mardi 29 novembre 2016

Le 28 novembre 2016

Proverbe/citation du jour
“Mieux vaut un ennemi sage qu'un ami stupide.”-Proverbe ourdou


Ce n’est jamais grave quand c’est pour la « bonne cause »
Ayant été assez occupé durant les journées de dimanche et de lundi, j’ai pris du retard pour la mise en ligne du billet du 28 novembre. J’ai cependant eu le temps de déterminer un sujet. Il s’agit de cette nouvelle de TVA, à propos de cinq commerces de Hochelaga-Maisonneuve qui ont été victimes de vandales :





Un groupe d’une dizaine d’individus masqués a défoncé les vitrines de ces cinq commerces et arrosé l’intérieur avec de peinture contenue dans des extincteurs.

Qui peut bien en vouloir autant à de petits commerçants?




Les suspects les plus évidents sont des anarchistes qui disent vouloir lutter contre l’embourgeoisement du quartier. TVA s’est rendu à un local de militants mais n’a pas obtenu de réponse. « La Déferle » a une page Facebook et un site Web.

Ce n’est jamais grave quand c’est pour la « bonne cause ». Au nom de la justice sociale, on peut mettre sur le cul de petits commerçants qui tentent de gagner honnêtement leur vie en stimulant la vie économique d’un quartier.

Demandez-vous combien parmi ces anarchistes, qui sont prêts à tout pour faire avancer leur cause, ont un job et paie des impôts pour financer les logements sociaux auxquels ils tiennent tant.

Qui est derrière cette casse? Comment les casseurs en question obtentiennent-ils le financement pour leurs actions? Que fait la police pour résoudre le problème?

Si ces militants souhaitent tant la justice sociale, ils pourraient peut-être aller vivre à Cuba quelques années et revenir ensuite partager avec nous leur expérience.

2 commentaires:

  1. Qui est derrière cette casse? Bonne question, il y a eu dans divers films par le passé avec des intrigues où on voyait des casseurs payés par des gens haut-placés qui achèteraient les bâtiments à prix d'aubaine pour les revendre plus tard à gros prix ou il y a encore dans un film plus récent, de suivre le "riche gars blanc" (rich white men) tel que mentionné dans le film "Heure limite 2"(Rush Hour 2), un commentateur sur Youtube a spécifié un homme en particulier que le site Breitbart avait mentionné par le passé dans un article sur qui financait Black Lives Matter.

    C'est une théorie très poussé par les cheveux et digne d'Alex Jones je l'admets mais qui tirerait profit à ce que Hochelaga-Maisonneuve reste tel quel?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une petite info supplémentaire à ajouter, le bloggeur Richard3 a posté un billet sur le vandalisme à Hochelaga-Maisonneuve.

      Supprimer