vendredi 12 septembre 2014

Sujets du 12 septembre 2014

Proverbe/citation du jour
«Cherchez le ridicule en tout, vous le trouverez.»-Jules Renard


La voie de la rédemption de Guy Turcotte
C'était prévisible : la tenue d'un nouveau procès dans l'affaire Guy Turcotte n'allait certainement pas passer sous silence, et il fallait aussi s'attendre à ce que la foule rugisse fort si l'on permettait finalement au cardiologue déchu de bénéficier d'une libération en attendant son second procès, ce qui est le cas, on l'a annoncé ce matin.

Si on se fiait uniquement au jugement émotif de la population face à l'homme qui a tué ses deux enfants, la "bonne vieille méthode" consistant à pendre sans tuer, à étriper et à écarteler le condamné avec quatre chevaux serait acceptable.

Est-ce que j'éprouve de la sympathie pour Guy Turcotte? Non!

Est-ce que je considère les gestes qui ont mené à la mort de ses deux enfants pardonnables? Non plus!

Je ne crois pas que Guy Turcotte représente un danger pour la société. J'ai plutôt l'impression, à lire les commentaires de nombreux citoyens sur la question, que c'est la société qui est un danger pour Guy Turcotte.

Suite au premier procès, en 2011, j'ai à deux occasions reçu durant mon émission du matin Me Sébastien Caron, avec qui j'ai jasé à ce sujet, une première fois seul, puis une seconde avec Sylvain Michel Camiré.  Me Caron a présenté des points fort pertinents sur le sujet, à savoir que contrairement à la perception populaire, Guy Turcotte n'a pas été déclaré innocent, et aussi que les 12 jurés dans cette affaire ont décidé du verdict après avoir entendu une multitude d'arguments que le public, lui, n'a pas entendus.

Cela plairait à la foule que Turcotte soit pendu, mais notre système de justice ne comporte pas la peine de mort. Un individu condamné peut au maximum passer le reste de ses jours en prison, coûtant à la société des milliers de dollars par année. 

Il y a ici, au Québec, des enfants souffrant de problèmes cardiaques qui mettent leur vie en danger, et comme on sait, le temps d'attente pour des traitements est long.

Guy Turcotte, avant de tuer ses deux enfants, était un cardiologue de talent. Suite à son crime, il ne pratique évidemment plus. La voie de la rédemption dans son cas, ne pourrait-elle pas être de lui donner à nouveau la chance de sauver des vies, grâce à son talent, si on détermine qu'il ne représente pas un danger pour la société, au lieu de le laisser croupir pour le reste de ses jours en prison?





Le monde de la mode et les habits neufs de l'empereur
Je la trouve bonne celle-là : l'équipe de l'émission de Jimmy Kimmel a fait une belle grimace à des personnes gravitant dans le monde de la mode en se rendant au New York Fashion Week, un événement semi-annuel durant lequel le gratin de ce domaine se rend dans la grande ville pour voir de nouvelles créations et les nouvelles tendances.

Des visiteurs ont été interrogé par l'équipe de Jimmy Kimmel Live à propos de créateurs… qui n'existent même pas! Même un des membres de la famille de "Duck Dynasty" et une marque de boisson pétillante ont été présentés comme créateurs! Le plus drôle est que les personnes interrogées en ont parlé comme si de rien n'était.

On leur a même fait porter un costume ridicule supposément créé par l'un d'entre eux pour avoir leur avis. Visionnez le vidéo ici bas pour voir le tout :


Cela rappelle le conte sur les habits neufs de l'empereur n'est-ce pas?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire