vendredi 8 avril 2016

Le 7 avril 2016

Proverbe/citation du jour
« Ben on va aller parler. Il y a des constats à dresser pour pouvoir aborder des solutions. Pis on va aborder les beaux coups qui sont faits aussi. C'est certain. Moi, d'où est-ce que je vois ça, de ma perspective, c'est que la seule guerre qui existe en ce moment, c'est une guerre des riches contre les pauvres. Ça, ça a toujours duré. Et pis quand il y a une guerre, c'est simplement une gang de pauvres qui se font mentir pour aller défendre les intérêts de quelques riches. Quand on manque de soins de santé, quand on manque de soins sociaux, quand il y a des gens qui sont trop pauvres, c'est parce qu'il y en a d'autres qui sont trop riches. Il y a une balance à rétablir. Mais tout ça, ça ne se fait pas en hurlant. Ça se fait en réfléchissant. Pis en organisant des choses comme lui [Daniel Germain] organise. »-Dan Bigras (source)


« Et vlan din dents Dan Bigras! »
Comme la majorité des artistes québécois, Dan Bigras est gauchiste. Il supporte Québec solidaire, comme en témoigne ce vidéo datant d'il y a quelques années, réalisé pour le cinquième anniversaire du parti. Ce cher Dan évoque un monde féodal, avec des seigneurs et des serfs… Il parle d'esclaves pour le bonheur des grands profiteurs, de la disparition de la classe moyenne. Constatez par vous-même :


Notez ses paroles : « Y'a pas de démocratie si personne se lève contre ça... »

Ouais ouais…

Dan supporte Québec solidaire, un parti centralisateur, un parti digne de l'U.R.S.S., du genre qui promet le paradis, mais qui crée l'enfer.

Tu veux vraiment la démocratie mon cher Dan? Vraiment? Savais-tu que pour mieux réaliser le paradis sur Terre, les Communistes dont s'inspirent tes amis de QS ont désarmé la population, ce qui leur a permis ensuite de voler les terres des paysans, de mettre en prison des gens qui ne pensaient pas comme eux et de les envoyer en Sibérie, quand ils ne les exécutaient pas tout simplement, et faire mourir de faim des milliers de gens de l'Ukraine?

Soit dit en passant, notez dans la capture d'écran qui suit, tirée de Twitter, la belle craque que Claude Colgan, un militant contre le registre dont la sœur, Hélène, est morte à l'école Polytechnique et qui, son frère nous le confirme, voulait elle-même suivre son cours pour tirer avec des armes de poing, inspirée par une émission qu'elle adorait, « Miami Vice » :



Claude Colgan est raide pas mal dans son commentaire, mais par ta manière de la bloquer immédiatement, on saisit vite, comme le dit une bonne amie, Cindy Cinnamon, que tu as la mèche courte, et que tu sembles confondre le bouton « Unfollow » avec le bouton « Block ».

Un jour, tu pourrais te ramasser sans personne pour assister à tes shows. Or, si QS obtient le pouvoir, y'a pas de crainte à avoir, tu vas être subventionné à l'os même si tu joues devant une salle vide…

Comment as-tu répliqué aux opposants au registre sur ton compte Twitter



Pour y revenir, tu es en faveur d'un registre québécois des armes Dan hein? Tu te permets de traiter les gens qui s'y opposent de « survivalistes ». Pourrais-tu nous expliquer en quoi tous les propriétaires d'armes du Québec le sont selon toi? Être survivaliste, n'est-ce pas aussi préférer l'autonomie, la liberté, à la dépendance? N'es-tu pas toi-même dépendant des autres pour vivre?

Tu n'en est pas à ta première connerie sur Twitter mon Dan hein?

Je reviens sur tes paroles dans le vidéo : « Y'a pas de démocratie si personne se lève contre ça... » Ces paroles ont été prononcées par des colons américains qui ont créé le pays situé au Sud du Québec, un pays où la constitution permet aux citoyens de posséder des armes justement s'ils ont à faire face à un gouvernement oppresseur. Tu le savais ça?

George Orwell, qui a écrit le roman « 1984 », a aussi dit ceci :


Mets ça dans ta pipe mon Dan : les amateurs d'armes que tu méprises sont peut-être ceux qui sont le plus à même de défendre les libertés auxquelles tu dis aspirer!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire