vendredi 21 février 2014

Sujets du 21 février 2014


Proverbe/citation du jour
«Des investissements, c'est de l'argent. De ce côté-là, ça ressemble pas mal à des dépenses.» -Ronald Lavallée


L'ASSÉ veut encore manifester? Gardons nos rues libres de toutes manifestations en faisant venir ici des Cosaques de Sotchi!
En réponse au "budget d'austérité du gouvernement Marois", la bande de chigneux Carrés rouges de l'ASSÉ organise une nouvelle manifestation le 3 avril prochain à Montréal...

http://www.asse-solidarite.qc.ca/actualite/depot-dun-budget-austere-lasse-repondra-par-la-rue-le-3-avril-prochain/

Je me demande si Pauline a encore envie de porter le Carré rouge et de descendre dans la rue avec ses couverts de chaudronnes!!!


Source : La Presse
L'ASSE veut encore manifester? J'ai une suggestion à faire aux autorités de la ville de Montréal! Faites venir des milices Cosaques de Sotchi, avec leurs fouets, ils vont cleaner la rue dans pas long! Les Carrés rouges sont encore plus "pussies" que les Pussy Riot!

Fait intéressant à noter, les Cosaques proviennent d'une terre qui a longtemps été communistes, alors nos révolutionnaires à culottes courtes d'ici pourraient voir un très beau côté de la culture communiste d'antan : quand tu n'écoutes pas, tu manges des coups de "fouette"!



Denis Coderre lit-il mon blog??? Passez-lui le mot sinon!

"Dasvidania"!






Je ne m'attendais vraiment pas à relire cette ânerie-là en 2014
Vous rappelez-vous de cette campagne menée par des artistes québécois contre le gouvernement Harper, il y a de cela quelques années, dans laquelle Michel Rivard et quelques autres nous chantaient que le gouvernement conservateur faisait mal à la culture en sabrant dans les budgets de subventions et, surtout, que ces mêmes artistes affirmaient que «1$ investi dans la culture génère 11$ en retombées»?

«1$ investi dans la culture génère 11$ en retombées»??? C'est là la pire niaiserie que j'ai entendue sortir de la bouche d'artistes dans toute ma vie. J'en ai fait un running gag durant mon émission du matin à la radio, en lançant le défi aux artistes de la région de le prouver concrètement, car j'étais prêt à leur fournir 100$ de ma poche pour une activité culturelle, à condition qu'on me le rembourse par la suite. Je ne demandais pas 1100$, ni même 500$, ni même 200$ : je demandais simplement qu'on me redonne ensuite mon 100$, en prouvant qu'il a généré des profits pour 1100$. Curieusement, personne n'a jamais voulu relevé le défi.

À la même époque, on a même pu lire dans le Petit journal de la ville de Sainte-Anne-des-Monts la directrice de la culture locale qui, le plus sérieusement du monde, écrivait que la Fête du bois flotté avait coûté un total de 50 000$ à la ville et qu'on pouvait donc en estimer les revenus à 550 000$!!! J'ai encore quelque part dans mes archives personnelles le journal en question. Il faudrait bien que je le retrouve et que je le numérise pour notre bon plaisir un de ces jours!

Je ne m'attendais pas du tout à lire la nouvelle qui suit sur le site de TVA Est-du-Québec jeudi soir :




Julie Gauthier, la présidente du Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent, peut-elle nous prouver que 1$ investi dans la culture génère 11$ en retombées?

Si tel est le cas, pourquoi les artistes passent-ils toujours leur temps à nous quêter des subventions?

Si l'investissement est si bénéfique, pourquoi les artistes ont-ils tant de misère à financer eux-mêmes leurs activités?

Je ne m'attends pas plus à une réponse valable en 2014 que je ne m'y attendais en 2008!!!


Être un Carré rouge fait toute la différence
Une réflexion d'Élise Gravel que j'ai vue hier soir sur Facebook me fait sourire, raison pour laquelle je la partage avec vous aujourd'hui :


Je n'ai rien à y ajouter!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire