vendredi 22 août 2014

Sujets du 22 août 2014

Proverbe/citation du jour
«Il est impossible de faire entendre raison à ceux qui ont adopté une façon de penser conforme à leur intérêt. »-Clément XIV


Je passe mon tour : « Fuck le Ice Bucket Challenge »
C'est la mode de l'heure, le fameux « Ice Bucket Challenge », dans lequel la personne participante se lance un d'eau d'eau glacée sur la tête pour ramasser des fonds pour le traitement de la sclérose latérale amyotrophique, aussi connue sous le nom de « maladie de Lou Gehrig ».

Le Ice Bucket Challenge est un défi en chaîne. Si une personne qui a été mise au défi le relève, elle peut à son tour nommer trois autres personnes qui doivent le relever aussi, ou payer une « amende » de 100$ à une œuvre caritative. Le tout est devenu une mode virale, des centaines de personnes à travers le monde relevant le défi.

Là est le problème, le Ice Bucket Challenge n'est devenu rien d'autre qu'une MODE VIRALE : Combien de dizaines, sinon des centaines, de personnes y participent maintenant simplement parce que c'est cool, c'est à la mode, sans pourtant avoir une foutue idée du pourquoi de tout cela?

Je remarque que quelques personnes prennent désormais une position similaire à la mienne, notamment Martin Duhamel, qui a choisi de se verser un bol vide sur la tête, en donnant 20$ à une cause et en lançant le défi à tous ses chums.

Je passe mon tour, FUCK LE ICE BUCKET CHALLENGE! Je préfère donner par-ci par-là quelques dollars à diverses bonnes causes au lieu de me foutre un seau d'eau glacée sur la tête sans même savoir pourquoi, souvent sans même donner une seule cenne noire pour des gens qui en ont besoin.

À lui seul, le sujet des levées de fond mériterait un long billet. Quelle proportion de l'argent donné se rend réellement aux personnes dans le besoin? Combien de crosseurs utilisent un beau paravent du genre pour s'en mettre plein les poches en exploitant nos bons sentiments?


Le fusil sur la tempe
Philippe David signe un texte qui en dit long sur ce qui se passe actuellement, relativement au projet de loi 3 sur la pérennité des régimes de retraite des employés municipaux.

Son texte se retrouve ici.

Certains fonctionnaires peuvent bien brailleur pour leurs "acquis" en sachant très bien au fond d'eux-mêmes que les contribuables qui doivent leur payer une retraite "Rolls Royce" n'auront jamais droit aux mêmes privilèges.

Comme le souligne Philippe David, des nobles ont déjà avancé cet argument dans le passé... jusqu'à ce que le peuple en ait assez et sorte la guillotine!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire