dimanche 20 novembre 2016

Le 19 novembre 2016

Proverbe/citation du jour
« Indignation : Sentiment de colère ou de révolte que provoque quelqu'un ou quelque chose : Les journalistes ont crié leur indignation devant le sort réservé à leur consœur. »-Larousse


Si Pascal Bérubé avait été un libéral, est-ce que la FPJQ m'aurait supporté aussi?
Merci à Jeff Plante, qui me fait prendre connaissance en cette fin de journée du samedi de la nouvelle qui suit. Semble-t-il que la député libérale de Charlevoix, Caroline Simard, aurait menacé un journaliste de la station de la région, Geoffré Samson, de CIHO FM, en le prévenant qu’elle ne lui accorderait plus d’entrevues s’il ne diffusait pas intégralement ses communiqués de presse.

Source
Geoffré Samson bénéficie déjà de l’appui de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, qui a mentionné l’histoire, tout comme Patrick Lagacé, via Twitter.

J’ai perdu mon emploi d’animateur à CJMC FM 100,3 le 11 novembre 2011, suite à des menaces du député péquiste Pascal Bérubé, qui disait avoir un dossier de 25 extraits où « je l’attaquais sans le nommer » en ajoutant qu’il avait l’appui d’organismes communautaires et qu’il voulait aussi porter plainte au CRTC. J’ai gagné en arbitrage par la suite, mais la nouvelle a paru le jour même des élections provinciales, en septembre 2012.

Bérubé avait précédemment menacé de ne plus collaborer avec la station ou d’y acheter de la publicité si je demeurais en ondes, en mai 2008. J’ai en ma possession des copies du courriel, qui a été envoyé à partir de l’Assemblée nationale.

Je me demande si la classe journalistique aurait été plus indignée si Pascal Bérubé avait été un député du PLQ, au lieu du PQ, quand il m’a fait perdre mon job, en 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire