mardi 24 juin 2014

Sujets du 24 juin 2014


Proverbe/citation du jour
«Le pouvoir de tout modifier souverainement est dans notre volonté.»-William Shakespeare


Vandalisme souverainiste
Les souverainistes "paquetés comme des oeufs" ne font pas que boire, pisser et vomir partout, en jetant aussi des bouteilles par terre, ils commettent aussi d'autres méfaits sur les biens de gens ne pensant pas comme eux, à la Saint-Jean-Baptiste.

Voici quelques photos d'une voiture vandalisée ce matin à Greenfield Park, dans la région de Montréal que l'on retrouve sur un mur Facebook :

Photo gracieuseté Facebook

Photo gracieuseté Facebook
Il s'agit de la voiture de Louis-Philippe Guy, qui travaille à Radio X Montréal. Une dizaine de voitures étaient stationnées dans la rue et la seule touchée est celle de Louis-Philippe.

Jean-François Desaulniers, de Radio X Saguenay, rapporte qu'un des ses amis a aussi vu sa voiture vandalisée, il y a quelques années, parce qu'il y arborait des autocollants de Radio X.

Certains diront que le drapeau canadien (qui n'a pas été vandalisé lui) était une provocation. Or, où est l'ouverture à la différence et la tolérance des souverainistes dans tout ça, de même que la liberté d'expression?


Les célébrations de la Fête nationale en Haute-Gaspésie représentent bien les souverainistes d'ici (et d'ailleurs au Québec)
Il est 12h35 au moment où j'écris ces lignes. Je reviens chez-moi après une visite sur les sites de célébration de la Fête nationale (Saint-Jean-Baptiste en ce qui me concerne) à Cap-Chat et à Sainte-Anne-des-Monts.

À Cap-Chat, je suis arrivé au moment où le Bébert Orchestra entamait sa dernière pièce, le Reel de Pointe-au-Pic. Je n'ai même pas pu prendre une bonne photo avant que le groupe quitte la scène.

Un autre groupe, Mad'MoiZèle GIRAF, se préparait à son entrée sur scène quand j'ai pris la direction de Sainte-Anne-des-Monts. J'ai entendu ce groupe en le faisant jouer alors que j'étais encore animateur à CJMC, pas mon genre... Un échantillon de leur musique ici :



Je ne dis pas que c'est pourri, je ne dis pas que c'est poche, je me contente simplement de vous dire que je n'aime pas, mais au Québec, terre « ouverte sur le monde », je peux vous dire, à titre d'animateur radiophonique, qu'on nous oblige à faire tourner de tels groupes et je ne crois pas du tout que ce soit un choix apprécié par la majorité, tout ça au nom de la protection de la langue française.

Kaven Haché sur scène à Sainte-Anne-des-Monts

À Sainte-Anne-des-Monts, le feu était allumé à mon arrivée. Kaven Haché jouait sur scène près de la cantine Cartier. J'aime bien Kaven, un musicien polyvalent qui est aussi un foutu de bon diable avec qui j'aime bien piquer une jasette, mais à chaque année, il est en vedette à Sainte-Anne-des-Monts. N'y aurait-il pas moyen de varier la sauce davantage? Pourquoi ne pas permettre à Kaven de se produire ailleurs en Gaspésie et de s'y faire connaître en réalisant un échange musical permettant à un groupe de Gaspé, de Chandler ou d'ailleurs de se faire connaître ici?

Autant à Cap-Chat qu'à Sainte-Anne-des-Monts, j'ai croisé nombre de personnes ayant abusé d'eau assaisonnée au houblon, rotant les bulles accumulées dans leur estomac en criant « Vive le Québec », le drapeau à la main. J'ai aussi en ces deux endroits regardé souvent par terre pour éviter les bouteilles et cannettes jetées par terre par les fêtards. J'imagine à peine la « dump » que seront les sites de Cap-Chat et de Sainte-Anne-des-Monts demain matin. Est-ce que les lieux des célébrations ressemblent autant à un dépotoir le 1er juillet, ici comme ailleurs?

Il y en a en masse, au Québec, des téteux de subventions et d'autres profiteurs, pour qui l'idéal souverainiste est une bonne chose, car il leur permet de garder leur position et de se faire vivre aux dépens des autres.

Plus tôt en soirée, j'ai été m'acheter de la bière au dépanneur du coin, de la Molson Canadian, vous vous en doutez, j'ai comme qui dirait fait exprès de choisir celle-ci parmi tout le choix disponible... J'ai alors croisé un souverainiste du coin qui vit de subventions, et qui m'a aussi demandé si je comptais célébrer la Saint-Jean. Je lui ai dit que oui, mais que je trouvais difficile de le faire, compte tenu du fait que cette fête est noyauté par des souverainistes ignorant le fait que la célébration devrait représenter tous les Québécois, pas seulement ceux souhaitant l'indépendance. Sa réponse?

« La majorité des gens du coin sont des BLEUS P.A. »

Vraiment? Ma réponse?

« S'il y a autant de BLEUS ici dans le coin, cela doit certainement expliquer pourquoi nous restons dans la MARDE. »

Rien ne change à la Saint-Jean-Baptiste, je dirais même que d'année en année, la qualité de la fête se dégrade, même dans un coin fortement souverainiste comme la Gaspésie.

Les célébrations de la Fête nationale, ici comme ailleurs au Québec, représentent bien les souverainistes. Je crois sentir que la ferveur générale est en perte de vitesse, signe que les Québécois veulent passer à autre chose, pendant que les Souverainistes s'acharnent, mais perdent de plus en plus la faveur du peuple.



Se servir de mensonges à propos d'une petite fille défigurée pour se faire du cash
Semble-t-il que cette histoire d'une pauvre petite fille défigurée par un chien ayant été expulsée d'un restaurant de la chaîne PFK par un employé clamant que l'enfant faisait peur aux autres clients aurait été montée de toute pièce, selon ce que rapporte TVA.


Un autre bonne leçon à retenir de cette histoire, une leçon que tellement de gens ne retiendront pas : avant de donner raison à une personne se plaignant de la sorte, il serait bon de regarder les deux côtés de la médaille, parce que les profiteurs souhaitant manipuler le bon peuple pour se faire du cash sont bien plus nombreux que nous ne pouvons le croire.



Photo du jour
Le feu de la Saint-Jean à Sainte-Anne-des-Monts, le 23 juin 2014.

4 commentaires:

  1. une journée dans le sous-sol, ça doit être long!

    RépondreSupprimer
  2. Il ne serait pas étonnant qu'à des fins de propagande, un gars qui travaille à la radio-poubelle soit capable de lui-même "scratcher" sa propre voiture

    RépondreSupprimer
  3. Hey l'abeille, tu t'affiches avec un Kanadian flag pis un collant de rédio X le jour de la Fête Nationale. Réfléchis 30 secondes. Oups 30 secondes passées.

    RépondreSupprimer
  4. Nous restons dans la marde parce que les colonisés comme toi s'entêtent par manque de courage à perdre leur temps dans une province parasitée par une nation étrangère depuis 250 ans. Comment ça se fait que ça ne marche pas puisqu'on est dans le Canada?! Ça serait censé marcher, non, puisqu'on est dans le Canada?!

    http://www.lactualite.com/actualites/politique/pourquoi-le-quebec-recoit-il-des-milliards-en-perequation/

    «Le fait que la question nationale ne soit pas réglée entrave tous les autres cheminements de notre peuple et mine en partie nos efforts d’efficacité. Notre gouvernement national, pourvu de simples moyens provinciaux, ne peut tout simplement pas, quel que soit le parti au pouvoir, servir notre peuple comme il devrait l’être et comme il le serait s’il possédait tous les outils.» – Bernard Landry

    RépondreSupprimer