jeudi 30 juin 2016

Le 30 juin 2016

Proverbe/citation du jour
“Nos démocraties électives ne sont pas, ou de façon inaccomplie, des démocraties représentatives.”-Paul Ricoeur


La condescendance des élites gauchistes face au peuple, vue à travers le Brexit
Dans un billet publié dans le Journal de Montréal, Richard Martineau expose parfaitement l'attitude des élites gauchistes face au peuple, telle que constatée à travers le Brexit. Je vous invite à lire son texte pour mieux comprendre ce à quoi je fais référence.

Il a raison en ce qui a trait au mépris des élites envers le peuple, surtout celles de gauche, qui agissent avec une grande condescendance en se croyant intellectuellement supérieures, même au point de demander un nouveau vote uniquement parce que leur point de vue n'obtient pas la majorité.


On a eu droit à un comportement similaire de la part des Carrés rouges en 2012, vous en souvenez-vous? Je pense à ce vote au Cégep de Rimouski, quand les étudiants ont voté contre la grève, mais quelques braillards de gauche ont demandé une reprise du vote après que les « Contre » ont quitté, et les étudiants gauchistes ont obtenu malhonnêtement ce qu'ils voulaient.


Au Royaume-Uni, une majorité voulait le Brexit, et le Brexit il y aura. Si j'étais britannique, j'aurais voté moi aussi pour une sortie de l'UE.


Je ne penche pas dans le même sens pour la question de la souveraineté du Québec, simplement parce qu'à mon avis, l'enjeu est complètement différent.


Je comprends très bien les British de ne pas vouloir d'une Union européenne où ils n'ont aucun pouvoir décisionnel, alors que je ne suis pas d'accord avec les souverainistes d'ici, parce que le Québec a plus de pouvoir face au Canada que les pays de l'UE pris individuellement.


J'ai cependant certaines réserves quant à la majorité nécessaire pour qu'un vote soit majoritaire. Vrai que la démocratie c'est un vote à 50% + 1, mais quand c'est une faible marge, on a quand même la moitié des électeurs qui n'appuient pas. Il y a des situations où une double majorité me semble préférable.


On ne peut jamais avoir une situation idéale qui fait l'affaire de tout le monde.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire