mercredi 12 mars 2014

Sujets du 13 mars 2014

Proverbe/citation du jour
«Il y a des politiciens qui, si leurs électeurs étaient cannibales, leur promettraient des missionnaires pour le dîner. »-Henri Louis Mencken


Pauline Marois repousse Pierre Karl Péladeau pendant une conférence de presse
Est-ce un signe que la présence de Pierre Karl Péladeau au PQ commence à peser trop lourd sur Pauline Marois?

Durant une conférence de presse, lorsqu'une journaliste a posé une question sur Nurun, une compagnie de technologies de l'information propriété de Québecor, Pierre Karl Péladeau s'est avancé pour répondre, mais a été repoussé par Pauline Marois.


De simples détails d'apparence anodine du genre sont un bon indicateur que Pauline Marois est stressée et que la présence de Péladeau dérange...



La firme de sondage Léger a demandé mon avis et...
Pour une rare, mais une très rare fois, une firme de sondage m'a demandé mon opinion sur le parti pour lequel je compte voter, via Internet, plus tôt cette semaine :


Quel bouton radio ai-je choisi dans le lot? À vous de spéculer, mais vous vous en doutez à l'avance, à 100%, je n'ai pas sélectionné le PQ, pas plus que QS, les Verts ou Option nationale. Cela réduit de beaucoup les possibilités!



Et puis qu'est-ce que ça change vraiment en bout de ligne?
Steven Fleurent, le candidat de la CAQ dans la circonscription de Rimouski, bénéficie d'une publicité électorale non désirée parce que des photos de sa personne dans des poses compromettants circulent présentement sur le Web :

Le bracelet bleu que porte le jeune homme semble indiquer un séjour dans le Sud et un gros party!

N'avez-vous jamais vu un geste du genre dans un party de jeunes?

Nombreux sont parmi nous ceux qui ont déconné de la sorte non?

Ces photos "compromettantes" étaient accessibles jusqu'en fin d'après-midi hier sur la page personnelle du candidat de 21 ans. Elles ont par la suite été retirées.

Contacté par le Journal de Montréal à ce sujet, un responsable des relations de presse de la Coalition Avenir Québec a déclaré que ces photos sont de mauvais goût et on a demandé leur retrait.

La candidature du jeune homme a toutefois été maintenue. L'attaché de presse Guillaume Simard-Leduc déclarant : «Tout le monde a fait les 400 coups à cet âge-là. Les jeunes ont une vie sociale très active. À la CAQ, nous avons misé sur la jeunesse. Parfois, il y a des risques.»

Qu'est-ce que ça change aux aptitudes du candidat visé? Dans un monde où les médias sociaux rendent des traces de notre passé aisément accessibles à tous, il faut nous faire à l'idée que ce genre d'événement devienne de plus en plus fréquent.

Une personne cherchant à vous nuire, que ce soit dans le monde politique, dans votre travail, ou bien dans votre vie personnelle, cherchera n'importe laquelle bibitte de votre passé pour vous nuire. S'il vous faut vivre avec cette réalité d'une part, en faisant attention à ce que vous publiez, de l'autre, le reste du monde doit savoir faire preuve de discernement avant de vous faire tomber en disgrâce.

Je ne suis pas candidat pour un parti politique, mais je peux vous dire par exemple que parce qu'il n'aime pas mes prises de positions en ondes à son endroit, le candidat du PQ dans Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, s'est déjà plaint de ma personne à mon patron au FM 100,3 du fait que "l'animateur du matin, P.A. Beaulieu, s'expose avec des armes sur Facebook." Il s'agissait de ma page personnelle, n'ayant aucun lien avec CJMC FM 100,3, et on pouvait effectivement y voir une de mes armes de poing (que je possède légalement soit dit en passant) de même que des photos où je tire avec un SKS dans un dépotoir. N'importe quoi pour me discréditer parce que je dis de vous des choses que vous n'aimez pas monsieur Bérubé, n'est-ce pas?

Vrai! Sur ma page personnelle, accessible au grand public, vous pouvez retrouver quelques photos de mes armes personnelles, autant des armes blanches que des armes à feu, et il m'est arrivé de me faire photographier avec, en les accompagnant de commentaires qui en font grincher des dents. Il y a même des photos où on peut clairement ne conclure que j'y allais assez fort sur la rumba merci...

Ouais pis?

En 1989, lors d'un conseil général du PLQ à Québec, j'ai moi-même ramassé un député saoul par terre pour l'amener dans sa chambre. C'était avant Internet tout ça. Imaginez ce qui pourrait se passer aujourd'hui si une personne dotée d'un "téléphone intelligent" croquait la scène pour la publier!

Vous savez, une personne bien placée au sein d'un parti politique m'a déjà raconté qu'un élu était tellement saoul, et même peut-être potentiellement gelé à la poudre, au point qu'on lui a retiré son Blackberry et qu'on l'a discrètement fait sortir pour éviter l'embarras. J'en aurais quelques bonnes du genre à vous raconter mais je me garde une petite gêne.

Pour en revenir au jeune Fleurent, avant de complètement le discréditer parce qu'on peut le voir "le cul à l'air sur la bol", si j'étais inscrit comme électeur dans Rimouski, je lui donnerais au moins la chance de s'exprimer sur ce qui compte vraiment, contrairement à tellement de téteux qui font n'importe quoi pour traîner leurs adversaires dans le bouette... en tentant de faire oublier leurs propres péchés...

Le seul blâme que j'adresse à l'attention du jeune candidat, c'est de ne pas avoir fait disparaître ces photos avant de poser sa candidature.


Pauline fait de la danse-poteau
Dans la jungle politique, nombreuses sont les guidounes prêtes à tout pour séduire les électeurs.

Voilà que Pauline s'adonne à la danse-poteau sans même le savoir devant un cabaret érotique que plusieurs parmi vous devraient aisément reconnaître!

J'ignore qui a pris la photo, mais je lève mon chapeau à cette personne!

Nous pouvons spéculer, à savoir si les poseurs de pancartes sont entrés prendre un verre une fois leur travail accompli...


Pascal Bérubé s'oppose... à une transaction impliquant Québecor!
J'ai bien hâte d'entendre la langue de bois de Pascal Bérubé au sujet de la nouvelle qui suit, un texte de Carl Thériault du Soleil :


*******************************************
(Rimouski) Pour maintenir trois hebdomadaires à Mont-Joli, Matane et Amqui, le député sortant dans Matapédia-Matane, le péquiste Pascal Bérubé, s'oppose à une transaction entre Transcontinental et... Québecor.
 
Cette position politique risque de devenir «délicate» pour le Parti québécois (PQ) avec dans ses rangs depuis dimanche Pierre Karl Péladeau, candidat-vedette dans la circonscription de Saint-Jérôme et actionnaire principal de Québecor. 

La transaction en question, c'est la vente de 74 hebdos régionaux à TC Media pour 75 millions $ survenue en décembre, une vente pour laquelle la nouvelle recrue du PQ a eu certainement un mot à dire comme actionnaire principal de ce conglomérat de presse. 

Les municipalités de Matane, Mont-Joli et Rimouski ont déposé un mémoire au Bureau fédéral de la concurrence pour s'opposer à la transaction.
«C'est un plaidoyer pour la diversité des sources d'information et pour éviter des pertes d'emploi», a fait savoir Isabelle Paquin, attachée de presse du ministre. 

Pascal Bérubé a dit ne pas avoir le temps de répondre aux questions, mardi.
*******************************************



Une patate chaude potentielle pour le PQ??? Je ne serais pas surpris que Radio-Canada Est-du-Québec passe cette nouvelle sous silence, tout comme les divers journaux de la région et les diverses stations de radio.

On le sait : Pascal Bérubé aime bien la "diversité des sources d'informations", en autant qu'elles ne communiquent que ce qui fait son affaire!



Pollution visuelle en période électorale
Le déclenchement d'élection rime toujours avec l'apparition de pancartes électorales un peu partout dans le paysage.


Est-ce que ces affiches ont exercé, ne serait-ce qu'une seule fois, une influence sur votre choix, une fois dans l'isoloir.

Dans mon cas, la réponse est « NON ».

Je suppose que si les partis consacrent autant d'efforts à s'afficher de la sorte, c'est que cela a un impact positif sur le vote, mais à quel prix en terme de pollution visuelle?

1 commentaire:

  1. Les pancartes ont une influence sur moi j'ai des nausées chaque fois que je vois la face de pauline et me souviendrait qu'elle m'aura fait vomir plusieurs fois avant l'élection et de ne pas voter pour le Pcul!

    RépondreSupprimer