mercredi 10 février 2016

Le 9 février 2016

Proverbe/citation du jour
“Nous avons affaire à des hommes. Nous serions naïfs d'espérer uniquement de l'intelligence et du dévouement. C'était fatal que nous rencontrions aussi l'abjection, la sottise.”- Rex Desmarchais


Y'a du monde naïf en calvaire...
Internet nous permet de constater à quel point des gens se font manipuler parce qu'ils sont incapables de faire preuve du moindre jugement avant de cliquer sur n'importe laquelle connerie qu'ils reçoivent. En voici encore de belles preuves, tirées de comptes Facebook associés à Béatrice Boistard et à Christine Boistard probablement deux fausses identités.

Allons-y d'abord avec Béatrice :


« Personne ne m'aime, pourquoi j'ai le cancer & je n’ai pas des cheveux personne ne m'offrais un j'aime…
Ne quitte pas Facebook sans avoir déposé un " amen " ainsi qu'un j'aime
Au passage j'accepte tout le monde ceux qui m'ajouteront  »

Ouais ouais ouais…

292 082 personnent aiment, et 13 485 partagent…

La femme sur la photo a le même t-shirt sur les deux images et est photographiée au même endroit, à quelques minutes d'intervalle. Il s'agit probablement d'une femme qui s'est fait raser la tête pour une levée de fond liée au cancer, une photo prise sur le Web :

Une photo piquée sur le Web...

On la retrouve sur plusieurs pages Web

Cette chère Béatrice annonce même qu'elle a 16 ans et qu'elle va vous envoyer des photos d'elle NUE via Twitter :

Ouais ouais ouais...


Bravo!

Au tour de Christine Boistard :

Une pauvre femme enceinte qui a le cancer hein?


Pauvre elle! Elle est enceinte et elle a le cancer…

351 945 personnes aiment et 10 314 partagent cette fois.

Une autre photo pigée sur le Web :

Encore une photo volée...

Ce compte Facebook aussi a une touche porno :

Elle n'a certainement pas le cancer du vagin celle-là...

La ou les personnes qui ont créé ces comptes les utilisent pour faire du « clickbait » et pour créer des liens avec des gens qui sont assez naïfs pour croire leurs conneries, des naïfs qu'ils pourront éventuellement frauder.

Le piège est aisé à détecter et pourtant, des centaines de personnes tombent dedans.

En plus, ces mêmes fraudeurs peuvent agrandir leur cercle de recherche via les amis Facebook des naïfs qui se font avoir.

Je ne niaise plus avec le puck dans les situations du genre. Si une personne de ma liste de contacts est assez stupide pour avaler de pareilles conneries, je la flushe, c'est aussi simple que cela.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire