mercredi 31 août 2016

Le 31 août 2016

Proverbe/citation du jour
“Il était né stupide et avait considérablement développé ses dons naturels. ”-Samuel Butler (on pourrait écrire « Elle » ici. NDLR)


Y’a vraiment des gars assez stupides qui veulent payer pour leur défense?
Deux Québécoises, Mélina Roberge, 22 ans, et Isabelle Lagacé, 28 ans, de même qu’un homme âgé de 63 ans, André Tamine (une page Facebook à ce nom pour un individu habitant Montréal existe), ont été arrêtés sur un bateau de croisière, en Australie, alors qu’ils transportaient 95 kilos de cocaine dans leurs bagages. La valeur de la drogue saisie par les autorités australiennes est estimée à 30 millions de livres sterling, selon ce que mentionne les médias. Cette somme équivaut à $51 675 000 canadiens. Selon la loi australienne, la peine maximale dans leur situation est la prison à vie s’ils sont reconnus coupables.

Mélina Roberge et Isabelle Lagacé
La nouvelle circule partout dans le monde, notamment dans des journaux comme le quotidien britannique Mirror, tout comme ici au Québec.

Le trio a été arrêté suite à une enquête qui a poussé les autorités à envoyer une équipe de lutte contre le trafic de stupéfiants sur un bateau de croisière d’une capacité de 2000 passagers qui effectue le tour du monde, du Royaume-Uni à l’Australie. Un chien renifleur a détecté la drogue dans leurs bagages.

Le MS Sea Princess

Un dénommé Karim Abou-Aichi a lancé une campagne sur GoFundMe afin de récolter $20 000 pour assurer leur défense. La campagne a rapidement été interrompue toutefois. Cet individu aurait été arrêté en 2013, en lien avec une histoire de trafic de drogue lié aux Hell's Angels.

Y’a vraiment des gars assez losers, assez désespérés d’avoir une femme, pour croire qu’en donnant de leur argent pour défendre deux pétasses cheaps d’Instagram via GoFundMe, ils ont la moindre chance avec elles?

Vous voulez voir de quoi ont l’air les deux jeunes dames? Celles-ci, en bonnes poupounes qu’elles sont, sont présentes sur Facebook et sur Instagram et affichent bien des images à l’attention des gens qui veulent bien les voir. Observez bien les images qui suivent, elles sont révélatrices d’une multitude de détails intéressants :













Qu’en retenez-vous?

Pour ma part, je note les points suivants :

  • Malgré leur jeune âge, ces dames ont certainement subi des opérations de chirurgie esthétique.
  • Divers accessoires, comme le sac à main qu’on voit sur une image, doivent être fort dispendieux.
  • Elles ont voyagé dans diverses destinations exotiques.
  • Une photo a probablement été prise sur le bateau de croisière. Le coût des billes pour une croisière comme celle où les trois individus ont été arrêtés (le MS Sea Princess) est selon le Mirror £8,5000, ce qui équivaut à $14 640 canadiens.
  • Avant de se rendre en Australie, le bateau de croisière est passé par le Chili et le Pérou au cours des dernières semaines. Il se pourrait que la drogue ait été embarquée en Amérique du Sud.
  • L’arrestation des trois individus ne s’est pas produite sur une coup de chance, il est clair selon moi qu’on les suivait depuis un moment déjà et que diverses agences de lutte contre les drogues ont collaboré dans cette affaire.
  • Les deux jeunes dames travaillent probablement dans l’industrie du sexe. Une de mes sources mentionne que l’une d’entre elles est serveuse dans un bar érotique de la région de Montréal. Pour sa part, Isabelle Lagacé pose sur le site érotique Flashy Babes, son profil se trouve ici. Vous pouvez visionner un vidéo

D’autres détails doivent m’échapper. Vous pouvez en communiquer si vous le souhaitez dans la section des commentaires.

Isabelle Lagacé est « Izabel » sur Flashy Babes
Quelques photos de Flashy Babes, d'un shoot datant de 2007 environ :





Toujours intéressés à donner de l’argent pour assurer leur défense messieurs? Dans ce cas-ci, comme dans le cas de femmes qui marient des étrangers et qui se retrouvent prisonnières outre-mer, je ne vois vraiment pas en quoi nous devrions céder aux supplications d’une personne qui s’est foutue dans la merde de son plein gré et qui veut ensuite que nous l’aidions à s’en sortir.

Un dernier détail : je note que les deux dames reçoivent via leurs comptes Facebook respectifs des messages peu élogieux. Un peu de respect s'il vous plaît!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire