mercredi 19 décembre 2012

Sujets du 19 décembre 2012

Proverbe/citation du jour
"Nous autres le peuple, nous sommes comme la chaudière : c'est la chaudière qui cuit tout le manger, c'est elle qui connaît la douleur d'être sur le feu, mais quand le manger est prêt, on dit à la chaudière : tu ne peux pas venir à table, tu salirais la nappe." -Jacques Roumain (1907–1944)



Démographie en Haute-Gaspésie, il n'y a pas de quoi se réjouir
Le journal Graffici propose dans son édition de janvier un dossier sur la démographie en Gaspésie. On y présente des données relatives à l'augmentation ou la réduction de population dans 43 villes et villages du territoire.

Source : Graffici
y apprend que Sainte-Anne-des-Monts connaît un hausse de population de 2,4% de 2006 à 2011, passant de 6772 habitants à 6933. Doit-on s'en réjouir? Semble-t-il qu'il y a des élus qui voient là un succès. J'estime pour ma part qu'il n'y a pas de quoi se réjouir ici. Je souhaite surtout m'attarder à la situation des villages du Nord de la Gaspésie.

Notez que l'âge moyen de la population gaspésienne est de 49 ans et va en augmentant, et que pendant ce temps, d'autres villages de la MRC de la Haute-Gaspésie se vident. À Rivière-à-Claude c'est 24% de la population qui a disparu au cours de la période. Ce pourcentage à la baisse est de 16,5% à Mont-Saint-Pierre, de 10,5% à Sainte-Madeleine-de-la-Rivière-Madeleine et de 9,4% à Marsoui. Il se peut fort bien que l'augmentation de population à Sainte-Anne-des-Monts soit liée à la migration de personnes habitant les plus petits villages de la région vers la ville la plus importante.

La réalité est là, devant nous, mais il y a des élus de la région qui voient uniquement l'arbre sans accorder la moindre attention à la forêt qui se cache derrière. Nous devons faire face à la réalité et nous faire à l'idée que ce que nous devrons gérer au cours des prochaines décennie est une décroissance de la région. Le développement économique et social doit être orienté en fonction de cette tendance.

La seule porte de salut est à mon avis d'axer sur le développement de nouveaux secteurs, comme le domaine pétrolier, la développement minier, l'accueil de personnes âgées d'ailleurs voulant vivre un retraite dans un milieu tranquille et surtout de se tourner vers l'immigration pour au moins ralentir quelque peu cette tendance à la baisse. Cependant, quand j'entends des élus municipaux déclarer qu'il faut augmenter les comptes de taxes à cause de la hausse des frais d'opérations et que ces mêmes élus souhaitent encore investir des sommes importantes en arts et en culture, je me demande si ces personnes vivent sur un nuage car elles me semblent déconnectées de la réalité. Enfin, c'est mon avis!

Le dossier complet peut être consulté ici : http://www.graffici.ca/media/archives/17_Graffici_JANVIER_2013.pdf


Pour plus de détails :



Érection d'une croix à Sainte-Anne-des-Monts
Les Chevaliers de Colomb de Sainte-Anne-des-Monts ont procédé mardi après-midi à l'érection d'une croix sur la rue du Belvédère, tout près du centre de santé et de services sociaux de la Haute-Gaspésie, à Sainte-Anne-des-Monts.

Les Chevaliers souhaitent ainsi créer un lieu de recueillement pour les gens fréquentant l'établissement de santé tout en marquant par ce symbole religieux l'héritage catholique du milieu.

Au printemps, un dispositif sera mis en place afin d'illuminer la croix. Voici en photos le groupe qui a procédé à l'érection de même que l'apparence de la croix telle que vue à partir de l'hôpital et en quelques endroits au centre-ville de Sainte-Anne-des-Monts.











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire