mardi 5 avril 2016

Le 5 avril 2016

Proverbe/citation du jour
«L'automatisation : système simplifiant tellement le travail qu'on finira par avoir besoin d'un cerveau électronique pour se tourner les pouces. »-Noctuel


L'automatisation et l'avenir des emplois au salaire minimum
Avec le développement de la robotique et de l'informatique, il ne faudrait pas nous surprendre que dans un avenir rapproché, de nombreux employés au salaire minimum soient remplacés par des machines. Le processus est déjà en branle ailleurs dans le monde. En voici un exemple :


À trop vouloir faire augmenter le salaire minimum, les plus socialistes parmi nous se rendent-ils comptent qu'ils poussent ainsi les prix à la hausse et que cela incite les entreprises à trouver des solutions plus économiques qui vont tuer des emplois?


Ne nous étonnons pas si dans un horizon plus rapprochés que nous ne pourrions le croire, le phénomène nous touche également ici, en Gaspésie. Il est déjà possible par exemple de faire le plein, en pleine nuit, grâce à une carte de crédit ou de débit, sans même avoir à interagir avec un commis.

Je ne serais donc pas étonné que d'ici cinq ans, des établissements de restauration rapide comme Tim Horton ou McDonald's nous offrent la possibilité d'agir de la même manière en commandant un café ou un trio. Il sera peut-être même possible de le faire dans une épicerie, à une caisse automatisé.

En étirant cet horizon sur cinq années, je suis déjà très généreux. Une de mes sources m'a mentionné mardi midi que des bornes du genre pourraient apparaitre dans les restaurants McDonald's dès juin prochain.

Sommes-nous prêts à faire face à cette réalité?

1 commentaire:

  1. Il est déjà possible de passer sa commande sur un écran tactile dans certain McDo au Canada et il y a plusieurs caisses libres-service dans les WalMart et quelques épiceries. C'est DÉJÀ là :)

    RépondreSupprimer