samedi 31 mars 2018

Le 31 mars 2018

Proverbe/citation du jour
“Logique et vérité sont deux choses très différentes. Mais elles se confondent pour l'esprit qui est le créateur de cette logique.”-Theodor Sturgeon



Ce que les tireurs fous en milieu scolaire ont en commun
L’image qui suit représente assez bien merci une réalité vécue par les jeunes qui deviennent des tireurs fous et qui massacrent d’autres jeunes dans les écoles :




Les tireurs fous ont tous une multitude de poins en commun, notamment :

  • Le fait d’être élevé par une mère célibataire ou dans une famille dysfonctionnelle
  • Ils sont suivis pour des problèmes psychologiques et sont sous médication
  • Ils subissent du taxage et des moqueries de la part d’autres jeunes


Ces divers facteurs qui mènent à des tueries sont la plupart du temps ignorés.

Je suis d’accord avec la prise de mesures afin de limiter l’accès à certains types d’armes, mais je crois que la prévention pourrait permettre d’éviter bien des drames.

Fait à noter également : les tueries se produisent dans des milieux où les armes sont interdites. La présence de gardiens armés dans les écoles, et même de membres du personnel formés dans ce sens, permettrait de sauver des vies.



Le 30 mars 2018

Proverbe/citation du jour
“Le manipulateur est un dealer, il vous livre ses doses, vous rend dépendant et s’enrichit en vous méprisant.”-J. Eldi



Pour « Pascal », tous les prétextes sont bons pour avoir de l’attention
L’hebdomadaire « L’Avantage gaspésien » nous annonce que le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, s’est brisé une cheville en chutant, le 23 mars dernier. Une opération a été nécessaire.






Ferait-on d’un accident du genre une nouvelle s’il s’agissait de vous ou de moi?

Le député a-t-il attendu longtemps à l’urgence avant d’obtenir des soins?

Je me demande par ailleurs qui autorise la publication de "nouvelles" du genre dans le journal. Est-ce le bureau du député qui pousse dans ce sens?


Pascal Bérubé (Instagram)


On sent que les élections s’en viennent. Une fois encore, Pascal Bérubé cherche à gagner de la sympathie, en prenant de l’espace dans les médias.

Pascal Bérubé (Facebook)
La population est scandalisée par le gaspillage de la famille Trudeau et par les selfies du premier ministre canadien. Est-ce que les gens de la région sont conscients que l’actuel député de Matane-Matapédia agit exactement dans le même sens (quoique dans une moindre ampleur)?

Selon mes sources, lors d’une rencontre de l’association péquiste de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé aurait annoncé « être en réflexion », à savoir s’il va se présenter ou non comme candidat aux prochaines élections provinciales.

Une fois encore, je crois que l’élu étire au maximum le temps pour l’annonce d’une décision, en attendant la suite des choses. Si le PQ se dirige vers une débâcle (ce qui semble être le cas), Bérubé pourrait quitter le bateau, même s’il est assuré d’une victoire dans sa circonscription.


Nous verrons bien la suite, d’ici l’automne prochain!

Le 29 mars 2018

Proverbe/citation du jour
« War does not decide who is right – only who is left. »-Bertrand Russell



Le coût de la victoire
Une série de photos de villes affectées par la Seconde Guerre mondiale nous donne une bonne idée du coût de la victoire.



Imaginez maintenant de quoi le monde aurait l’air à la suite d’une Troisième Guerre!

jeudi 29 mars 2018

Le 28 mars 2018

Proverbe/citation du jour
« Malgré ce qui a été dit à mon sujet,  je ne suis ni un terroriste ni un islamophobe. »-Alexandre Bissonnette


Alexandre Bissonnette plaide coupable
Un coup de théâtre s’est produit au palais de justice de Québec aujourd’hui : Alexandre Bissonnette a décidé de plaider coupable aux accusations portées contre lui, suite à la fusillade de la grande mosquée de Québec du 29 janvier 2017, dont il est l’auteur, celle-ci ayant provoqué la mort de six hommes, alors que d’autres personnes ont également été blessées.


Alexandre Bissonnette (Facebook)


En fait, c’est lundi après-midi que Bissonnette a plaidé coupable, mais il aura fallu attendre à mercredi avant que le juge François Huot déclare l’homme de 28 ans coupable. Le délai s’explique par le fait que le juge souhaitait avoir l’assurance d’un psychiatre que le tireur est sain d’esprit. Un ordonnance de non-publication empêchait la diffusion de cette reconnaissance de culpabilité de l’accusé.

Bissonnette s’est expliqué dans une lettre qu’il a lu au juge :


«Monsieur le juge, en cet instant que je suis libre de vider mon cœur et mon esprit, j’aimerais vous dire à vous et à tous que chaque minute de mon existence, je regrette amèrement ce que j’ai fait... les vies que j’ai détruites.
La peine et la douleur immense que j’ai causées à tant de personnes, sans oublier les membres de ma propre famille. J’ai honte de ce que j’ai fait. Je ne sais pas pourquoi j’ai posé un geste insensé comme ça. Encore aujourd’hui, j’ai de la misère à y croire.
Malgré ce qui a été dit à mon sujet,  je ne suis ni un terroriste ni un islamophobe.
 Je suis plutôt une personne qui a été emportée par la peur, par la pensée négative et par une sorte de forme horrible de désespoir.
J’avais depuis longtemps des idées suicidaires et une obsession avec la mort.
Comme si je me battais avec un démon qui a fini par m’avoir, qui a fini par gagner contre moi.
J’aimerais tant pouvoir revenir dans le temps et changer les choses.
Parfois, j’ai l’impression que tout ça n’est qu’un affreux rêve, un long cauchemar.
J’aimerais pouvoir vous demander pardon pour tout le mal que je vous ai fait, mais je sais que mon geste est impardonnable.
Si au moins, en plaidant coupable, je peux faire un peu de bien dans tout ça, alors, ça sera déjà ça de fait.
C’est pour ça que j’ai plaidé coupable devant vous. »


Ce revirement de situation signifie qu’il n’y aura pas de procès devant jury, et que l’accusé est automatiquement reconnu coupable de meurtre, ce qui veut dire une peine de 25 ans minimum sans possibilité de libération conditionnelle. La poursuite pourrait même demander une durée de 150 ans, puisqu’il y a eu six meurtres.

Ma principale crainte est que l’on cache une multitude de faits relatifs à cette affaire.

Je persiste à croire que Alexandre Bissonnette avait un amant homosexuel musulman et que le motif de son attaque était de nature passionnelle, parce qu’il souhaitait se venger, vu la non-tolérance d’individus de cette communauté face à l’homosexualité.

Je serais bien surpris qu’on dévoile ces aspects de l’affaire si tel est vraiment le cas.

Le 27 mars 2018

Proverbe/citation du jour
« A good teacher can inspire hope, ignite the imagination, and instill a love of learning. »-Brad Henry


Un bon enseignant est comme une chandelle
Un bon enseignant peut être comparé à une chandelle :





« Un bon enseignant est comme une chandelle, il se consume par lui-même pour éclairer la voie des autres. »

Le 26 mars 2018

Proverbe/citation du jour
« Genes are like the story, and DNA is the language that the story is written in. »-Sam Kean


Lindy Beige et son test d’ADN de « 23 and Me »
Le britannique Lindy Beige, via son canal Youtube, a annoncé le 17 décembre dernier qu’il soumettait son ADN pour un test, avec la compagnie 23 and Me :




Il a récemment obtenu ses résultats et les dévoile dans le vidéo qui suit. Il en profite pour expliquer comment on analyse le code génétique, et dévoile certains mythes entourant l’ADN :




Lindy Beige est toujours intéressant. C’est un gars cultivé (un prof de danse!) qui jase de divers sujets, autant de l’époque médiévale que de diverses armes, etc.

Je vous recommande de visiter son canal si vous souhaitez élargir votre culture personnelle. C’est un incontournable.

lundi 26 mars 2018

Le 25 mars 2018

Proverbe/citation du jour
“On donne généralement le nom de découverte à la connaissance d'un fait nouveau ; mais je pense que c'est l'idée qui se rattache au fait découvert qui constitue en réalité la découverte.”-Claude Bernard


50 Awesome Facts (About Everything)
Une série de 50 faits impressionnants à propos de n’importe quoi peut être consultée ici. Il s’agit d’une sélection parmi 5000 faits du même genre qu’on retrouve dans un livre pour enfants de National Geographic. Voici quelques exemples :

  • Il est possible d’acheter de la crème glacée à saveur d’anguille au Japon
  • La queue d’un chat contient près de 10% des os de son corps
  • Le mot « astronaute » est basé sur deux termes du grec ancien signifiant « navigateur » et « étoile »
  • La vitesse de rotation de la Terre change avec le temps. À l’époque des dinosaures, un jour durant 23 heures.

« C’est ça qui est ça! »

Je vous souhaite d’en découvrir d’autres bonnes en visitant la page ou le livre dont il est questions ici!

Le 24 mars 2018

Proverbe/citation du jour
«S'il ne fallait retenir qu'une vertu des Technologies de l'Information et de la Communication ce serait celle-ci : la possibilité d'offrir à chacun une tribune, un espace de liberté, d'expression.»-André Santini


Un simple constat, après cinq ans
Il y a cinq ans de cela aujourd’hui, j’ai publié dans ce blog un billet qui n’était rien de plus que la traduction d’un texte de Roosh V intitulé « 42 Things Wrong With American Women ». Je m’attendais à subir un barrage de Flak, et barrage de Flak il y a eu, incluant des dizaines de messages de bêtises et même quelques mentions dans divers médias un peu partout au Québec. J’avais pourtant dès le départ l’intention de publier une suite en y mentionnant qu’on peut publier des textes bien plus dégradants à l’endroit des hommes sans subir la moindre conséquence (ce qui a été fait le lendemain), alors pourquoi un tel double-standard? Aucun de mes détracteurs n’a jamais daigné y répondre.

Je vous avoue avoir freaké sur le coup, me sentant comme une personne au milieu d’une foule ayant soudainement braqué sur elle tous les projecteurs. L’expérience a été enrichissante, parce qu’elle m’a préparé à faire face à la musique de manière encore plus efficace par la suite.

Il est plus facile de garrocher de la bouette à une personne qui nous indispose confortablement assis derrière un clavier, un micro ou une caméra, et de ne lui donner aucune chance honnête d’expliquer son point de vue que de débattre avec elle.

J’ai malheureusement l’impression qu’il sera de plus en plus difficile d’exprimer librement un point de vue divergent à visage découvert, en Occident comme ailleurs, et ce malgré le fait qu’on essaie de nous faire croire le contraire. Malgré tout, je n’ai pas la moindre intention de me taire, et je vous invite à faire de même.







Le 23 mars 2018

Proverbe/citation du jour
« The world is a Hobbesian state of nature in which the struggle for domination is the very essence of international life. »-Charles Krauthammer


Un mur n’est pas nécessairement une prison
La problématique du mur le long de la frontière des USA avec le Mexique fait jaser pas mal de monde. Il est vrai qu’un mur, ça peut vouloir dire « prison », mais cela peut aussi être un instrument pour exprimer sa souveraineté.





« C’est ça qui est ça! »

dimanche 25 mars 2018

Le 22 mars 2018

Proverbe/citation du jour
« Ce qui est inquiétant est la facilité avec laquelle certains gens disent qu’ils n’aiment pas dire que le gouvernement devrait interdire tout ce qu'ils n'aiment pas. Quand vous allez dans cette voie, n’espérez pas que la liberté survive très longtemps. »-Thomas Sowell


Rareté, économie et politique, selon Thomas Sowell
Thomas Sowell est un auteur incontournable quand on veut en apprendre plus sur divers enjeux de société.




Ce que l’auteur dit ici (je traduis au meilleur de ma capacité à le faire) est : « La première leçon en économie est la rareté (ressources limités) et la première leçon en politique est d’ignorer la première leçon en économie. »

« C’est ça qui est ça! »



vendredi 23 mars 2018

Le 21 mars 2018

Proverbe/citation du jour
« En direct de son centre de montage électronique, Télé-Métropole présente, en Stéréovision, la Grande nuit vidéo. »-Marc Denis (le 25 mai 1984)


«La grande nuit vidéo »
Peut-être pourrez-vous me donner un coup de pouce. Je suis présentement à la recherche d’un lecteur de cassettes de format Betamax en bon état de marche. La raison est que j’ai trouvé dans une caisse une cassette datant de 1984 et j’aimerais en transférer le contenu pour le partager sur un site comme Youtube. J’ai la certitude que cela plairait à plusieurs.




Le contenu de la cassette en question? Un total de cinq heures (la durée maximale d’enregistrement) sur les sept heures qu’a duré un événement qui a eu lieu dans la nuit du 25 au 26 mai 1984, « La grande nuit vidéo ». En voici un aperçu, découvert sur Youtube :




Si je réussis à trouver un lecteur Betamax, je souhaite transférer uniquement les segments d’animation, et non les vidéos afin d’éviter des problèmes liés à des droits d’auteur.

J’y vais de mémoire pour la suite. Corrigez-moi si je me trompe!

  • La Grande nuit vidéo a débuté un vendredi soir, le 25 mai 1984, à 23h, et s’est déroulée jusqu’à 6h, samedi matin, le 26.
  • Le jeudi précédent, une avant-première d’une durée d’une heure a été présentée pour donner un aperçu.
  • Les vidéos étaient présentés en « Stéréovision ». N’oubliez pas qu’à l’époque, le son de la télé était en mono. Il arrivait parfois que des émissions soient diffusées en simultané à la radio, pour un son FM stéréo. C’était le cas de cet événement, et la station émettrice était CKOI. Les gens vivant en-dehors de la zone de diffusion de la station ont dû se contenter du son mono de leur « tivi »!!!
  • L’animateur était Marc Denis, qui travaille encore dans le domaine de nos jours. Voici d’ailleurs sa page Facebook, de même que son site Web.
  • Les vidéoclips musicaux diffusés à la télé étaient les seuls auxquels nous avions accès à l’époque. C’était avant Internet, qui nous permet de regarder les clips que nous avons envie de voir quand bon nous semble. Depuis, MTV, Musiqueplus et cie ont bien changé!
  • Le câble est uniquement devenu disponible à Sainte-Anne-des-Monts à l’automne 1985. Jusqu’en 1978, la seule station de télévision disponible était Radio-Canada Matane. CFER a ouvert ses portes la même année, et au début, on pouvait capter cette station via le canal 11. Un émetteur placé sur la Côte-Nord a permis aux gens du Nord de la Gaspésie d’écouter CFER sur le canal 5 quelques années plus tard.
  • Notez que TVA n’existait pas encore. Télé-Métropole diffusait à Montréal, et Télé-Capitale à Québec. Les stations avait une partie de leur programmation en commun, avec des émissions régionales. CFER était une station affiliée, tout comme d’ailleurs CHAU, à Carleton.
  • Il n’y a jamais eu d’autre diffusion du genre au Québec (à ma connaissance en tout cas).


C’est grâce à un de mes oncles, Raymond Beaulieu, qui a enregistré la Grande nuit vidéo, à la fois sur une cassette VHS et sur une autre de format Betamax, à partir de chez-lui, à Sainte-Flavie, que j’en ai une copie de nos jours. À l’époque, nous n’avions pas de lecteur à la maison. Ce n’est qu’en 1985 que mon paternel en a acheté un en format VHS, du genre avec le chargement dorsal de la cassette. Ces appareils coûtaient quelques centaines de dollars.



J’ignore ce qu’il est advenu de ma cassette VHS de la Grande nuit vidéo. Elle se trouve peut-être dans une caisse de cassettes que j’ai chez moi, mais il me faudrait brancher un magnétoscope pour consulter les contenus.

Vous vous souvenez peut-être aussi de la guerre des formats vidéos qui opposait le format VHS au format Betamax.  Le Betamax a disparu probablement à cause de sa capacité d'enregistrement moindre, même si en matière de qualité d'image, le format était supérieur.

Peut-être vous rappelez-vous que les clubs vidéos de l'époque offraient des films dans les deux formats. C'était le cas du Club Vidéo-Loisirs, de même que le Monsieur Ca-di-lo qui était situé au magasin Shick-Shocks.

La dernière compagnie qui produisait encore des magnétoscopes VHS a cessé d'en fabriquer en juillet 2016. Le format Betamax, quant à lui, même s'il a disparu du marché nord-américain dans le courant des années 1980, est "décédé" quelques mois avant le VHS, en mars 2016, étant jusque là uniquement disponible au Japon.

Chose sûre, si une personne lisant ce texte a un magnétoscope Betamax qui fonctionne, je l’invite à communiquer avec moi. Je lui emprunterais l’appareil quelques jours seulement et avec son aide, il y a assurément beaucoup d’autres personnes qui seraient elles aussi heureuses de revenir en arrière, le 26 mai 1984!

Le 20 mars 2018

Proverbe/citation du jour
« Our fate is determined by how far we are prepared to push ourselves to stay alive—the decisions we make to survive. We must do whatever it takes to endure and make it through alive. »-Bear Grylls



« Violent Nomad Workout »
Vous voulez vous mettre en forme via une routine d’entraînement simple, mais efficace? J’ai une bonne suggestion pour vous en ce jour, si vous voulez éviter de ressembler à l’homme qui suit :



Clint Emerson est un ancien Navy Seal devenu auteur et conférencier. Parmi ses livres, on retrouve « 100 Deadly Skills », de même que « 100 Deadly Skills : Survival Edition ». Il a créé son « Violent Nomad Workout », que l’on retrouve dans les deux livres. En voici un aperçu, via Youtube :



La routine d’entraînement comporte quatre exercices différents. Ne sachant pas les termes exacts en français, je vais ici utiliser des mots anglais et décrire du mieux que possible. Il y a d’abord un « push exercise » (un exercice de poussée), puis un « pull exercise » (un exercice de tir), ensuite, un exercice de frappe et finalement, un exercice de course. L’ex Navy Seal suggère aussi un nombre de répétitions pour chacun.

  1. L’exercice de frappe : coups de coude sur un punching bag : vous frappez le punching bag avec vos coudes, à raison de 10 coups par bras. Vous trouverez un vidéo ici, quoi que le mouvement est debout (je n’ai pas trouvé de meilleur vidéo.)
  2. L’exercice de tir (dans le sens de « tirer ») : des kettlebell snatches, à raison de 10 répétition par bras. Vous trouverez ici un vidéo décrivant l’exercice.
  3. L’exercice de poussée : Développé sur banc (bench press), avec le nombre maximum que vous pouvez réaliser avec la charge (aucun poids mentionné ici, pour ma part, j’irais avec 135 livres pour débuter.) Un vidéo ici pour savoir comment procéder.
  4. L’exercice de course : courir une certaine distance (Clint Emerson coure un demi-mille). Le mieux ici est de trouver une distance qui vous convient. Pour ma part j’irais avec une course sur 200 à 400m pour commencer.

Vous devez répéter le circuit à cinq reprises sans vous arrêter.

Pour plus de détails sur Clint Emerson, vous pouvez visiter sa page Web.

Le 19 mars 2018

Proverbe/citation du jour
“The great enemy of truth is very often not the lie--deliberate, contrived and dishonest--but the myth--persistent, persuasive and unrealistic. Too often we hold fast to the cliches of our forebears. We subject all facts to a prefabricated set of interpretations. We enjoy the comfort of opinion without the discomfort of thought.[Commencement Address at Yale University, June 11 1962]”-John F. Kennedy


L’hystérie de la Gauche
Pourquoi la Gauche est-elle toujours aussi hystérique?




« C’est ça qui est ça! »

Le 18 mars 2018

Proverbe/citation du jour
“The smart way to keep people passive and obedient is to strictly limit the spectrum of acceptable opinion, but allow very lively debate within that spectrum....”-Noam Chomsky


Les gouvernements gaspilleront toujours l’argent des contribuables
Les gouvernements vont toujours gaspiller l’argent des contribuables :




C’est ce qui se passe quand on dépense l’argent des autres.

lundi 19 mars 2018

Le 17 mars 2018

Proverbe/citation du jour
« La valeur n'est valeur qu'autant qu'elle est utile. »-Pigault-Lebrun


«Paracord 550»
La « paracorde » était à l’origine une corde utilisée dans la fabrication des parachutes. Parce qu’il peut servir à plein d’usages, notamment quand un aviateur est abattu et doit survivre derrière les lignes ennemis, ce type de corde est mentionné dans divers manuels de survie et a trouvé son chemin chez les civils.

Puisque je n’y connais pas grand-chose, j’ai acheté un paquet en passant chez Canadian Tire, la semaine dernière. Il s’agit de paracord 550 de la compagnie Cobrabraid, qui m’a coûté au total près de $18.00, avec les taxes, pour une longueur de 100 pieds.

J’ai fait des vérifications sur Internet et ladite compagnie doit avoir faire faillite, quand son site Web n’existe plus et sa page Facebook n’a pas été mise à jour depuis 2014. Cela importe peu, parce que d’autres compagnies en produisent.

Dans le paquet que j’ai acheté, on retrouve un dépliant donnant 101 usages pour le produit, notamment pour des usages classiques (avec une tente ou pour lier des objets) mais d’autres plus surprenants. On peut par exemple utiliser un des brins de fil situé à l’intérieur de la gaine comme soie dentaire!

Je ne suis vraiment la du genre à produire de l’artisanat, mais j’ai aisément appris une méthode simple pour tresser la paracorde. La voici :




En fouillant sur le Web, via Youtube notamment, vous trouverez des vidéos qui vous permettront d’en apprendre davantage vous aussi. En voici un exemple :




« How Stuff Works » a dressé une liste de 10 usages de la paracorde.

Bon tressage!

dimanche 18 mars 2018

Le 16 mars 2018

Proverbe/citation du jour
« La testostérone modèle, formate, et donne au monde sa physionomie, son architecture, et son paysage contemporains. »-Patrick Toko


Le déclin du taux de testostérone est un phénomène alarmant qu’on ignore malheureusement
Le phénomène est inquiétant, bien plus inquiétant même que d’autres questions comme par exemple la « lutte aux changements climatiques », mais on en parle à peine : l’impact du déclin du taux de testostérone chez les hommes. Roosh V a écrit un texte sur le sujet en 2017. Je le résume ici.




Le taux de testostérone chez les hommes chute rapidement. Un homme de plus de 30 ans sur quatre a un taux bas, et déjà en 2007, on constatait une tendance générale dans ce sens depuis vingt ans, ce qui veut dire TRENTE ANS de nos jours. Roosh V insère l’extrait d’un article dans son billet, et les informations sont inquiétantes :

…testosterone concentrations dropped about 1.2% per year, or about 17% overall, from 1987 to 2004. The downward trend was seen in both the population and in individuals over time.
The decline is consistent with other long-term trends in male reproductive health, including decreases in sperm quality and increases in testicular cancer, hypospadias and cryptorchidism.
The strongest association was observed in same-aged men from different sampling years. For example, a 65-year-old in 2002 had lower testosterone levels than a 65-year-old in 1987.



In 1992, Carlsen et al. reported a large, global decline in sperm count for the period 1938-1990 based on 61 reports of sperm count from different countries around the world during that period. In 1997, Swan et al. reanalyzed the same data set using multivariate statistics. This reanalysis confirmed Carlsen et al., subject to constraints inherent in retrospective longitudinal studies of sperm count.


Comment explique-t-on le phénomène? La présence dans l’environnement de composés chimiques comparables à l’œstrogène est soupçonnée, sans oublier le fait que notre nourriture contient du soja et que son action est également comparable à l’œstrogène.



Il faut savoir reconnaître les signes quand notre taux est bas et poser les gestes nécessaires pour compenser.

Se pourrait-il que les hommes occidentaux se féminisent graduellement à cause du phénomène décrit plus haut? La question mérite amplement d'être étudiée davantage.

vendredi 16 mars 2018

Le 15 mars 2018

Proverbe/citation du jour
“L'heure, c'est l'heure ; avant l'heure, c'est pas l'heure ; après l'heure, c'est plus l'heure.”-Jules Jouy



La Gaspésie à l’heure des Maritimes?
Divers médias le rapportent, notamment le journal L’Avantage, de même que Radio-Canada : une pétition demandant que la Gaspésie passe de l’heure normale de l’Est à celle des Maritimes circule en ce moment, et celle-ci fait jaser.

Que penser de tout cela? Quelques lecteurs de mon blog m’ont demandé d’émettre mon avis sur le sujet. J’y procède en ce jour.





Durant la saison estivale, au cours des dernières années, j’ai loué à chaque été un espace au terrain de camping municipal de Causapscal. J’aime la Vallée de la Matapédia, parce que la branche de ma famille du côté maternel est originaire du coin.

La grande ville située la plus près de Causapscal est Campbellton, au Nouveau-Brunswick. Je m’y rends régulièrement quand je vais dans la Vallée, au point même où j’adopte durant mes séjours l’heure des Maritimes, pour éviter de frapper une porte fermée quand je vais faire des achats dans la province voisine.

C’est quand je regarde ma montre, en plein milieu de l’été, au lever ou au coucher du Soleil, que je considère que nous sommes désavantagés, d’une certaine manière, par l’heure normale de l’Est…

Au nombre de fois où j’ai été photographier le Soleil, à son apparition et à sa disparition, lors de la journée la plus longue de l’année, le 21 juin, je peux vous dire qu’à Sainte-Anne-des-Monts, il se lève aux environs de 4h20 minutes et se couche environ à 20h36. Ce serait le fun pour les Gaspésiens que le Soleil se lève plutôt à 5h20 et qu’il se couche à 21h36, comme c’est le cas pour les Néo-Brunswickois, des gens qui vivent aux mêmes longitudes que nous, mais qui n’ont pas à suivre les heures de grandes villes comme Montréal ou Toronto.

Ce qui est logique sur le plan géographique ne l’est malheureusement pas sur le plan logistique, parce que les gens de l’Est du Québec doivent se synchroniser avec les centres administratifs que sont Québec, Montréal, Ottawa et Toronto. Je vois mal comment nous pourrions nous habituer à changer d’heure en circulant au Québec même, en partant de la Gaspésie vers la ville de Québec, comme on le fait en allant de la Gaspésie vers le Nouveau-Brunswick, même si cela a déjà été le cas avant 1970.

Le 14 mars 2018

Proverbe/citation du jour
“L'heure de la fin des découvertes ne sonne jamais.”-Colette


« Paddle to the Sea »
En fouillant sur le site de l’Office national du film (en fait, du côté anglophone, au « National Film Board ») j’ai fait une découverte agréable qui ravive des souvenirs de l’époque de mon secondaire I, en 1983-1984. Il s’agit du film « Paddle to the Sea », une réalisation de Bill Mason datant de 1966 qui est elle même basée sur un livre de 1942 portant le même titre, écrit par Holling C. Holling.





En fait, c’est la version française qui a été projetée dans un cours de géographie. Notre enseignante, maintenant décédée, était Diane Landry.




Le film raconte l’histoire de « Paddle to the Sea », une figurine indienne et son canot d’écorce sculptés par un jeune autochtone de la région du Lac supérieur.

Le film nous a permis de découvrir d’une manière originale la géographie, des Grands Lacs, jusqu’à l’océan.

En espérant que vous l’appréciez vous aussi, si vous ne l’avez pas encore vu, bon visionnement!