dimanche 14 septembre 2014

Sujets du 14 septembre 2014

Proverbe/citation du jour
«Réfléchis avec lenteur, mais exécute rapidement tes décisions.»-Isocrate


La décision de la Cour d'appel dans l'affaire Guy Turcotte
Les médias ne nous donnent qu'un court résumé de la suite des événements dans l'affaire Guy Turcotte. Si vous souhaitez en apprendre plus, le texte du jugement de la Cour d'appel du Québec, en date du 13 novembre 2013, donne beaucoup plus de détails.

Cette décision est disponible sur le site Jugements.qc.ca, voici le lien pour la consulter directement. La décision dans le premier procès n'est pas disponible sur ce même site par contre.

Une capture d'écran de la décision.

Portez votre attention sur les points 7 à 22 de la décision. Le point 20 surtout, j'ai mis une partie en caractères gras :

[20]        Le 20 février, il se lève tôt. Il craint que Mme Gaston, qui est de garde, ait confié les enfants à M. Huot. Il passe devant son ancienne maison et n'y voit pas le véhicule de Mme Gaston. Par contre, celui de M. Huot s’y trouve. Il s'arrête et entre dans la maison. À sa surprise, Mme Gaston est présente. Selon lui, elle le somme de partir et lui dit : « […] tu vas arrêter de contrôler ma vie […] là si je veux, je peux changer le nom des enfants, […] je peux avoir la garde, je peux déménager n'importe où dans le Québec ». Il réalise alors qu'il a commis une « gaffe monumentale » et il dit être bouleversé à l'idée de pouvoir perdre ses enfants qui représentent tout ce qui lui reste.

Isabelle Gaston aurait donc menacé son ex-conjoint de le priver complètement de ses enfants. Combien de pères se font faire le même chantage par la mère de leurs enfants lors d'une séparation?

Remarquez aussi les gestes de Patricia Giroux, l'ex-conjointe de Martin Huot, le nouveau copain d'Isabelle Gaston, qui a agit de manière à utiliser Guy Turcotte pour se venger, en lui faisant prendre connaissance des échanges entre les deux amants (points 13 et 19).

Mettez vous dans la peau d'un homme qui apprend que sa femme le trompe, qui se fait mettre dehors de sa propre maison, qui voit la mère de ses enfants partir en voyage avec eux et un nouveau conjoint, qui se fait menacer de ne plus voir ses enfants et qui se ramasse tout seul dans un chalet avec ceux-ci, dans un désespoir total. La très grande majorité d'entre nous ne tuerait pas ces enfants, mais plusieurs auraient envie de tout casser, avec raison...

Je me répète encore ici : je considère les gestes de Guy Turcotte totalement impardonnables, mais je persiste aussi à croire que dans un contexte similaire, d'autres hommes auraient craqué eux aussi, sans pour autant aller aussi loin que le cardiologue déchu.


Une belle réflexion en ce dimanche soir
Une belle réflexion en ce dimanche soir, une traduction libre suit.


"Allez et étendez-vous sur l'herbe. Prenez une respiration profonde et regardez dans le ciel.

Maintenant, réalisez que vous être collé à un rocher d'une largeur de 12 756 kilomètres. Ce rocher tourner à un rythme de 460 mètres par seconde et orbite une boule de feu géante à une vitesse de 30 kilomètres par seconde. Notre système solaire entier est en orbite autour d'un trou noir à 220 kilomètres par seconde."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire