dimanche 16 février 2014

Sujets du 17 février 2014


Proverbe/citation du jour
«La guerre, c’est la guerre des hommes ; la paix, c’est la guerre des idées.» -Victor Hugo


26 prédictions futuristes inexactes (et hilarantes)
Cracked.Com dresse une liste de 26 prédictions futuristes du passé qui se sont par la suite révélées complètement « dans le champ ».

Par exemple, le président d'une compagnie d'aspirateurs a prédit que les aspirateurs alimentés par l'énergie nucléaire seraient bientôt une réalité :




Consultez la liste et vous constaterez que même des scientifiques et auteurs reconnus se sont complètement plantés dans leurs prédictions!

«Nous étions ennemis»
J'ai visionné durant la fin de semaine un court documentaire de Radio-Canada portant sur deux vétérans de la Seconde Guerre mondiale, Germain Nault, un vétéran du régiment de la Chaudière qui a vécu le débarquement en Normandie, de même que Gunter Gallisch, un Allemand d'origine qui est venu vivre au Québec et qui était armurier dans la Kriegsmarine.

Ce reportage, d'une vingtaine de minutes à peine (trop court à mon avis compte tenu de tout ce que ces vétérans ont à dire), est vraiment intéressant. Je note les propos de monsieur Gallisch, qui mentionne à quel point la pauvreté frappait les Allemands, et qu'Hitler représentait un espoir, un changement, et que le peuple l'a suivi alors que tout ce qu'il désirait au fond, c'était de travailler et de manger. Comme des millions d'Allemands, il n'a appris l'existence des camps de concentration qu'à la toute fin de la guerre.

Première poignée de main entre Günter Gallisch et Germain Nault Crédit photo : Chloé Sondervorst
Gunter Gallisch a écrit un livre, « Ma vie sous le règne d'Hitler », disponible aux éditions JCL. Je ne l'ai pas encore lu, mais en me fiant uniquement à ses propos déjà entendus, je crois qu'un tel livre serait bien plus valable à étudier en classe que celui de Gabriel Nadeau Dubois!
 


Il m'arrive d'être très critique à l'endroit de Radio-Canada pour son visible parti pris gauchiste et souverainiste, mais je crois pouvoir reconnaître aussi les réussites de la société d'état. Ce documentaire est excellent et je félicite l'équipe qui l'a produit, j'en ai d'ailleurs fait par via Facebook à un membre de l'équipe qui l'a produit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire