dimanche 9 mars 2014

Sujets du 10 mars 2014


Proverbe/citation du jour
«Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner.»-Napoléon Bonaparte


Parti québécois ou Parti Québecor?





Je crois aussi au Père Noël!!!
Radio-Canada annonce ce qui suit ce matin :


Je crois aussi au Père Noël!!!


Joanne Marcotte : une autre victime de la corruption médiatique
Le mot "corruption" est automatiquement lié à l'industrie de la construction au Québec. Jamais on ne pense à associer ce même mot à nos médias, et pourtant, s'il y a un autre milieu où elle règne au Québec, quoi que d'une manière quelque peu différente, c'est bien dans nos journaux, dans nos radios et dans nos télévisions.

Si nos médias n'étaient pas aussi complaisants à l'endroit du PQ et de divers groupes environnementaux (entre autres), jamais ces derniers n'auraient autant de facilité imposer leur agenda à la société.

Joanne Marcotte
Soulever une interrogation troublante ou exposer des faits sensibles peut coûter cher à la personne qui agit en ce sens. La liberté d'expression existe au Québec, mais elle existe tant et aussi longtemps que votre opinion ne va pas dans le sens contraire de la majorité. Dès que vous devenez dérangeant, vous devez vous attendre à en payer le prix.

La plus récente victime dont le nom me vient à l'esprit est Joanne Marcotte, qui a perdu la semaine dernière sa chronique dans le Journal de Montréal quand elle a souligné que la une du journal pour lequel elle travaillait était nettement pro-nationaliste et que le biais des médias québécois nous nuit collectivement. On a appris peu après que Pierre-Karl Péladeau se joignait au PQ. Cela en dit long sur la tendance qui règne au sein des médias de QMI.

Il est clair que la majorité des représentants des médias au Québec penche en faveur du PQ et de la souveraineté. On n'a même pas besoin d'une étude scientifique sérieuse pour en venir à cette conclusion. Pensons à Pierre Duchesne et à Raymond Archambeault, de Radio-Canada, qui ne sont que deux exemples de journalistes radio-canadiens impliqués au PQ, et ils sont loin d'être les seuls. Mis à part Christine Saint-Pierre, pouvez-vous nommer beaucoup d'anciens de la SRC qui ne sont pas souverainistes? Bonne chance!

Le parti qui remporte les élections est habituellement celui qui a eu droit au plus de couverture médiatique. Compte tenu du manque d'objectivité des médias québécois, le PQ part avec une longueur d'avance dans la présente campagne.

Je suis d'avis que le biais médiatique qui existe au Québec nuit tout autant, sinon plus encore, à notre collectivité, que le mal qui est dénoncé à la commission Charbonneau, mais ce biais est plus subtil et ses effets négatifs plus difficiles à discerner.

Bonne chance dans la suite des choses Joanne, je vais continuer de te suivre via ton blogue et j'invite mes lecteurs à faire de même!



Pauline Marois donne beaucoup de poisson
Une belle représentation de ce qui se passe en période d'élections au Québec :


«Montrez à un homme comment pêcher et il se nourrira toute sa vie. Donnez à un homme le poisson d'un autre et il votera pour vous. »

Pauline Marois en donne beaucoup, du poisson...


Documentaire du jour : «The Truth about Napoleon's Lost Army»
Un documentaire portant sur l'armée de Napoléon, lors de la Campagne de Russie, au cours de laquelle des milliers de soldats français sont morts. À partir de l'étude des restes de soldats découverts à Vilnius, une équipe relate cette désastreuse expédition de l'empereur. L'acteur James Woods anime ce documentaire.

Les campagnes militaires les mieux planifiées se terminent parfois en catastrophe. Est-ce que le PQ pourrait vivre une situation similaire en avril prochain?





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire