lundi 16 juin 2014

Sujets du 16 juin 2014


Proverbe/citation du jour
«La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. »-Sénèque


À la commission Charbonneau, il est question du député péquiste Gaétan Lelièvre et de son conseiller (et ex-maire de Gaspé) François Roussy
François Roussy (Radio-Canada)
C'est bien le fun de suivre ce qui se passe présentement à la commission Charbonneau, car un ingénieur témoignant sous le couvert de l'anonymat mentionne des points croustillants sur la ville de Gaspé, à savoir que la firme Roche aurait approché l'ex-maire François Roussy qui, je le souligne, travaille maintenant au cabinet de l'actuel député péquiste de Gaspé, Gaétan Lelièvre, et le maire se serait fait payer un voyage en France, de même que des billets de hockey au centre Bell. Pour obtenir un contrat pour deux usines d’assainissement de l'eau potable, Roche aurait même investi dans la relance d'un club de hockey.

Gaétan Leliève (CHAU-TVA)
La semaine dernière, on avait déjà appris que le fils du député Gaétan Lelièvre aurait obtenu un emploi auprès d'une firme d'ingénierie alors que papa était directeur général de cette même ville de Gaspé...

La prochaine fois qu'un péquiste viendra parler de corruption libérale, vous pourrez lui répliquer que le linge n'est pas plus blanc du côté du Parti québécois.

J'ai hâte de prendre connaissance de la suite, nous pourrions fort bien entendre d'autres histoires croustillantes!



Un Pearl Harbor spatial guette les États-Unis
Les autorités américaines craignent que le prochain Pearl Harbor auquel leur nation aura à faire face se déroule dans l'espace. Leon Panetta, un ancien secrétaire à la Défense, croit que cela est possible, en faisant référence à de récentes cyberattaques de la Chine à l'endroit des États-Unis.

La quantité et la variété des attaques chinoises contre des cibles américaines s’accroissent. Jusqu'ici, les cibles étaient liées à l'industrie nucléaire, de l'acier, et d'autres industries. Les satellites artificiels utilisés pour les télécommunications, les GPS, le contrôle du trafic aérien, de même que d'autres affectés à la protection du territoire américain, sont désormais des cibles probables.

La Chine renforce ses systèmes d'attaque et de défense, en développant notamment des missiles qui seraient utilisés pour détruire des satellites, de même que des bombardiers supersoniques invisibles aux radars.

Pour contrebalancer la Chine, mais aussi la Russie, les États-Unis souhaitent garder des pays comme l'Autralie, le Royaume-Uni et le Canada comme alliés, en renforçant également leurs relations avec le Japon.

La nouvelle Guerre froide risque donc de se dérouler non pas sur terre, mais dans l'espace.


Photo du jour
Au bout du quai de Sainte-Anne-des-Monts, au lever du jour, le 16 juin 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire