mardi 23 août 2016

Le 22 août 2016

Proverbe/citation du jour
“Le seul mystère, c'est qu'il y ait des gens pour penser au mystère.”-Fernando Pessoa


Un mystérieux malfaiteur enfin démasqué
Depuis deux ans déjà, un mystérieux malfaiteur venait causer des ravages dans les pruniers du domaine des Beaulieu, à Sainte-Anne-des-Monts. Il a enfin été démasqué.





Durant la saison estivale, des branches de pruniers étaient sectionnées et ont les retrouvait par terre, autour des arbres, les fruits grignotés par une créature inconnue.

En rendant visite à mon paternel, environ une heure avant le coucher du Soleil, j’ai remarqué un tache noire qui s’avançait lentement près de la galerie arrière. Celle-ci a bifurqué vers le nord en découvrant que l’arbre fruitier qui se dressait là depuis des années était disparu, car il a été coupé la semaine dernière. D’autres pruniers sont encore présents dans la cour, la bibite en question s’en est approchée, pour ensuite grimper dans un des arbres.

Je me suis rendu à ma voiture pour prendre mon appareil-photo afin de vous en fournir des images. Voici le coupable :


Un porc-épic!!!

Selon un habitant du quartier qui travaille aux ressources naturelles, il s’agit d’un vieux porc-épic. C’était la première fois qu’il pouvait en apercevoir un de si près. Des enfants du voisinage ont aussi pris plaisir à l’observer, alors qu’il se nourrissait dans l’arbre.

Voici quelques images supplémentaires de monsieur Kak ("porc-épic" en montagnais) et de Roger Beaulieu, mon paternel, qui pour la première fois apparaît dans ce blog :












Le mystère des branches de pruniers coupées est enfin résolu.

J'ose espérer que vous ne croyez pas toutes ces maudites niaiseries qu'on raconte relativement aux porcs-épics qui lancent leurs aiguilles. Cela est de la grosse bullshit. Votre humble blogueur se tenait à peu de distance et monsieur Kak a tranquillement continué son lunch en nous observant. Je ne me serais pas approché pour être à portée de sa queue par contre, car là, ç'aurait pu piquer fort!!!

Pour ceux et celles qui se demande ce qu’il va advenir de monsieur Kak, nous avons l’intention de le laisser poursuivre ses lunchs d’ici l’hiver.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire