mercredi 17 août 2016

Le 17 août 2016

Proverbe/citation du jour
“Une mer calme n’a jamais fait un bon marin.”-Proverbe anglais


L’hydroélectricité « propre » du Québec cause des changements climatiques
On nous chante régulièrement que l’hydroélectricité du Québec est une énergie propre, une énergie verte. Est-ce vraiment le cas?

Un extrait intéressant d’une entrevue réalisée par Ezra Levant, de Rebel Media, avec Tom Harris, le directeur de l’International Climate Science Coalition, suit :

Les barrages situés sur le territoire québécois ont mené à la disparition de milliers de kilomètres carrés de forêts, inondées lors de la création des réservoirs. Ainsi, des millions d’arbres (Ezra Levant avance même un total d’un milliard) ont été détruits, réduisant ainsi la capacité de la nature à convertir le CO2 en oxygène.

On estime aussi que 10 000 caribous sont morts, empoisonnés par le mercure produit par ces mêmes barrages. On ne parle peu ou pas de ce fait, alors qu’un canard tué par un déversement de pétrole en Alberta fera la couverture des journaux.

Ajoutez à cela le méthane produit par ces mêmes barrages, et le méthane est plus néfaste encore que le CO2...

L’hydroélectricité est-elle aussi propre qu’on veut nous le faire croire?

D’autres détails ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire