lundi 14 novembre 2016

Le 13 novembre 2016

Proverbe/citation du jour
“Le choix d'une liberté n'est pas aisé à faire lorsque l'on est soi-même sous l'emprise de faux-semblants.”-Thérèse Renaud


Un retour sur mon intervention dans le Journal de Québec
J'ai été contacté vendredi dernier par un représentant du Journal de Québec pour donner mon point de vue à propos de l'élection de Donald Trump. L'article se trouve ici.



Ayant été occupé tout au long de la journée du dimanche, je n'ai pas eu le temps de revenir sur le sujet.

Sachez que l'extrait présenté dans le journal n'est qu'une courte partie de mon échange avec le journaliste. Il y a quelques poins que j'ai abordés avec lui que j'aurai aimé voir exposés dans le journal mais qui n'ont pas été publiés. Je vais donc les partager avec vous ici plus tard cette semaine.


Ce message aux partisans de Hillary Clinton s’adresse tout autant à nos gogauches d’ici
Ce message de « Coop LePresto » s’applique tout autant à nos gogauches d’ici. Le voici, suivi d’une traduction :




« Quand tous les gens ordinaires qui ne sont ni racistes, ni misogynes, ni homophobes, ni bigots en ont assez de se faire traiter par vous de racistes, de misogynes, d’homophobes et de bigots, et que lorsqu’ils vont voter, ils n’appuient pas votre candidate, est-ce que vous :

A) réévaluez votre conduite personnelle et vos stratégies pour convaincre les gens de supporter votre idéologie politique, ou;

B) vous les traitez de racistes, de misogynes, d’homophobes et de bigots en criant encore plus fort?

À ce que je sache, vous avez choisi l’option « B », et c’est pour cela que votre candidate a perdu. »


Le même principe s’applique avec la gogauche québécoise.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire