort à Alice Paquet?

Il fallait s’y attendre, des féministes contestent la décision de la DPCP, incluant Manon Massé.



Alice Paquet se confie dans une lettre publiée par Le Devoir, un lettre qu’on présente comme si c’est elle qui l’avait écrite. En voici un extrait, le passage en gras est mon oeuvre :


« C’est une Alice plus forte qui vous écrit cette lettre, la deuxième, la dernière aussi, peut-être. En octobre dernier, j’ai été propulsée au centre de l’actualité. Je me suis jetée dans les griffes de l’ours ou dans le vide, sans savoir qu’il y avait un ours, et des griffes très pointues. Après une enquête houleuse et largement couverte par les médias, aucune accusation n’a été retenue contre le député Gerry Sklavounos, qui réintégrera probablement le caucus libéral et l’Assemblée nationale sous peu. »


Alice Paquet a-t-elle vraiment composé cette lettre seule? Non. La principale intéressée le mentionne sur sa page Facebook personnelle :





Qui manipule Alice Paquet depuis le début de cette affaire? Qui l’utilise sans prendre en considération le fait qu’il s’agit d’abord et avant tout d’une femme troublée qui a besoin de soins, mais qu’on rend encore plus malade en l’utilisant malgré elle pour la cause?

2 commentaires:

  1. Le RQCALACS, qui a soutenu Alice Paquet depuis le début, a retiré la majeure partie d'une subvention de 26 M $ non prévue par le programme de lutte aux agressions sexuelles de la ministre Thériault. Pour savoir qui a utilisé Paquet, il suffit de suivre l'odeur de l'argent...

    RépondreSupprimer
  2. Pour plus d'information sur le sujet :
    http://olivierkaestle.blogspot.ca/2016/10/marketing-militant-et-gogos-de-la.html

    RépondreSupprimer