vendredi 21 mars 2014

Sujets du 22 mars 2014

Proverbe/citation du jour
«L’histoire est écrite par les vainqueurs. »-Robert Brasillach


Il faut rendre à la CAQ ce qui est à la CAQ...
"Il faut rendre à César ce qui appartient à César et à la CAQ ce qui est à la CAQ... Voici une liste d'idées provenant de la CAQ qui ont été "volées" par le PQ ou par le PLQ.
Je n'ai pas l'intention de voter pour François Legault et pour son équipe, mais je crois bon de reconnaître leurs initiatives dans le débat politique actuel!



Un sondage qui sera ignoré par les médias pro PQ???
Une projection de sondage de cette firme  n'est pas une bonne nouvelle pour le PQ :


Si ces informations reflètent bel et bien la réalité, le paysage politique pourrait changer, même ici dans l'Est du Québec!

Je serais prêt à mettre ma main dans le feu que nombre de médias, pro PQ qu'ils sont, ne communiqueront pas ces informations!




abcdefghijklm
NO PQ
rstuvwxyz
Adam Kolodny, un enseignant en arts de Rosemère, dans la région de Montréal, a remarqué une particularité de l'ordre des lettres de l'alphabet qui lui a donné l'idée de produire un t-shirt présentant sa vision de la politique québécoise.

Global News, de Montréal, l'a interviewé à ce sujet : 







J'en veux un!!! Le coût d'un t-shirt est de 20$.


Adam Kolodny peut être rejoint ici et donne également une adresse de courriel dans son entrevue avec Global News.

Adam me confirme que de nouveaux t-shirts seront disponibles d'ici une semaine et que les intéressés pourront en commander via Paypal.



"Les Gaspésiens et la défense de la Côte de 1942 à 1945" et Paul Hartwig
Je compte visiter aujourd'hui une exposition sur la Seconde Guerre mondiale présentée à Matane durant la fin de semaine, « Les Gaspésiens et la défense de la Côte de 1942 à 1945 ». Celle-ci porte sur la Bataille du Saint-Laurent, opposant la Kriegsmarine nazie aux forces alliées, dans le golfe du Saint-Laurent, à cette époque. Vingt-deux navires marchands et sept navires militaires ont été torpillés durant celle-ci, et près de 400 civils, marins et militaires y ont laissé leur vie.

Paul Hartwig
J'ai pour la première fois entendu parler de cette bataille lors de la diffusion d'une émission de Radio-Canada appelée « Contrechamps », durant les années 1980. On y avait à l'époque interviewé le commandant d'un sous-marin allemand, le U-517, le Kapitänleutnant Paul Hartwig.

Je me souviens de Paul Hartwig, mentionnant comment il a torpillé un navire de la marine canadienne, le Charlottetown (K-244), le 11 septembre 1942, à cinq milles au large de Cap-Chat. La corvette venait d'escorter un convoi vers Rimouski et revenait vers Gaspé, seule, lors de l'attaque. Des 64 officiers et hommes d'équipage, neuf sont morts.

Ce même Paul Hartwig a aussi rappelé, si ma mémoire ne flanche pas, avoir clairement aperçu sur le rivage des Gaspésiens, un homme d'équipage lui suggérant même d'attaquer un bateau de pêche, mais il a refusé, jugeant que c'était là un geste inutile.

La corvette Charlottetown K-244
Le U-517 et son équipage ont été félicités par l'amiral Karl Donitz sujite à cette première patrouille, où neuf navires ennemis ont été coulés, mais lors d'une seconde patrouille, en novembre 1942, le sous-marin a été coulé près de l'Irlande. Hartwig et son équipage ont été capturés et ils ont passé le reste de la guerre dans une camp de prisonniers. Hartwig a par la suite occupé un poste au sein de la marine de l'Allemagne de l'Ouest jusque dans les années 1970.

Pour en revenir à l'exposition à Matane, on peut y voir les restes de la « torpille de Saint-Yvon », une torpille allemande qui a explosé le long des côtes en 1942.

http://www.cmhg.gc.ca/cmh/image-603-fra.asp?page_id%3D660

C'est en effectuant des recherches sur cette torpille que j'ai consulté l'excellent site Uboat.net, pour découvrir que Paul Hartwig est décédé le 9 mars dernier, à l'âge de 98 ans, l'un des derniers survivants parmi les commandants de sous-marins nazis de cette époque.

J'aurais bien aimé avoir la chance d'avoir en entrevue Paul Hartwig, au sujet de sa patrouille dans le Saint-Laurent, en 1942. C'est maintenant chose impossible.

Je n'endosse pas du tout le nazisme, mais ce commandant de U boat en aurait certainement eu long à dire sur la Gaspésie, qu'il a vue d'une manière bien différente de la nôtre!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire