jeudi 1 décembre 2016

Le 1er décembre 2016

Proverbe/citation du jour
«Le multiculturalisme est basé sur le mensonge que toutes les cultures sont moralement égales.»-Michael Barone


Liberté d’expression et liberté d’offenser
Salman Rushdie a dit, à propos de la liberté d’expression :



«Qu’est-ce que la liberté d’expression? Sans la liberté d’offenser, elle cesse d’exister.»

La réaction typique d'un(e) Social Justice Warrior face à une telle affirmation?




Documentaire du jour : « We Can Make You Talk: Interrogation Techniques »
« We Can Make You Talk: Interrogation Techniques » est un documentaire portant sur les techniques d’interrogation. On y résume l’histoire des interrogatoires, tout en nous donnant des exemples concrets grâce à des volontaires qui se soumettent au processus.

Le 30 novembre 2016

Proverbe/citation du jour
"Ni la tour de pierre, ni les murailles de bronze travaillé, ni le cachot privé d'air, ni les liens de fer massif, ne peuvent enchaîner la force de l'âme."-Shakespeare (Jules César)

30 jours au cachot
La période de 30 jours durant laquelle je n’avais plus accès à mon compte Facebook principal s’est terminée, mercredi matin, vers 8h.

Lorsqu'un compte fait l'objet d'un blocage, l'utilisateur peut y avoir accès quand même, sauf qu'il n'est pas dans la mesure d'écrire un statut, d'ajouter ou de modifier une image ou bien de répondre aux messages qui lui sont expédiés.

Un cachot (source)

J'ai une très bonne idée de l'identité des personnes qui ont porté plainte contre moi. Je suppose que Facebook suspend automatiquement un compte lorsqu'un nombre X de plaintes de nature similaires sont adressées à l'endroit d'un compte.

À la fin du mois d'octobre, j'ai eu quelques échanges houleux avec Réal Petit, de même qu'avec d'autres personnes liguées contre les radios de Québec. "Curieusement", dès que mon compte a été bloqué par Facebook, j'ai aussi été bloqué par ces personnes. L'option pour bloquer un compte est offerte lorsqu'on dénonce un compte, alors je ne serais pas surpris que ce soit Réal Petit et cie.

Vous avez ici bas un échantillon du genre de bouette que ce dernier garroche (dans ce cas des répliques de sa part suite à des commentaires sur la page de Éric Duhaime), puis une capture d'écran du message qui a mené à la suspension de mon compte pour 30 jours.



 

Mon compte a été suspendu pour ceci :



Mon compte Facebook secondaire devient habituellement le moyen le plus efficace pour me rejoindre, quoi que je vous suggère fortement de communiquer avec moi via courriel, par le biais de Twitter, ou bien VK, un site similaire à Facebook qui est moins convivial et qui compte moins d’utilisateurs, mais où la censure ne frappe pas.


À mon avis, toute personne ayant des idées qui sortent du champs de celles de la gauche bien-pensante aurait intérêt à faire partie d'un site "sûr" pour pouvoir communiquer avec les autres, lors de censure du genre.