dimanche 3 août 2014

Sujets du 3 août 2014

Proverbe/citation du jour
«Se trouve autant de différences de nous à nous-mêmes que de nous à autrui.»-Montaigne

Les apparences sont trompeuses
Une imagine intéressante ici, on a l'impression qu'un cercle est en rotation sur cette image, alors qu'il ne s'agit que d'une série de points circulant en ligne droite :


Les apparences sont trompeuses n'est-ce pas? Cette image rappelle à quel point la réalité n'est pas toujours ce que nous croyons voir.

Une pause musicale un coup parti... Un succès souvenir!






Des courses d'accélération en Haute-Gaspésie? Pourquoi pas?
J'ai réalisé une première dans ma vie durant la journée de samedi en assistant à des cours d'accélération, sur une piste de l'aéroport de Mont-Joli, dans le cadre du Festidrag 2014. Si je m'y suis rendu, c'est grâce à deux amis, Adam et Édith, qui m'ont parlé de l'événement vendredi soir. Je tiens par ailleurs à les remercier pour l'invitation.

Je n'y connais absolument rien en ce qui a trait aux voitures et aux courses d'accélération, mais j'ai passé de bons moments sur place. Les amateurs étaient nombreux et c'est surtout la logistique liée à l'événement qui a retenu mon attention : on contrôlait les entrées et les sorties des amateurs pour s'assurer que tout était en ordre, tandis que la sécurité était bien organisée pour les courses.

Il y a des amateurs de course en Haute-Gaspésie, je ne parle pas ici de têtes folles du genre des « calottes à l'envers qui font des burns sur le quai avec leur Honda Civic », mais bien de vrais amateurs, qui veulent tester leur bolide dans un cadre sécuritaire, sans mettre en danger leur sécurité et celle des autres.

À quand une activité du genre en Haute-Gaspésie? La piste de l'aéroport local est le premier endroit qui vient à l'esprit comme localisation, mais contrairement à Mont-Joli, Sainte-Anne-des-Monts ne dispose que d'une seule piste, ce qui complique les choses, puisque (je suppose), celle-ci doit demeurer dégagée en cas d'urgence. Or, il doit certainement y avoir un « plan B ».

Il y a quelques années, un amateur local m'a dit que des courses d'accélération se sont tenues dans la Baie des Chaleurs, et c'est sur une route locale, sécurité pour l'occasion, qu'on a procédé. Ce même amateur m'a aussi dit que lorsque lui et d'autres ont approché les autorités locales pour organiser un événement, ils ont fait face à un refus et à de l'indifférence, comme si les décideurs locaux cherchent à imposer à la population ce qui leur plaît sans permettre à des gens ayant des goûts différents d'avoir eux aussi du plaisir.

Pourquoi ai-je l'impression que les autorités locales de la Haute-Gaspésie organisent uniquement des activités qui ne plaisent qu'à un cercle restreint de personnes, une petite clique d'artistes ou de "branchés"? C'est bien beau le bois flotté et les shows de tam-tam, c'est bien beau la pêche au maquereau et les spectacles country western, mais n'y aurait-il pas possibilité de faire place à quelque chose de différent, comme des courses de drag, pour non seulement faire plaisir aux amateurs du coin, mais aussi pour en attirer de l'extérieur et montrer ce dont les Hauts-Gaspésiens sont capables en terme d'organisation?


Photos du jour
Quelques photos des activités du Festidrag, à Mont-Joli, le 2 août 2014.













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire