samedi 14 janvier 2017

Le 13 janvier 2017

Proverbe/citation du jour
Ce qui est une nourriture pour l’un, est un poison pour l’autre.”-Paracelse


« Hardtack »
En lisant sur la guerre de Sécession américaine, j’ai appris qu’on fournissait à l’époque aux soldats des biscuits très simples, composés uniquement de farine, de sel et d’un peu d’eau appelés « hardtack ». En français, on appelle ce type de nourriture « biscuit de mer ».

Ces biscuits très simples étaient déjà consommés par les marins des siècles. Leur existence est notée dans des textes datant de l’époque des Croisades. C’est parce qu’on peut les conserver fort longtemps qu’ils ont trouvé leur place sur les navires parcourant les océans du globe. Pour vous donner une idée, du hardtack fabriqué durant la guerre entre le Mexique et les États-Unis (1846-1848) a été stocké pour finalement être consommé durant la guerre de Sécession.

J’ai déjà réalisé un test pour produite mon propre hardtack à l’été 2015, j’en ai fait mention dans un billet l’été dernier. À l’époque, une amie curieuse a voulu en goûter un par curiosité. Je me souviens du « crouche-crouche » quand elle en a mordu un, parce que oui, c’est dur en titi… LOL

L’idée d’en cuisiner à nouveau m’est venue en ce jour à la météo pourrie. J’ai utilisé la recette que l’on retrouve ici, sauf que je n’ai pas utilisé un clou pour faire des trous dans la pâte avant la cuisson, et au lieu de couper mes biscuits en carrés, j’ai utilisé un emporte-pièce rond pour les découper. Voici le résultat final :




La recette m’a permis de produire 10 biscuits au total, en plus d’un morceau carré un peu plus épais que j’ai aussi cuit pour voir ce qu’il en résulterait. L’image ne vous en présente que neuf, parce que j’en ai croqué un (dur vous vous en doutez) avant de photographier le tout.

Par curiosité, je vais tenter d’en produire d’autres avec le même emporte-pièce, en utilisant cette fois une recette de bannique, qui comporte de la poudre à pâte.

Je vous ferai part des résultats, via mon blog, si je tente le coup.

Si vous êtes tenté de réaliser l’expérience, diverses recettes de hardtack sont disponibles sur le Web, notamment ici. On retrouve là six recettes de hardtack. Il y a ici une recette via Youtube, et le gars qui a produit ce vidéo a un sens de l’humour que j’aime bien :




J’aurais aimé connaître le truc de la fourchette avant de produire les miens. Ce sera pour la prochaine fois.

Je m’engage à fournir une portion de mon hardtack aux Granolas anti-pétrole et autres gogauches écolos qui sont prêts à passer une semaine dans l’arrière-pays de la Gaspésie en totale autarcie pour défendre leur idéologie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire