vendredi 30 mai 2014

Sujets du 30 mai 2014

Proverbe/citation du jour
«Il n'a que dans le dictionnaire que réussite vient avant travail.» -Pierre Fornerod


Alain Bouchard, le PDG de Couche-Tard, a raison : il est inaceptable que le Québec demeure sur le « BS » fédéral
Alain Bouchard, le PDG de Couche-Tard, a déclaré, lors d'une rencontre avec des gens de la Chambre de commerce de Montréal, mercredi soir dernier, qu'il trouve inacceptable que le Québec continue à être sur le « BS » en recevant de la péréquation du gouvernement fédéral.

Alain Bouchard (CTV News)
La province devrait recevoir en 2014-2015 un total de 9,3 milliards en péréquation. Cette somme équivaut à la moitié de ce qu'Ottawa redistribue à travers le pays.

Alain Bouchard croit que le Québec dépense trop depuis 40 ans.

Un autre point intéressant à noter : le PDG de Couche-Tard a aussi mentionné que l'on devrait améliorer l'enseignement de l'économie au secondaire, ce qui pourrait aider à développer l'entrepreneuriat. Sur ce plan, je suis entièrement en accord avec lui, d'autant plus que j'ai moi-même été enseignant en éducation économique dans deux écoles secondaires, alors que le cours était encore donné en secondaire V. Vous souvenez-vous que l'éducation économique était une matière obligatoire pour réussir son DES il y a de cela plusieurs années?

L'entrepreneur de 65 ans, qui est à la tête d'une entreprise établie à Laval, qui a connu ses débuts avec un petit dépanneur, en 1980, mais comptant maintenant 12 500 magasins établis partout à travers le monde, ayant réalisé un chiffre d'affaires de 35 milliards, en 2013, a répondu ainsi quand on lui a demandé sur quel problème il souhaite se pencher une fois qu'il aura pris sa retraite en septembre prochain.

Cela en fait suer plusieurs, mais Alain Bouchard a raison : est-ce normal, malgré ses richesses, que le Québec demeure dans cette situation?

La mentalité de loser qui touche trop de Québécois explique bien à mon avis pourquoi les propos de cet entrepreneur qui a réussi choquent tant de personnes, et cette mentalité est plus forte encore chez les souverainistes, qui passent leur temps à brailler que tous nos problèmes sont de la faute d'Ottawa, tout en se tournant constamment vers l'État pour résoudre leurs problèmes.

Je vais même jusqu'à vous dire que je trouve cette situation pire encore ici, en Gaspésie. Compte tenu des millions qui ont été injectés depuis des décennies, est-ce acceptables qui notre région demeure dans la situation où elle se trouve présentement?


Anne Des Desmond veut mon coeur, mon corps... et surtout mon cash je suppose...
Ah ben! Une dame qui a étudié à l'université de Moscou me contacte ce matin :



La tête, on dirait un collage n'est-ce pas?






Une recherche rapide avec une des images ci-haut et...


La belle Anne Des Desmond veut mon corps, mon coeur, et surtout mon CASH je suppose...

Si vous êtes aussi contacté, vous savez quoi faire!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire