mardi 22 décembre 2015

Le 22 décembre 2015

Proverbe/citation du jour
“Où est le bien ? Dans la volonté. Où est le mal ? Dans la volonté. Et ce qui n'est ni bien ni mal ? Dans ce qui ne dépend pas de la volonté.”-Épictète


Hugh Glass
Puisque nous avons droit à la sortie d'un film « basé sur une histoire vraie » (pour ce que ça veut vraiment dire), « The Revenant », mettant en vedette Leonardi DiCaprio, qui porte sur Hugh Glass, un légendaire trappeur américain, je crois qu'il en vaut la peine de s'arrêter quelques minutes au personnage, d'autant plus que je lis en ce moment même un livre portant sur la survie en forêt portant sur l'homme (je vous reviendrai dans quelques jours avec ma critique du livre en question.)

Hugh Glass est un trappeur et explorateur américain entré dans la légende suite à une attaque par une mère grizzly, en août 1823, alors qu'il participait à une mission d'exploration dans le Dakota du Sud, il a été abandonné par deux hommes laissés derrière pour s'occuper de l'enterrer, car l'attaque ne l'avait pas tué. Les deux hommes l'ont laissé, sûrs qu'il allait mourir, sauf que Hugh Glass a survécu, sans équipement, car on lui avait tout pris, incluant son fusil.

L'homme des bois a d'abord rampé, car il était incapable de marcher, un de ses jambes ayant été brisée. Pour éviter la gangrène dans ses blessures, incluant des coupures au dos qui exposaient ses côtes, il s'est glissé sur un billot infesté de larves, qui ont aussi nettoyé ses plaies.

Glass a réussi à rejoindre Fort Kiowa, à 320 kilomètres de distance, et retrouvé les deux hommes qui l'ont abandonné, pardonnant au plus jeune des deux et ne récupérant que son fusil de l'autre, qui était désormais soldat. S'il l'avait tué, il aurait été arrêté et condamné à mort.


Je ne me presserai pas pour voir le film avec Leonardo DiCaprio. Je préfèrerais revoir « Man in the Wilderness », un film de 1971 basé sur l'histoire de Hugh Glass, mettant en vedette Richard Harris. L'histoire n'est pas fidèle toutefois. J'ai vu le film en question à deux reprises : aux Grands films du jeudi soir, à Radio-Canada, durant les années 1980, et une autre fois, en 1997, alors que j'étais encore enseignant à Wemindji, à la baie James.

Vous pouvez entendre ici le thème du film, avec des images qui en sont tirées :


Le trailer du film :





Documentaire du jour : « Hugh Glass »
Un court documentaire sur Hugh Glass :





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire