jeudi 8 décembre 2016

Le 8 décembre 2016

Proverbe/citation du jour
« To me, there is no greater calling … If I can inspire young people to dedicate themselves to the good of mankind, I've accomplished something. »-John Glenn


« Godspeed John Glenn »
J’ai appris en soirée, alors que je m’entraînais au gymnase local, le décès de l’astronaute américain John Glenn. Il était âgé de 95 ans et était le dernier survivant des sept astronautes originaux du programme Mercury.

John Glenn

Le 20 février 1962, John Glenn, qui était déjà un star suite à un record de vol supersonique établi en 1957, est devenu le troisième américain dans l’espace, et aussi le premier à orbiter autour de la planète, à trois reprises plus précisément, à bord de la capsule « Friendship 7 »


Le spécialiste de mission John Glenn - STS-95, novembre 1998 (NASA)

Un autre fait intéressant à noter à propos de John Glenn est qu’il est retourné dans l’espace, à l’âge de 77 ans, en 1998, établissant un autre record, soit celui d’être le plus vieil humain à avoir voyagé dans l’espace.

Bien que comme tous les films « basés sur une histoire vraie », le long métrage comporte nombre d’éléments fictifs, je vous invite à visionner le film « The RightStuff », si vous souhaitez vous faire une meilleure idée à propos de Glenn. Par exemple, le passage où il soutient sa femme qui s’oppose à ce que le vice-président Johnson entre dans la maison familiale alors qu’il en est absent parce qu’une tentative de lancement de capsule vient d’échouer est véridique.

Plusieurs parmi vous ont eu comme héros d'enfance des joueurs de hockey. Mes héros à moi étaient des astronautes, que ce soit Neil Armstrong, Frank Borman et, bien sûr, John Glenn.

« Godspeed John Glenn »

2 commentaires:

  1. Salut P.A., je te relais une info. Le site La clique du plateau a été hacké après avoir probablement trop ri des idoles de la gogauche. J'sais pas trop si tu as qqch à faire avec ça mais je voulais juste t'en informer... Au cas.

    Un fidèle lecteur.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais trios ans lors du lancement d'Appolo 11. J'ai pourtant un souvenir on ne peut plus clair et non reconstruit de cette journée. Moi aussi c'était plus les astronautes que les joueurs de hockey.

    RépondreSupprimer