dimanche 16 octobre 2016

Le 16 octobre 2016

Proverbe/citation du jour
“N’est stupide que la stupidité.”-Robert Zemeckis (Forrest Gump)


Pascal Bérubé rabroué par Jean-François Lisée pour un message publicitaire
Ça démarre bien pour Pascal Bérubé, le nouveau leader parlementaire du PQ suite à la victoire de Jean-François Lisée dans la course à la chefferie de de la formation politique. Lisée a profité de la première rencontre du caucus du PQ pour rabrouer le député de Matane-Matapédia.

Une capture d'écran de la publicité.

Pour quelle raison? Simplement parce que Bérubé a participé à une publicité de concessionnaires automobiles de la région de Matane. Tous les prétextes sont bons pour apparaître à l’écran mon cher Pascal, hein?

Que le commissaire à l’éthique approuve ou non, as-tu réfléchi une seule seconde à ce que peuvent penser les autres concessionnaires automobiles de la large circonscription que tu représentes, que ce soit à Amqui ou à Mont-Joli par exemple? Eux aussi ils sont représentés par ta petite personne, et je ne suis pas certain qu’ils apprécient que tu fasses la promotion de leurs compétiteurs de Matane...

Cela fait des années que je pense que Pascal Bérubé est ce qu’il y a de pire comme politicien, soit une grosse guidoune qui fait n’importe quoi pour bien paraître, en ayant l’air bienfaisant en surface, mais une guidoune qui n’hésite pas à donner des coups de poignard et à menacer par en arrière pour faire passer son agenda.

J’ai saisi la nature du personnage dès la première fois qu’il est venu sans s’annoncer dans les studios du FM 100,3, tôt, un matin de 2007, en venant me demander une entrevue alors que j’étais sur le point d’entrer en ondes à 7h.

Pascal Bérubé est bien meilleur pour vendre son image que pour quoi que ce soit d'autre. Le choix de ses images pour son compte Facebook personnel en donne la preuve :



Que les médias questionnent Bérubé quant à ses réalisations. Combien de médecins, combien de dentistes, a-t-il recruté depuis son élection en 2007? Je fais ici autant référence à la Haute-Gaspésie, qui faisait partie de la circonscription de Matane, qu'il représentait dans le passé, autant qu'à celle actuelle, de Matane-Matapédia.

J'ai refusé de participer à une Guignolée des médias, à Cap-Chat, en 2009. Pourquoi donc? Tout simplement parce que "Kid Kodak" Bérubé, qui était député de la circonscription de Matane d'alors, souhaitait lui aussi mettre un bonnet de Noël pour solliciter des dons lors de l'événement. Un politicien participe à une activité qui ne doit en principe que regrouper des gens des médias? Hum...

Voici un autre article, de La Presse cette fois, portant sur le sujet de mon billet.

Je l’ai dit et écrit à maintes reprises et je le fais encore : si les médias faisaient bien leur job, s’ils demeuraient vraiment objectifs, s’ils n’étaient pas aussi complaisants, les Pascal Bérubé de ce monde ne l’auraient pas aussi facile.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire