mercredi 16 janvier 2013

Sujets du 16 janvier 2013

Proverbe/citation du jour
"Ayez le courage de prendre des risques. Le risque est à la réussite ce que la respiration est à la vie." -Auteur inconnu


Pétrole gaspésien : pourquoi pas un référendum pour trancher sur la question?
Alors que le maire de Gaspé, François Roussy, appuyé unanimement par le conseil municipal, annonce que sa ville s'oppose aux travaux entourant le développement du puit Haldimand 4 de la compagnie Petrolia dans le secteur de Sandy Beach à l'aide d'un règlement municipal limitant davantage les possibilités dans le domaine, je me demande un fois de plus où s'en va la Gaspésie.

François Roussy a aussi déclaré durant l'émission du midi de Éric Duhaime sur les ondes de CHOI Radio X à Montréal que la compagnie ne fournit pas suffisamment de réponses quant aux procédures d'exploitation et aux produits chimiques employés, et que parce que cette exploitation comporte des risques, il s'oppose au projet. J'aimerais bien savoir si François Roussy a visité l'Ouest du pays pour savoir ce que pensent les maires et autres élus de petites villes des Prairies où l'exploitation pétrolière a cours avant de prendre sa décision, ou s'il ne s'est contenté que du point de vue des écologistes de la région.

À attendre parler les écolos qui s'opposent à l'exploitation du puit près de Gaspé, les risques de contamination d'eau potable sont trop grands. Ils nous sortent encore l'histoire de « l'exploitation des ressources naturelles par des riches sans que cela enrichisse la région », etc. etc. Dans leur cas, je crois que nous ne devons nous attendre à aucune révision de position : ces gens sont tellement convaincus de leur point de vue qu'aucune révision de celui-ci n'est possible. Ces écolos représentent-ils vraiment l'opinion de la majorité, ou bien leur poids médiatique a-t-il une importance démesurée???

Pétrolia a mené un sondage dans la région de Gaspé et il semblerait que 55% de la population appuie le développement pétrolier. Idem en ce qui concerne de nombreux gens d'affaires de la région. Peut-on donner un droit de parole équitable à ces gens? Peut-on leur laisser la chance de poser eux aussi des questions aux élus de Gaspé?

Plus encore : compte tenu de l'importance économique que ce dossier représente pour la région, ne serait-ce pas une bonne chose qu'un référendum soit organisé afin que l'on sache ce que pense vraiment la population face à cet enjeux?


Des gentlemans et des salopes
Un de mes contacts sur Facebook a partagé le message Twitter suivant hier. Il provient de « Fill Werrell », probablement un fan du comédien et humoriste américain Will Ferrell qui se permet de jouer avec les mots :


«À toutes les femmes qui disent que les gentlemans n'existent plus de nos jours : ils existent encore mais les gentlemans sont attirés par les dames. Pas les salopes. Désolé. »

N'y a-t-il pas ne serait-ce qu'un tout petit peu de vérité dans ce message? L'avènement du féminisme, qui a porté une multitude de femmes non seulement à croire qu'elles sont égales aux hommes, mais supérieures à ceux-ci, n'a-t-il pas fait en sorte que si ces bonnes manières propres aux gentlemans sont beaucoup moins fréquentes, c'est d'abord l'attitude des femmes face aux hommes qui est à blâmer?

1 commentaire:

  1. Pour le pétrole en effet il s'agit de décisions prises sans s'informer.

    Le fracking est le futur. Il a été utilise 1 millions de fois au U.S. Si c'était vraiment nocif, il y aurait eu beaucoup de cas de contamination.

    Oui mais l'eau qui prend en feu? C'était arrangé, pour mousser le film "Gasland" dont on aurait jamais entendu parler si ce n'était de cette scène. Le puits qui a été utilisé dans le film était connu pour avoir des problème de contamination au Méthane (de facon naturelle) depuis 1936, bien avant le frakcing. Un autre cas a été déclaré comme un type qui a contaminé volontairement son puits pour se faire dédommager. Dasn ce coin il est connu depuis toujours d'avoir des cas d'eau qui prend en feu. C'est pour dire combien il y a de richesses gazières dans ce coin.

    C'est dans compter le film de propagande "Terre promise" qui est financé par les émirats Arabes unis. C'est que grâce au fracking, les U.S. pourraient devenir indépendants énergétiques et même devenir exportateurs, donc concurrencer les Émirats Arabes, et faire descendre le prix du pétrole.

    RépondreSupprimer