jeudi 6 juillet 2017

Le 4 juillet 2017

Proverbe/citation du jour
“La logique ne s'attendrit pas.”-Victor Hugo


Le FRAPRU n’est pas en position de faire la morale aux proprios d’immeubles
Le FRAPRU (Front d’action populaire en réaménagement urbain) n’est pas en position de faire la morale aux proprios d’immeubles, mais vraiment pas. Je lis aujourd’hui un article du Journal de Montréal où des militants de l’organisation demandent un meilleur contrôle du coût des loyers.



Y a-t-il au sein du FRAPRU un seul activiste possédant son propre immeuble à logements? J'aimerais bien voir la gueule de François Saillant et celle de cette dame mentionnée dans l’article, Véronique Laflamme, s'ils avaient à faire face aux problèmes auxquels les propriétaires sont confrontés, que ce soit de mauvais payeurs, un casseur, un chien ou un chat qui pisse partout ou un fêtard qui fait fuir les bons locataires. Mon petit doigt me dit qu'ils ne chanteraient pas la même chanson.

Remarquez bien, des proprios croches, qui loue des taudis et qui exploitent des pauvres, il y en a, je ne dis pas le contraire, mais parce que je trempe dans le milieu (votre humble blogueur s’occupe d’un total de près de 100 logements), je pourrais vous en conter des vertes et des pas mures sur certains oiseaux qui louent des logements, et encore, je ne fais référence qu’à une minorité de locataires, mais ce petit nombre peut « drainer la batterie » d’un proprio, et pas à peu près.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire