mardi 22 avril 2014

Sujets du 22 avril 2014

Proverbe/citation du jour
«Rien n'est jamais sans conséquence, En conséquence, rien n'est jamais gratuit. »-Confucius

"Jogging Time"
J'ai eu à me fouetter le derrière assez fort (au sens figuré bien sûr) avant de me décider à reprendre le jogging. Nous avons toujours des excuses faciles pour justifier notre paresse, mais je ne crois pas que de dire que la météo pourrie qui a régné depuis quelques mois n'a pas joué un rôle majeur pour retarder le début de ma saison.

Tout ce que j'espère, c'est qu'un petit os déplacé, sous mon orteil gauche, ne fera pas encore des siennes comme l'an dernier, ce qui m'avait alors mené à complètement arrêté la course de juin 2013 à aujourd'hui.

J'ai sorti ce programme de Neila Rey récemment, de même que les détails sur une séance de réchauffement :



Je comptais suivre le programme à la lettre mais ayant une tête de cochon, j'ai triché dès le premier soir (hier), en courant la séquence de départ mais en l'allongeant sur 5km. J'ai réussi à parcourir la distance en 39min30sec.

Ce mardi soir, jour 2 de mon entraînement, j'ai couru mon 5km en 36min59sec, en alternant comme prévu le 5 minutes de jogging avec le 5 minutes de marche. Toutefois, je devais marcher de la 35e à la 40e minute et j'ai encore triché, courant un sprint de la 36e minute à la fin.

Je compte vous tenir informés de mes progrès via ce blog.

Il y des intéressés à relever le défi parmi vous?



Rire d'un petit enfant et le traumatiser pour la vie
J'ai affiché sur ma page Facebook personnelle, dans le courant de la fin de semaine dernière, un vidéo où on peut voir un adulte envelopper un œuf cru dans un emballage Kinder Surprise pour le remettre à un enfant et le laisser le croquer, avec les conséquences que cela implique :


Quelles peuvent bien en être les conséquences pour lui à long terme? Il pourrait bien, à cause non seulement de l'incident de l'oeuf, mais aussi de plein d'autres provoqués par sa famille, devenir une victime parfaite pour le bullying, une personne tellement convaincue qu'elle ne vaut rien qu'elle pourrait même un jour en devenir un ajout de plus dans la longue liste des suicidés incapables de s'adapter au monde qui les entoure, et tout cela à cause d'un œuf cru croqué à un jeune âge et du rire des adulte qui aura suivi...


Le vidéo en question a provoqué un débat sur ma page, un débat où les couteaux ont volé bas entre divers intervenants, certains trouvant le geste du père (je suppose que c'est le cas) du petit garçon, alors que d'autres étaient choqués, trouvant l'adulte concerné complètement connard.

Que faut-il en penser?

Ce qui me dérange le plus de ce vidéo, ce n'est pas la blague en tant que telle, quoi que je la trouve déjà fort douteuse. Ce qui m'inquiète surtout, c'est le fait que l'enfant pleure et que les adultes présents rient de lui.

Il est vrai que plusieurs enfants placés dans la même situation en auraient ri et se seraient relevés, mais ce n'est pas le cas de tous. Quand un enfant est victime d'un abus, grosso modo, il a 50% de chances qu'il s'écrase, et 50% de chances qu'il se révolte... 

Le petit du vidéo, lui, s'écrase...Son père, sans même s'en rendre compte, écrase peut-être la confiance que le petit peut avoir en lui-même, et ce sans même s'en rendre compte.

Développer chez un enfant la confiance en lui-même, en tenant compte de ses habiletés, est selon moi la meilleure chose que l'on puisse faire pour aider un enfant à pleinement s'épanouir.

Retenez bien que je suis le premier à reconnaître que je suis faible en terme d'analyse psychologique, et que je ne suis pas très habile en termes de contacts humains, tout en ne me gênant pas pour dire haut et fort ma façon de penser aux autres quoi qu'ils en pensent, mais je le fais face à des adultes. J'ai enseigné durant dix ans et je reconnais ne pas avoir été le meilleur des profs, mais quelques mauvaises expériences dans le domaine, de même qu'à titre de « papa à temps partiel », ainsi qu'une rétrospection sur mes propres expériences comme enfant, m'ont amené à reconsidérer mes positions sur le sujet.

L'oeuf qui se casse n'est rien ou presque. Je crois que c'est surtout parce que pendant qu'il pleure, il voit des adultes rire de lui, que l'enfant du vidéo risque d'être marqué pour la vie...

La « joke » en question peut nous semble anodine, mais nous la voyons AVEC DES YEUX D'ADULTES. Nous oublions que pour un enfant, le monde est totalement différent...

Ce n'est peut-être rien d'autre que parce que je prends le tout sur un plan trop personnel, me rappelant des moments négatifs de mon enfance affectant mon jugement, mais en voyant ce petit garçon pleurer, je ne peux m'empêcher de penser à des moments où, lorsque j'avais son âge, j'ai été victime des rires et des critiques d'autres jeunes et de plus grands, et des échos négatifs qui résonnent encore, quelque 40 ans plus tard...

Tout cela me rappelle des moments où, par exemple, mon propre père m'a répondu, alors que je venais de me faire taper dessus dans un transport scolaire, que si j'avais été moins « baveux », je n'aurais pas eu à le subir, et que cela allait m'endurcir...

Cela me rappelle aussi des moments où, comme petit gars, j'ai réussi de bonnes performances à l'école, mais au lieu de me féliciter, mon père n'a cherché que des poux, alors qu'il faisait tout un plat de mes échecs...

Je pense que tout ce dont je fais mention ci-haut est une caractéristique fondamentale, mais chrissement triste, de la mentalité qui règne dans la société fortement matriarcale du Québec : on ne félicite jamais les réussites de nos enfants, mais on fait tout un plat de leurs échecs...

Avez-vous déjà eu à faire le dressage d'un chien? On utilise envers le meilleur ami de l'homme la méthode du renforcement positif : on le caresse quand il répond bien, mais on évite de le frapper s'il n'agit pas dans le bon sens...

Avec nos enfants, nous faisons tout le contraire...

On fait dur en christ au Québec, et le vidéo du petit gars avec son œuf cru, même s'il a été produit ailleurs dans le monde, nous le rappelle!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire