mercredi 2 juillet 2014

Sujets du 3 juillet 2014


Proverbe/citation du jour
«La provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.»-Bertolt Brecht


Un concierge d'école baveux et un flic à la peau sensible

Dimitry Harris
Cadieux aurait fait savoir sa façon de penser au policier alors que celui venait de brûler un feu rouge près de l'établissement scolaire. Les gyrophares du véhicule de patrouille n'étant pas en fonction, rien n'indiquait une situation d'urgence et un besoin pressant pour le policier d'agir ainsi.

Le concierge et l'enseignante ont été maîtrisés, poivrés, arrêtés et amenés dans un poste de police. On les a détenus durant quatre heures. L'enseignante, mère de quatre enfants, fait face à des accusations d'entrave au travail des policiers.

Le SPVM considérant que le policier impliqué, Dimitry Harris, n'a pas posé de gestes répréhensibles, Carl Cadieux a décidé de publier sur Internet un vidéo qu'il a réalisé avec ton téléphone lors de l'événement, tout en portant plainte, comme l'enseignante Nadia Lessard, en déontologie policière. Voici le vidéo en question :




Notez les points suivants :
  • Carl Cadieux dit au policier à la 13e seconde de fermer sa gueule;
  • Au même moment, l'agent lui demandé « d'ôter son doigt devant sa face »;
  • Le concierge dit à la 20e seconde « C'est pas parce que t'es un flic que tu me fait peur mon chum .»

L'agent Dimitry Harris, qui a déjà fait l'objet d'une plainte en déontologie policière, pour un événement qui s'est déroulé le 7 septembre 2011, y a été fort dans cette histoire, j'en conviens. On peut considérer le fait que le policier n'y a pas été avec le dos de la cuillère.

Carl Cadieux et Nadia Lessard ( Photo d'Isabelle Bergeron)

Par contre, dans le vidéo, on peut noter que Carl Cadieux était très BAVEUX et très ARROGANT.  Il a joué pour beaucoup dans l'escalade qui s'est alors produit. Si je me faisais aborder de la sorte, personnellement, je vous avoue que l'envie d'étamper mon poing sur la gueule du gars devant moi serait forte. Notez aussi combien ce dernier se met à chigner comme une fillette lorsque le policier le maîtrise. Cela rappelle les arrestations de Carrés rouges lors du Printemps érable.

Les deux "victimes" dans cette histoire se plaignent de la peur provoqué chez des enfants qui assistaient à une fête à l'école située tout près, lorsque la police les a arrêtés. Qu'en est-il maintenant de l'exemple que ces deux personnes donnent à ces mêmes enfants quant au respect et à la manière d'interagir avec la police ou une toute autre forme d'autorité?

Si le concierge était demeuré calme pour signaler son désaccord au policier, s'il avait été plus poli, et qu'il s'était simplement contenté de noter l'événement, et d'en faire part aux autorités policières, et même aux médias, afin que le comportement de Dimitry Harris, qui a brûlé un feu rouge sans raison valable, soit dénoncé, ni lui, ni l'enseignante, n'auraient été arrêtés. Carl Cadieux est le premier responsable de son malheur, tout comme l'enseignante impliquée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire