mardi 8 janvier 2013

Sujet du 8 janvier 2013

Proverbe/citation du jour
«Peuples, sachez donc une fois que la Nature a voulu vous préserver de la Science, comme une père arrache une arme dangereuse des mains de son enfant.» -Jean-Jacques Rousseau


Un cours de sécurité dans le maniement des armes à feu obligatoire pour tous au Québec
Une arme à feu est potentiellement dangereuse, encore plus si elle est entre les mains d'une personne négligente dans son maniement ou inconsciente du danger qu'elle représente. Il en va de même pour une voiture qui, sur la route, est un projectile de centaines de kilos propulsé à des dizaines de kilomètres/heure. Dans un cas comme dans l'autre, afin de minimiser les risques, on demande aux citoyens de suivre un cours et d'obtenir un permis pour avoir le privilège de les utiliser.

Histoire de s'assurer qu'un maximum de citoyens du Québec sachent faire preuve de prudence dans l'usage de l'un ou de l'autre, pourquoi ne pas intégrer directement dans le curriculum de formation au secondaire un cours de maniement des armes à feu et même un cours de conduite à tous les élèves?

L'idée vous semble saugrenue de prime abord? Réfléchissez-y plus longuement. Si le Cours canadien de sécurité dans le maniement des armes à feu (appelé aussi CCSMAF) était offert à tous les jeunes, ceux-ci seraient davantage conscientisés aux dangers relatifs aux armes à feu. Ce cours prépare ceux qui le suivent au maniement sécurité d'un arme, afin qu'ils sachent comment la manier, la charger, tirer avec celle-ci. On y apprend aussi la portée des projectiles et comment entreposer sécuritairement une arme et des munitions.

Dans le cadre de ce cours, les armes utilisées ne sont pas chargées, plusieurs étaient même carrément désactivées, tous comme les munitions utilisées, afin de ne plus pouvoir être utilisées pour le tir. Le danger pour les gens suivant le cours est pratiquement nul.

Il est évident qu'une suggestion du genre fera monter aux barricades nombre de gens que les armes à feu effraient, des gens qui souhaitent parfois non seulement le maintien du registre, mais le désarmement total de la population civile, mais ne serait-ce pas justement une bonne chose que de s'assurer que le peuple dans son ensemble dispose de meilleurs connaissances sur le sujet?

C'est un fait que je remarque d'ailleurs sur une base régulière : les gens qui crient le plus fort contre les armes à feu ont des connaissances très limitées à leur sujet, ne sachant même pas faire la différence entre un fusil ou une carabine, entre un pistolet ou un revolver, entre un magazine ou un chargeur, ou bien entre une arme à un coup, une arme semi automatique ou bien une arme automatique. Nombre de journalistes et de politiciens s'exprimant sur le sujet me désolent quand je les entends ou je les lis, alors qu'ils devraient justement être les premiers à mieux savoir à quoi ils font référence.

Si les femmes victimes de violence ou bien les étudiants présents dans une tuerie scolaire comme celle de la Polytechnique savaient manier une arme, ne pensez-vous pas qu'ils seraient à même de mieux se défendre contre leur agresseur? Beaucoup de gens paniqueraient également moins rapidement à la vue d'une arme à feu parce qu'elles en sauraient plus à son sujet.

Chose sûre, une telle formation en milieu scolaire serait probablement beaucoup plus pertinente que bien d'autres cours actuellement offerts n'est-ce pas?

Pour plus de détails :

5 commentaires:

  1. Quelle sottise épouvantable à dire. "
    Si les femmes victimes de violence ou bien les étudiants présents dans une tuerie scolaire comme celle de la Polytechnique savaient manier une arme, ne pensez-vous pas qu'ils seraient à même de mieux se défendre contre leur agresseur? "

    Si on comprend bien, les élèves devraient être armés? Wow, des champs de bataille militaires dans les écoles. Bien sûr! Armons tout le Québec, on pourra ainsi se faire justice nous même... Quel danger d'affirmer de telles choses...

    Éric C.
    Rimouski

    RépondreSupprimer
  2. Vous comprenez mal : le cours de maniement n'est pas une obligation à être armé...

    RépondreSupprimer
  3. Sachez que ce n'est pas mieux d'encourager un cours de maniement à L'ÉCOLE!! Vous pensez vraiment que des ti-culs de 15 ans sont assez matures pour avoir le pouvoir de manier une arme potentiellement mortelle? Personnellement, j'aimerais mieux que mes enfants apprennent l'éducation économique, l'éducation au devoir de citoyen, initiation à la politique. La liste de cours utiles à nos jeunes est très grande avant de leur montrer à tirer du gun...

    Éric C.
    Rimouski

    RépondreSupprimer
  4. Le cours de maniement n'implique même pas de tir et est offert aux jeunes à partir de 12 ans déjà. Son but est justement de sensibiliser pour éviter des accidents.

    Vous semblez avoir une méconnaissance totale sur le sujet et remarquez que ça ne m'étonne pas du tout de votre part.

    RépondreSupprimer
  5. Et vous, vous semblez avoir une méconnaissance totale de ce qu'est la vie en société. Ce fut ma dernière visite sur ce blog. Je vais vous laisser entre semblables.

    Éric C.
    Rimouski

    RépondreSupprimer