mercredi 9 mars 2016

Le 8 mars 2016

Proverbe/citation du jour
On dit que le temps change les choses mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous mêmes. »-Andy Warhol


La ressource non renouvelable la plus précieuse du monde
Quelle est selon vous la ressource non renouvelable la plus précieuse du monde? Le pétrole? Le charbon? Certains scientifiques croient même que d'autres ressources pourraient arriver à épuisement avant le pétrole (XXIe sièce) : le terbium, le hafnium, le palladium, l'or, et même l'argent ou le cuivre...

J'en viens personnellement à une toute autre conclusion : la ressource non renouvelable la plus précieuse du monde est LE TEMPS. Il est impossible de le recycler ou de creuser plus profond pour en trouver davantage. Chaque seconde qui passe est une seconde qui ne reviendra pas.

Je fête aujourd'hui mon 45e anniversaire. J'ai attendu à la toute fin de la journée pour mettre ce billet en ligne parce que je n'aime pas les célébrations. Le 8 mars n'est pas pour moi une journée plus extraordinaire que les autres : pas de gâteau, peu sinon pas de cadeaux… Cela n'importe pas tant pour moi, j'espère bien me taper un bon pow wow lorsque l'occasion se présentera, mais les conditions n'y sont pas pour le moment...

Le fait de vieillir ne me fait pas autant « capoter » que d'autres. J'ai des amis qui ont vécu un choc terrible en atteignant 30 ou 40 ans. Cela n'a pas été mon cas.

En vieillissant, nous finissons par comprendre que nous ne sommes pas éternels et qu'un jour nous allons disparaître. Cela amène une personne qui en prend conscience à voir une multitude de choses différemment. Dans mon cas, en voyant des amis qui ont une vie de couple, des enfants qui finissent le secondaire ou qui sont même déjà au cégep, ça me pince quelque part, quoi que j'ai en cours de route contribué à ma manière à l'éducation d'enfants qui ne sont pas les miens.

Rien n'est perdu remarquez bien. À 45 ans, je peux encore devenir père, mais je n'ai pas envie de le faire à n'importe lequel prix.

Par exemple, je ne veux pas avoir des enfants avec une femme qui a passé le meilleur âge pour procréer, avec les risques que cela représente en cas de grossesse. Une femme du style « You Go Girl » qui a écouté les discours féministes voulant que les femmes fassent passer leur carrière en premier, mais qui s'aperçoivent trop tard que le meilleur temps pour avoir des enfants est passé.

Aussi, j'ai déjà à quelques reprises pris le relais dans une relation avec une mère monoparentale et cela m'a coûté cher en terme de temps, d'argent et d'énergie, et cela a même parfois eu un impact sur mon bien-être personnel, car ce n'est pas amusant de vivre les conséquences quand une ancienne blonde mentalement instable propage des faussetés à votre sujet, et je sais ici de quoi je parle.

Je préfère conséquemment dans des situations comme celles évoquées ci-haut ne pas avoir d'enfants du tout, quitte à finir ma vie tout seul, dans un CHSLD. Que ceux et celles qui me disent que j'aurais ce que je mérite se disent que dans un monde individualiste comme le nôtre, leurs enfants ne me traiteront pas mieux que je ne le serai, tout seul, dans le même centre.

Pour conclure, j'en reviens au temps, qui est une ressource non renouvelable… Je lis sur une base régulière des conneries, vous savez, ces pensées kétaines, souvent partagées par des femmes, via Facebook, du style « Mords dans la vie à pleines dents », « Profite de la vie au max » ou bien « You Only Live Once ». CONNERIES.

En ce qui me concerne, j'espère simplement vivre ma vie de la meilleure des manières, en ne regrettant rien ou peu de choses, lorsque j'en arriverai à la fin. Cela me semble moins stupide que de dire vouloir « Vivre la vie au max ». Le temps est précieux, le temps est non renouvelable. Ne l'oubliez pas!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire