mercredi 15 mars 2017

Le 14 mars 2017


Proverbe/citation du jour
« Mieux vaut prévenir que guérir. »


Pénurie de dentistes et de médecins en Haute-Gaspésie : mieux vaut prévenir que guérir


Radio-Canada a présenté dans un reportage le ratio de dentistes à Montréal, sur la Côte-Nord et en Gaspésie :




La raison première de ce manque est simple à identifier : comme les médecins et bien d’autres professionnels, LES DENTISTES NE SONT PAS INTÉRESSÉS À S’ÉTABLIR DANS NOTRE RÉGION!

Sommes-nous prêts à regarder la réalité en face et à reconnaître que notre région n’est pas attirante pour bien des gens, qui ne sont pas intéressés à vivre ici pour diverses raisons, que ce soit la distance des grands centres, l’absence de divers services, la vie sociale peu intéressante, etc.?

Je ne crois pas que la situation va s’améliorer. Au contraire, je pense qu’elle va poursuivre sa détérioration. C’est la raison pour laquelle je crois que nous devons mettre en pratique le « Mieux vaut prévenir que guérir . » Cela implique une multitude de mesures, dont voici quelques exemples :


  • Une meilleure prévention et sensibilisation à la santé, non seulement dentaire, mais générale, dans le milieu scolaire. Si les gens prenaient mieux soins de leurs dents, ils éviteraient bien des problèmes.
  • Une intégration de cours de RCR et de premiers soins en milieu scolaire pour que les citoyens soient en mesure d’augmenter les chances de survie de personnes en situation d’urgence.
  • La mise en place d’équipes de premiers répondants dans tous les villages de la MRC.
  • Lorsque des soins de santé ne peuvent être prodigués en Haute-Gaspésie à cause de l’absence de spécialistes, nous pouvons mettre en place des mesures pour faciliter le transport des malades et leur séjour à l’extérieur durant la période où ils doivent séjourner à l’extérieur.

Vous trouverez ici bas des détails sur la "Méthode P.A." pour prévenir au lieu de guérir. Remarquez bien que je ne ne veux pas jouer ni au dentiste ni au docteur et je n'ai nullement l'intention d'offrir des services en ce sens. Ces mesures ne concernent que ma propre personne. À vous d'agir dans le même sens si vous souhaitez mettre les chances de votre côté.

Personnellement, j’essaie de demeurer au meilleur de ma forme en pratiquant les poids et haltères et en pratiquant le jogging à quelques reprises chaque semaine.


Aussi, pour réduire au minimum les risques de problèmes dentaires, je prends soin de ma dentition en me brossant les dents trois fois par jour et en passant la soie. J'observe la dentition de personnes que je croise et je trouve pathétique que plusieurs ne se donnent même pas la peine de mettre en pratique des soins élémentaires comme ceux-là.

Je vais même jusqu’à nettoyer le tartre de mes dents avec des curettes et un miroir achetés chez mon dentiste. Je n'utilise pas un kit cheap du genre disponible dans un magasin à un dollar, mais bien des outils professionnels.

Je songe encore à m’équiper d’un appareil à ultrasons servant à nettoyer les dents. Mon dentiste, que je visite deux fois par année à Matane, m’a fait remarquer que depuis que je mets en pratique ces mesures, le nettoyage de mes dents est plus simple que celui de bien d’autres clients.






J’ai aussi acquis un saturomètre (je crois que l'on appelle ainsi un appareil mesurant le taux d'oxygène dans le sang) et un appareil de mesure de la pression artérielle.




J’ai toujours à portée de main une trousse de premiers soins, de même qu’une pharmacie complète de tous les médicaments de base pouvant être achetés sans ordonnance, pour les avoir à portée de main en cas de bobo, que ce soit de l'aspirine, de l'Ibuprofène, du Benadryl, du Xantac ou d'autres.

Je songe également à suivre des cours de secourisme avancés, incluant des cours supplémentaires pour administrer de l’oxygène ou utiliser un défibrillateur. D’ailleurs, s’il y a des personnes intéressées parmi vous, celles-ci peuvent me contacter, il y aurait peut-être moyen de faire venir un instructeur à Sainte-Anne-des-Monts.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire