samedi 15 février 2014

Sujets du 15 février 2014

Proverbe/citation du jour
«Chaque fois que vous avez un gouvernement efficace, c’est une dictature.» -Harry Truman


Trois types de femmes
Ce qui suit va en faire rire certains et provoquer la colère chez d'autres mais enfin... Je n'aurais jamais pensé un jour tomber sur une affiche qui présente les types de femmes en fonction de contenants de jus...







Le pire des trous de cul doit avoir accès à un procès équitable, même Nicolai Ceausescu
C'est en visionnant la série « John Adams », en 2010, que j'ai vécu une révélation.

Dans ladite série, j'ignore, je l'avoue, s'il s'agit de paroles réelles de John Adams, le deuxième président des États-Unis, qui était avocat avant la Révolution, et qui a défendu des soldats anglais, lors du Massacre de Boston, allant ainsi à l'encontre des positions politiques de nombre de ses amis, l'avocat explique que s'il a choisi de défendre les soldats anglais, contre l'avis de ses amis, c'était tout simplement parce qu'à son avis, le dernier droit auquel doit avoir accès un individu, dans une société, est celui de pouvoir se défendre devant une cour neutre quand on l'accuse d'un crime.

Je me suis rappelé de John Adams en regardant plus tôt cette semaine un documentaire sur Nicolai Ceausescu, le dictateur roumain exécuté suite à une révolution en 1989. Le documentaire peut être vu ici :



J'ai connu plusieurs Roumains alors que j'étais enseignant. Un premier en 1994-1995, sur la Côte-Nord, puis un quelques autres, alors que j'enseignais à la Baie-James, de 1995 à 1998. C'est d'ailleurs en écoutant attentivement ces immigrants originaires de la Roumanie que j'ai constaté à quel point leur langue, le roumain, une langue romane, comme l'espagnol ou l'italien, comporte des similitudes avec le français, au point où j'étais en mesure de suivre les conversations autour de moi sans même parler la langue.

J'ai aussi constaté que parce que ces personnes, toutes bonnes et gentilles à mon avis, ont vécu sous une dictature, elles avaient toutes de la difficulté à s'adapter au mode de vie occidental, surtout quand elles faisaient face à une classe d'étudiants indisciplinés. Si en Roumanie communiste, le moindre geste déplacé pouvait vous conduire en prison, au Québec, au même moment (et aujourd'hui encore), vous pouvez vous en permettre pas mal plus comme étudiant sans la moindre conséquence grave...

Pour en revenir à Ceausescu, le documentaire que j'ai visionné récemment présente sa vie, sa prise du pouvoir, de même que sa chute. Le gars était hors de tout doute un trou de cul, qui a provoqué la misère de son peuple. Malgré tout, il n'a pas eu droit à un procès juste, car lorsqu'on a prononcé sa condamnation à mort, en décembre 1989, même l'avocat de la défense a demandé la peine capitale à son endroit, ce que je considère injuste, malgré la gravité de ses crimes contre son propre peuple.

On accuse souvent les Libertariens d'être des tenants de l'extrême droite, souhaitant un état tout puissant qui punit toute personne n'allant pas dans le même sens qu'eux, mais cela n'est pas vrai. Beaucoup de Libertariens, même s'ils prêchent un état moins puissant, souhaitent que le système de justice soit plus fort, plus efficace, et ce afin d'assurer des relations plus justes entre les citoyens, et entre ces mêmes citoyens et l'état.

Dans le Québec actuel, je crois que nous sommes plus près de la situation qui avait cours sous Ceausescu en Roumanie que sous une vraie liberté pour les citoyens, sans être aussi pire que l'avoue.
Ce qui s'est passé en Roumanie il y a plus de 20 ans pourrait bien nous toucher au Québec, du moins en partie, si nous donnons trop de pouvoir aux socialistes d'ici.

1 commentaire:

  1. "Le pire des trous de cul doit avoir accès à un procès équitable, même Nicolae Ceausescu..." des fois, ça ne nous tente pas. Des fois, l'efficacité de l'expéditif empêche une guerre civile... Ce passage ici est plutôt grave: "Dans le Québec actuel, je crois que nous sommes plus près de la situation qui avait cours sous Ceausescu en Roumanie que sous une vraie liberté pour les citoyens, sans être aussi pire que l'avoue." Parles-en de ça à des Roumains qui s'en souviennent... Tu l'as échappé solide là, sincèrement. Voici le principal marché de Bucharest dans les années 80: http://upload.wikimedia.org/wik.../commons/e/ea/RSRpiata.jpg Voici un "orphelinat" Roumain sous Causescu où les orphelins vivent avec des handicapés, au régime alimentaire du Niger en période de sécheresse: http://aidonsnosenfants.e-monsite.com/medias/album/roumanie-gradinari-enfants-handicapes-septembre1999.jpg

    RépondreSupprimer