jeudi 15 décembre 2016

Le 14 décembre 2016

Proverbe/citation du jour
“La plus haute tâche de la tradition est de rendre au progrès la politesse qu'elle lui doit et de permettre au progrès de surgir de la tradition comme la tradition a surgi du progrès.”-Jean d'Ormesson


Une journée fort enrichissante en compagnie d'une grande-tante
J’aimerais bien écrire plus, en ce 14 décembre 2016, mais j'ai eu une longue journée, passée en bonne partie sur la route. Cependant, l'expérience a été enrichissante…

Voyez-vous, je me suis rendu à Causapscal, pour le service du dernier frère de mon grand-père Paul Lepage encore vivant, Bernard « Pit » Lepage. « Pit » est décédé le 1er décembre dernier et ses funérailles se déroulaient aujourd’hui.

Un retour en arrière maintenant. J’ai pris la photo qui suit lors des funérailles de mon grand-père, à la fin novembre 2005 :

De gauche à droite : Joseph-Élie, Bella, Bernard ("Pit"), Jean-Marie et Marie-Anna

Des cinq personnes présentes sur la photo de 2005, une seule est encore vivante. Il s’agit de Marie-Anna, qui est la dernière à droite sur la photo.

J’ai jasé avec Marie-Anna au salon, en ayant d’agréables surprises, en constatant que cette grande-tante de 90 ans se souvient encore très bien de moi, de ma sœur et de mes cousines, elle qui a vécu pendant près de 30 ans au Vermont, avec un mari anglophone qui a étudié au niveau universitaire à Montréal. J’ai même échangé quelques mots en anglais avec elle, par plaisir pour moi, et par réflexe pour elle, après tant d'années passées aux USA, avec des éclats de rire par la suite.

Elle a pris la parole pour remercier les gens présents, à la fin de la cérémonie :


La famille Lepage a été frappée par un drame, au début des années 1930. Un incendie a détruit la maison familiale d'Heppell (un lieu situé entre Causapscal et Sainte-Florence). Mon arrière-grand-père Elzéar est décédé suite à ce feu, tant que mon grand-père Paul, qui a été transporté d'urgence à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, a survécu, malgré de graves brûlures.

La famille Lepage comptait une dizaine d'enfants, incluant neuf garçons. Malgré les difficultés, suite au drame qui a frappé la famille, Marie-Anna a continué des études pour devenir infirmière. C'était une étudiante brillante. Ma tante Marie-Paule nous a raconté à quel point mon grand-père Paul était fier de sa soeur, qui lui écrivait des lettres dans un français impeccable, dont j'en ai moi-même eu exemple lors de sa présentation en ce jour.

Plus encore, quand j’ai mentionné à ma grande-tante que je fais de la moto, elle m’a mentionné que son défunt mari aimait cela aussi, mais surtout que son grand frère Paul (mon grand-père à moi), l’a bien impressionnée quand elle avait huit ans environ (donc en 1935 grosso modo, ce qui veut dire que le grand-père en avait 23) en se pointant sur la ferme avec son engin. Marie-Anna ne se souvient pas du modèle, ni de l’année précise, mais la moto était une « Indian ». Je n’ai aucun détail sur le modèle précis, mais cette photo d’une « Indian Scout » des années 1930 donne une idée :




Si la moto de mon grand-père ressemblait à ça, je me mange les doigts qu'elle n'ait pas survécu jusqu'ici...

Finalement, j’ai informé la grande-tante Marie-Anna que nous avons notre emplacement au camping de Causapscal chaque été depuis la vente de la maison familiale en 2011, et que l’été prochain, en espérant que sa santé soit bonne, elle y sera aussi la bienvenue. Tout comme nous, elle souhaite garder un "pied à terre" dans la Vallée.

Nous avons placé il y a quelques années déjà une mangeoire pour les oiseaux et des lampes solaires sur le lot familial au cimetière de Causapscal. Il y a deux ans, j'en ai aussi placé sur le lot des Lepage et des Thibault, à Sainte-Florence. Marie-Anna est d'accord pour qu'il y ait aussi une mangeoire à Sainte-Florence. Ce sera chose faite dès le printemps.

Pour revenir à la maison, en soirée, je suis passé par Matapédia, puis Campbellton, en filant jusqu'à New Richmond pour prendre la 299. La vue de la Lune brillant sur la baie des Chaleurs était magnifique.

Mesdames et messieurs, il est bon de perpétuer des traditions!




Photographies du jour : « Cimetière de Causapscal – le 14 décembre 2016 »
En me rendant dans la Vallée pour les funérailles de mon grand-oncle Bernard, j’ai aussi été au cimetière de Causapscal pour vérifier l’état du lot familial des Lepage, malgré la neige, d’où ces photos :







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire