samedi 10 mai 2014

Sujets du 11 mai 2014

Proverbe/citation du jour
«De nos jours, on survit à tout sauf à la mort.»-Oscar Wilde


Jouer un rôle de personnage détestable ne doit pas être une chose évidente
Je me souviens d'avoir lu, il y a longtemps, dans le magazine Le Lundi (que ma grand-mère Florence achetait régulièrement) combien Lucie Mitchell, qui jouait le rôle de la mégère dans ce grand navet de l'histoire cinématographique québécoise qu'est "La petite Aurore l'enfant martyre", s'est ensuite fait chanter des bêtises et menacer par des gens l'associant au personnage du film, tout comme Bruce Dern, qui a tué le personnage de John Wayne dans le film "The Cowboys" et qui a ensuite reçu des menaces de mort.

De nos jours, est-ce que l'auditoire est moins naïf que jadis sur ce plan? Je me demande si Jack Gleeson, qui jouait Joffrey Baratheon dans la série "Game of Thrones", subit de telles menaces. Il faut le dire, le gars a "une vraie face à fesser dedans", mais comme on le dit si bien ici bas :

"Si vous avez détesté le personnage, cela signifie que l'acteur a fait du bon boulot."
Je me demande maintenant si Jack Gleeson va avoir de la difficulté à se défaire de cette image et réussir à jouer d'autres rôles dans le futur sans que nous nous rappelions constamment de Joffrey.








Survivre à une apocalypse de zombies pour 14 500$
Vous voulez maximiser vos chances de survie advenant le cas où une apocalypse de zombies se produisait? La compagnie Wolfram offre un kit de survie complet pour 14 500$ :
Cette armoire contient plus de 200 items, incluant de l'eau et des moyens pour en purifier davantage, de la nourriture, de l'équipement de premiers soins, des radios et du matériel pour faire du feu et pour s'éclairer, du matériel pour la cuisine, de l'équipement sanitaire, de l'équipement vous permettant de survivre à l'extérieur de votre abri si vous devez l'évacuer, de petits outils avec du matériel de sécurité, de même que des plus gros outils comme des pelles par exemple. La liste complète du contenu est disponible ici.

Est-ce que cet ensemble à 14 500$ vaut la peine d'être acheté ou bien peut-on dépenser un somme similaire, voire même moindre, pour assurer une protection tout aussi, sinon plus encore, efficace, non seulement en cas d'invasion de zombies, ou bien pour survivre à une autre catastrophe, plus réaliste celle-là, comme une panne électrique majeure par exemple? 

Personnellement, je crois que je pourrais mieux investir une telle somme pour me préparer à un désastre. À vous d'en juger maintenant!


Créer un abri d'urgence avec une grosse boîte en carton
Le site Practical Survivor fournit des informations intéressantes en lien avec la préparation en cas de désastre. On y retrouve un article portant sur la création d'un abri d'urgence à l'aide d'une grosse boîte en carton utilisée pour protéger un réfrigérateur.

Des lecteurs soulignent qu'on ne peut pas fabriquer un tel abri lorsque nous sommes perdus en forêt par exemple. Je suis d'accord sur ce point. En fait, ce qui suscite ici mon intérêt, c'est la possibilité de se protéger et de se réchauffer en utilisant des moyens de fortune. Vous allez constater plus loin que sous une température froide, il est possible d'obtenir un certain confort malgré tout.

Nous ne tomberons pas dans les détails ici, car toutes les instructions sont disponibles sur le site.


Pour construire cet abri, on a besoin de ce qui suit :

-Une grosse boîte en carton pour un réfrigérateur
-Du "styrofoam" contenu dans la boîte, de même que d'autres pièces si on peut s'en procurer
-Du "duct tape"
-Un "box cutter"
-Un ruban à mesurer
-Un crayon feutre



Il est difficile de complètement sceller la boîte, mais cela n'est pas recommandé, puisqu'on doit laisser l'air circuler.

Si vous croyez que cet abri n'aide pas à se protéger, la suite est intéressante. Les créateurs ont testé celle-ci en s'isolant à l'intérieur avec un thermomètre, le cobaye ne portant que des vêtements ordinaires. Vous allez être surpris du résultat!

36.6 degrés Farenheit, 2.6 degrés Celsius, la température au départ.
65.6 degrés Farenheit, 18.7 degrés Celsius, 90 minutes plus tard!
Dans une période de 90 minutes, la température est montée de 16 degrés Celsius, uniquement sous l'action de la chaleur corporelle du cobaye. Surprenant n'est-ce pas?

Je comprends mieux maintenant pourquoi les clochards des grandes villes utilisent des boîtes de carton, pas vous?

Je vous recommande le site Practical Survivor, vous y retrouverez une multitude d'autres informations pertinentes!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire