lundi 31 décembre 2018

Le 31 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« Year's end is neither an end nor a beginning but a going on, with all the wisdom that experience can instill in us. »-Hal Borland


Photographies et vidéo du jour : « Adios 2018 »
Deux photos du coucher du Soleil, dans le secteur de la Pointe, à Sainte-Anne-des-Monts, en ce dernier jour de 2018.




Les conditions n’étaient pas idéales, comme vous pouvez le constater.

J’ai aussi réalisé un vidéo, mais un très rapide, parce que les batteries de mon appareil étaient presque à plat :


Bonne fin d’année 2018 mesdames et messieurs!




Le 30 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« By the very nature of satire or parody, you have to love and respect your target and respect it enough to understand every aspect of it, so you can more effectively make fun of it. »-T. J. Miller


« Québec suicidaire »
Une découverte récente sur Facebook, la page de Québec suicidaire, qui parodie bien entendu Québec solidaire. Un aperçu des « memes » qu’on y retrouve :





« C’est ça qui est ça. »

Plus la vérité à propos de QS va être véhiculée, plus le peuple saura à quoi s’en tenir avec ce qui n’est rien d’autre qu’un parti communiste déguisé qui ne peut que mener le Québec à sa ruine.

À vous de juger s’il en vaut la peine de joindre les abonnés de ladite page.

dimanche 30 décembre 2018

Le 29 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« God gave us memory so that we might have roses in December.. »-James M. Barrie


Des objets précieux

Carmen, la veuve de Gaston, a communiqué avec moi pour m’offrir des objets qui lui appartenaient, soit deux vieux appareils radios. Je me suis rendu à Rimouski vendredi pour les récupérer, et je suis finalement parti avec plus encore.

RCA Radiomarine AR-8712

Le cadran rotatif permet de déterminer la direction de provenance d'un signal radio.


Cette radio à lampes de RCA Marine capte à la fois la bande marine et la bande AM. Elle permet également de déterminer la direction de provenance d’un signal de balise. Je vais tenter de le remettre en fonction. En voici une autre du même modèle, via Youtube :




La balise radio située à l’aéroport local émet dans la même bande, alors il sera aisé de tester le tout. Selon les quelques informations que j'ai dénichées sur le Web, l'appareil date de la fin des années 1950 ou du début des années 1960.

Un coup d'oeil rapide à l'intérieur du boîtier me permet de constater que l'appareil est à la fois opérable par batterie ou par le courant régulier, et un cordon électrique se trouve à l'intérieur. Je vais y voir. À suivre! 



Ce vieil appareil est l’ancêtre des caméras Beta, VHS, et du numérique qui a suivi. Il s'agit d'une caméra Bolex Paillard qui a été fabriquée en Suisse. Il fallait « crinquer » un mécanisme, comme celui d’un réveille-matin ancien, pour réaliser un film. De par le style, elle doit date de quelque part dans les années 1950 ou 1960. Je n'ai pu en trouver une exactement pareille sur le Web pour avoir une date plus précise.




Il n’y pas qu’une caméra 8mm, mais aussi un film 16mm, ainsi qu’un projecteur RCA Victor (qu’on ne peut voir en photo ici) et des films en 8mm. J’ai encore un projecteur 8mm fonctionnel, Je vais visionner ces vieux films et éventuellement les transférer. Il se pourrait qu’un film réalisé lors du mariage de Gaston fasse partie du lot.


"Hammond Auto Transformer"


Ceci est un vieux transformateur Hammond. Je n’ai aucune idée sur l’usage précis qu’on peut en faire. Cela sera bientôt chose faite.




L’objet ci-haut est utilisé pour développer des films 16mm et 32mm Morse, de modèle G3. Ne me demandez pas de détails, mon expérience photographique a pris son essor avec le numérique!



Ceci est une horloge des marées. Elle me sera utile pour rapidement avoir un aperçu lorsque je vais aller prendre des photos le long du littoral. Elle a été fabriquée au Québec.




Finalement, pour ce qui est des appareils, il y a un vieux récepteur à ondes courtes Sony ICF 7700, de même qu’un CB Sanyo TA 4000. Il me manque une antenne pour le moment, mais je vais aussi le tester, et l’utiliser s’il fonctionne encore bien. Je pratique le radioamateur depuis 2004 (je suis VE2PAN soit dit  en passant) mais je n'ai jamais possédé un CB, qui ne nécessite pas de permis si la puissance de transmission ne dépasse pas 4 watts.




Pour finir, trois photos prises dans la cour du bloc 167 par Gaston. J’estime qu’elles datent de 1973, en été ou au début de l’automne (vu la végétation et la présence d’un parc à bébé à l’extérieur.) C’est bien à ma connaissance la seule photo que je possède où mon père me tient dans ses bras.

Gaston Lepage

Voilà! Merci à Carmen d’avoir pensé de me donner tout ce qui est énuméré ci-haut. Je me promets de faire bon usage de ces divers articles et ainsi de préserver la mémoire de Gaston Lepage.

Le 28 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
Never be afraid to raise your voice for honesty and truth and compassion against injustice and lying and greed. If people all over the world...would do this, it would change the earth.”― William Faulkner


Pourquoi les jeunes ne reviennent-ils pas en Gaspésie après leurs études?
Radio-Canada Gaspésie-Les Îles pose une bonne question sur son site Web et sur sa page Facebook : « Pourquoi les jeunes ne reviennent-ils pas en Gaspésie après leurs études? »

Je me suis donné la peine de répondre ceci :


« Le plein-air, les grands espace, la vie moins stressante, c'est bien, mais toujours est-il qu'il faut gagner sa croûte. Le favoritisme dans l'attribution d'emplois, les petites cliques qui cherchent à protéger leur chasse-gardée, l'immobilisme et le manque d'ouverture de plusieurs habitants du territoire, ça n'aide pas à l'avancement et au développement du coin et ça décourage en même temps des gens dynamiques qui pourraient venir vivre ici. Sur ce plan, certains secteur de la Gaspésie sont pires que les autres. »


Grosso modo, si la Gaspésie veut non seulement faire revenir les jeunes, mais aussi attirer d’autres personnes qui vont elles aussi y vivre, il faut qu’elle soit attrayante. Or, l’est-elle vraiment suffisamment?


Depuis des années, des programmes de promotion et d’aide au retour en région existent. Cependant, les seuls emplois que créent ces organismes sont ceux (subventionnés) du personnel qui travaille pour ces mêmes organismes.

Pensez à ce qui suit un instant : que se produirait-il en Gaspésie si demain matin la pauvreté y était complètement éliminée et que tout le monde avait un plein emploi, donc plus du tout de B.E.S. ni de chèques de chômage? Des dizaines de personnes qui elles occupent un emploi de « lutte contre la pauvreté » se retrouveraient soudain à la recherche d’un autre job. Il y a une « industrie de la pauvreté » qui a intérêt à ce que la situation perdure pour protéger ses propres intérêts.

Ma surprise est que pour une rare fois, un commentaire de ma part sur la page de Radio-Canada reçoit l’approbation de lecteurs, 21 au total. C’est beaucoup dans mon cas. J’ai plus l’habitude de me faire démolir qu’autre chose.

Le seul renversement de tendance que je crois possible, en ce moment, est que la situation économique et sociale dans les grands centres devienne tellement mauvaise qu’une migration dans des milieux plus stables comme le nôtre s’ensuive.

Sinon, l’idée que j’ai lancée il y a quelques années dans un article que j’ai écrit pour le Graffici, mais qui a été rejeté par la très intellectuelle équipe du journal, serait d’offrir des terres agricoles à des Amish. Avec une moyenne de six à huit enfants par famille, sans oublier qu’ils aiment la quiétude et ne dérangent pas leurs voisins, ces gens pourraient bien plus que d’autres amener un essor, et ce sans quêter des subventions.

jeudi 27 décembre 2018

Le 27 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« I think a lot of people get lost. They start following iconic figures and get drowned in the pool of celebrity. Our society, as we know it, is definitely changing. With social media and cell phones, you freak out when you don't know what's going on. »-Israel Broussard


Pourquoi accorder autant d’importance à des célébrités?
Pourquoi accordons-nous autant d’importance aux « célébrités » des sports, des médias et du monde du spectacle?



Sans les fermiers qui produisent la nourriture qui se retrouve au quotidien sur votre table, votre vie serait vraiment misérable. Pouvez-vous en dire autant à propos d’un joueur de hockey millionnaire, d’un présentateur de nouvelles ou d’un acteur d’Hollywood?


Qu'est ce que Justin Trudeau et les "Village People" ont en commun?
Elle est vraiment bonne celle-là. Qu'est-ce que Justin Trudeau et les "Village People" ont en commun?


Source

Le fait d'avoir un pareil clown comme premier ministre me désole encore et encore. Au moins, j'ai la conscience tranquille sur un plan : je n'ai pas voté pour lui.

mercredi 26 décembre 2018

Le 26 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« Communism and fascism or nazism, although poles apart in their intellectual content, are similar in this, that both have emotional appeal to the type of personality that takes pleasure in being submerged in a mass movement and submitting to superior authority. »-James A.C. Brown


Êtes-vous un nazi?
Déterminer si une personne est nazi(e) ou non est très simple, si on se fie à la méthode des Gogauches pour catégoriser un individu :




On exagère ici à peine : le simple fait d’être fier de ses racines blanches est un crime aux yeux de plusieurs. Tenez, voici une capture d’écran qui a été utilisée dans un autre de mes billets récemment :




Nous pouvons nous demander si, en qualifiant de nazi quiconque ne pensant pas comme eux, même s’il n’y a absolument rien de criminel ou d’immoral dans les faits et gestes de la personne pointée de la sorte, les Gogauches ne sont pas en train de banaliser sans même s’en rendre compte une incroyable atrocité historique.

Relisez la citation du jour, par James A.C. Brown. Nos bons Gogauches sont tellement bien endoctrinés qu’ils sont trop imbéciles pour s’apercevoir que nazisme, fascisme et communisme sont fondamentalement tous pareils.

mardi 25 décembre 2018

Le 25 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« Christmas is a season not only of rejoicing but of reflection. »-Winston Churchill


Joyeux Noël
Joyeux Noël à vous tous et à vous toutes.




Merci à Pierre Lemieux et à Germain Belzile, qui m’ont fait découvrir cette formule mathématique particulière via sa page Facebook.

Le 24 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« Some archives and record offices are housed in your local museum or library; others have their own stand-alone building. Wherever they are, they are a treasure trove. »-Kate Williams


Messe de Noël – Causapscal - 1961
Il m’a fallu bien du temps pour me décider à le faire, mais c’est désormais un fait accompli : j’ai enfin procédé au transfert sur Youtube d’un document d’archive de ma famille qui date de 1961. Il s’agit de la célébration de la messe de Noël, dans l’église de Causapscal.





Je ne savais absolument pas comment transférer un mp3 pour le mettre en format vidéo sur Youtube. J’ai donc utilisé un service en ligne pour procéder. La seule image dont je disposais pour accompagner est celle où on peut voir mon équipement qui a servi au transfert, soit un vieil appareil Revox, un vieux système de son à cartouches huit pistes, et mon ordinateur.

Mon grand-père Paul Lepage disposait à cette époque d’une grosse enregistreuse à bobines. Il l’a donc amenée dans l’église locale pour créer un document audio.

La raison pour laquelle cet enregistrement me tient le plus à coeur est que c’est ma mère, Agathe Lepage Beaulieu, qui était alors âgée de 15 ans, qui joue à l’orgue.

J’espère que vous aussi vous aurez plaisir à écouter le tout. Avec un peu de chance, je réussirai peut-être à obtenir plus de détails, à propos du curé célébrant la messe notamment. Si tel est le cas je procéderai ici à des ajouts.


Le 50e anniversaire d'une photo historique
Une photo extraordinaire célèbre aujourd'hui son 50e anniversaire, le fameux "Lever de la Terre", capté par l'astronaute Bill Anders, à bord d'Apollo 8, qui était en orbite autour de la Lune :


"Earthrise" par Bill Anders - Apollo 8 - le 24 décembre 1968


Je ne tomberai pas des détails concernant l'image. Je me contente simplement de mentionner que l'originale est en format "debout", et l'exploit réalisé par les astronaute d'Apollo 8 a contribué à mettre un baume sur une année qui n'a pas été de tout repos à travers le monde.






 

Le 23 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« Under capitalism, man exploits man. Under communism, it's just the opposite. »-John Kenneth Galbraith


Le capitalisme, selon Bill Gates
Bill Gates donne sa vision du capitalisme :




Le 22 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« With the new day comes new strength and new thoughts. »-Eleanor Roosevelt


Photographies du jour : « Sainte-Anne-des-Monts au moment où les journées commencent à rallonger »
Le 22 décembre est le jour de l’année où les journées commencent à rallonger. Voici quelques images que j’ai prises en ce jour, à Tourelle et près du Château Lamontagne.
















Notez qu’une des photos est surexposée. C’est parce que j’ai oublié de placer l’appareil en mode automatique, suite à des photos prises en mode manuel la nuit précédente.




Le 21 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
“I don't know the question, but sex is definitely the answer.”― Woody Allen


« How Girls Rate Guys / How Guys Rate Girls »
Comment calcule-t-on la valeur d’un homme ou d’une femme, selon notre sexe?




J’espère que vous la trouvez aussi bonne que moi.

Le 20 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
«Y a-t-il quelqu’un de plus pathétique que celui qui se croit marginal, mais qui est désespérément conventionnel, car chacune de ses opinions coche la bonne case dans le catalogue de la rectitude politique ? »-Joseph Facal


Vlan dans les dents de la Dorion et cie!
Vlan dans les dents de la Dorion et cie! Joseph Facal signe un texte excellent ici.

Catherine Dorien (Joel Lemay - Agence QMI)

"Y a-t-il quelqu’un de plus pathétique que celui qui se croit marginal, mais qui est désespérément conventionnel, car chacune de ses opinions coche la bonne case dans le catalogue de la rectitude politique ?
Ce n’est pas seulement pathétique, c’est dangereux.
Ces gens sont tellement convaincus d’avoir raison, même s’ils ne connaissent rien au sujet, qu’ils fonceront comme si ceux qui savent de quoi ils parlent n’existaient pas."


Le 19 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
“Taking pictures is savoring life intensely, every hundredth of a second.”― Marc Riboud


Photographies du jour : « Trois-Pistoles et Saint-Fabien »
Quelques images prises en passant par Trois-Pistoles et par Saint-Fabien. Vous retrouverez ici bas les plus réussies d’un lot plus important.

L'église de Saint-Fabien :
 


L'église de Trois-Pistoles, de même que la rue en face et le parc situé à côté.






Je ne suis vraiment pas très habile pour les images de nuit. Comme on dit, « j’ai des croûtes à manger. »








Le 18 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« Education is the most powerful weapon which you can use to change the world. »-Nelson Mandela


Système éducatif et esprit critique
Un excellent texte portant sur le système éducatif et sur l’esprit critique. J’ignore la source précise par contre.




Je ne peux qu’être entièrement d’accord avec ce point de vue, et vous?

Le 17 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« True equality means holding everyone accountable in the same way, regardless of race, gender, faith, ethnicity - or political ideology. »-Monica Crowley


« Skin Color Pride »
C’est ce que l’on appelle « pousser égal pour tout le monde » cela?




« C’est ça qui est ça. »

dimanche 16 décembre 2018

Le 16 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« We must build a picture of the human soul that works. ...a recognition that the enemy is within us and that Nature has placed it there. ...for a reason. And we must understand that reason to outwit her. « -Howard Bloom


Une seconde lecture du « Principe de Lucifer »
Je suis sur le point d’achever une seconde lecture d’un livre dont je vous ai déjà parlé, en 2017, avant de l’acheter et de le lire, le printemps dernier, le fameux « Principe de Lucifer », d’Howard Bloom.

L’ouvrage date du milieu des années 1990. C’est le bouquin le plus marquant qui m’est passé sous les yeux à ce jour, c’est aussi simple que cela de le décrire.

Ce livre n’est pas consacré au satanisme, ni à la magie noire. Il s’agit plutôt d’une analyse des relations entre la génétique, le comportement humain, et la culture, et du fait que le « mal » (d’où le Lucifer du titre) est un sous-produit qui résulte des stratégies de création de la nature et que le tout fait partie de notre fibre biologique la plus élémentaire. À travers de nombreux exemples historiques, l’auteur explique son point de vue.

Howard Bloom croit que les groupes, et non les individus, sont « l’unité primaire de sélection » qui agit sur les gènes et le développement psychologique des humains.

Je n’ai pas encore commandé d’autres ouvrages de l’auteur, mais bientôt, « The Global Brain » va suivre. Je vous tiendrai informé sur le sujet suite à ma lecture.

Il me fera plaisir de prêter ma copie du Principe de Lucifer à toute personne intéressée. Il vous suffit de me contacter en privé.

Le 15 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« We have a responsibility to influence the people in our lives to be the best possible people they can be: “Therefore encourage one another and build each other up" (1 Thess. 5: 11). »-Henry Cloud, John Townsend; How to Have That Difficult Conversation


Un vieil ami de la famille disparaît
J’apprends aujourd’hui le décès d’un vieil ami de la famille, Gaston Lepage. Plusieurs bons souvenirs reviennent à la surface. Je vais les partager ici avec vous.

Gaston Lepage
Un point intéressant à retenir à propos de Gaston est qu’il était ami à la fois avec la famille de mon père, les Beaulieu, à Mont-Joli, tout en l’étant aussi avec celle de ma mère, les Lepage, à Causapscal. Cette relation a duré durant des décennies.

Par exemple, il a grandement aidé un le frère de mon père quand ce dernier a fait ses débuts comme photographe professionnel à Mont-Joli, durant les années 1960.

Déjà à ce moment, Gaston était un ami de la famille Lepage. Il apparaît dans des vieux films 8mm de la famille réalisés en 1959, et sur une des bobines audios datant de la même époque qui ont survécu jusqu’ici, on peut l’entendre jaser avec mes grands-parents dans la cuisine de la maison familiale.

Gaston était un touche-à-tout, un bonhomme avec qui ont pouvait jaser de plein de sujets.

Il a pendant des années détenu une licence de pilote et avait son propre avion. Si je me souviens bien, il s’agissait d’un Cub ou d’un Super Cub, que l’on me corrige si je me trompe. Ma mère m’a raconté un jour que Gaston a acheté des mets chinois dans un restaurant de Mont-Joli, pour ensuite sauter dans son avion et de rendre à Causapscal pour les partager avec la famille. À son arrivé, la nourriture était encore chaude.

L’ami disparu était aussi intéressé par l’électronique. Il a travaillé durant plusieurs années pour une compagnie (je vais ici de mémoire) qu’il s’appelait « Cablovision Bas-St-Laurent ». Si je me souviens bien, la compagnie a été aussi nommée Télécâble BSL, avant d’être absorbée par Cogeco..

Nous avions un magnétoscope depuis quelques temps à peine (on parle ici de 1985, avec un modèle du style qu’on chargeait en mettant la vidéocassette par au-dessus), et Gaston nous a aidé à améliorer le visionnement en se rendant au Radio-Shack local, à Sainte-Anne-des-Monts, pour acheter un câble RCA et un « Y » qui nous a permis d’avoir l’audio via le système de son familial. Nous avons regardé le film « Porky’s » par la suite, et tout le monde a bien ri. Vu que Gaston s’y connaissait en voitures, il pouvait identifier les vieux modèles, notamment la Hudson Hornet rose 1953 de Porky.

Gaston aimait voyager en véhicule motorisé. Je me souviens aussi à quel point la petite fille de ma blonde, Joly-Louise, était impressionnée par le véhicule, alors il l’a amenée avec lui pour une ballade dans Sainte-Anne-des-Monts qui nous a mené jusqu’en haut du secteur de la Bellevue, où nous avons écouté la radio communautaire montagnaise de Maliotenam, la petite prenant plaisir à traduire du montagnais au français. On parle ici de l’automne 1999.

Une anecdote amusante pour vous ici. Gaston Lepage avait une grosse voix, et même s'il était doux comme un agneau, cette caractéristique lui donnait une apparence intimidante, mais cela avait un bon côté. Tenez, ma mère recevait des appels obscène à l'appartement que notre famille occupait, au début des années 1970. Je me souviens entre autres d'une fois où l'inconnu à l'autre bout du fil a lancé à ma mère qu'il voulait la voir porter "un pyjama plein de trous". C'est Gaston qui a réglé le problème, en répondant au pervers à la place de ma mère en se présentant comme étant un "technicien de Québec-Téléphone", que l'appel avait été localisé, et qu'il valait mieux pour le fautif de cesser d'agir de la sorte. Il n'y a pas eu d'autres communications du genre par la suite...

Cela me rappelle aussi une occasion où ma mère devait aller à l’hôpital alors que les conditions météorologiques étaient mauvaises. Gaston et Carmen ont accueilli à bras ouverts ma mère pour la nuit dans leur maison de Sainte-Flavie. Gaston et sa femme Carmen étaient eux aussi à Causapscal, durant Fort Causap 2006, quand ma mère est décédée d’une crise cardiaque. Le couple nous a porté assistance et cela a été bien apprécié.

Voilà.

Je garde de bons souvenirs de Gaston. Il compte parmi ces personnes qui ont eu une influence positive sur ma vie, même si nos contacts étaient peu fréquents.

Merci beaucoup mon vieil ami, et bon voyage dans l’au-delà.

Le 14 décembre 2018

Proverbe/citation du jour
« Parents are the ultimate role models for children. Every word, movement and action has an effect. No other person or outside force has a greater influence on a child than the parent. »-Bob Keeshan


La Gauche et les enfants
Ce qui suit est un parfait résumé du traitement que la Gauche réserve aux enfants :





Grosso modo, quand elle peut les utiliser pour défendre ses idéaux, elle n’hésite pas à le faire. Cependant, dans d’autres situations, comme par exemple quand il y a un enfant à naître, le petit devient un « choix » et peut-être éliminé avant de voir la lumière du jour.

Que dire aussi de l'utilisation des enfants lors de manifestations, en les intégrant à la foule, ou bien quand, dans des garderies syndiquées ou des écoles, on les brainwashe au nom de la cause?