lundi 24 décembre 2012

Sujet du 24 décembre 2012

Proverbe/citation du jour
“For every human act there is a moment of decision; a single thought, a breath, a heartbeat... after which all possible outcomes narrow to one.”


Une histoire de Noël
Avec la période des fêtes qui débute, je souhaite partager avec vous une histoire de Noël que j'ai vue il y a quelques années et que l'on retrouve sur le coffret DVD de la première saison de la nouvelle mouture de « The Outer Limits » (1995-2002).

John Savage dans le rôle de Lucas
«The Conversion», une réalisation de l'actrice Rebecca de Mornay, a été diffusée pour la première fois le 9 juin 1995 et raconte l'histoire de Henry Marshall (joué par Frank Whaley), un employé d'un firme immobilière qui sort de prison après avoir purgé une peine en lien avec une fraude réalisée par son ancien employeur. Marshall retourne sur les lieux lors d'une fête de Noël et tire dans la foule présente pour se venger, tuant ainsi trois personnes, mais étant aussi blessé par un garde de sécurité.

En se sauvant en voiture, il se retrouve dans un restaurant, où un homme étrange, Lucas (admirablement joué par John Savage), lui apprend l'avenir, soulignant au passage la grande importance que certains gestes très anodins que nous posons ont non seulement sur nous-mêmes, mais sur les gens qui nous entourent. L'épisode se retrouve sur YouTube, en version originale anglaise :


Je ne vous donne pas davantage de détails sur l'épisode, à vous de découvrir le reste. Cet épisode de la série est mon histoire de Noël préférée, raison pour laquelle je la partage avec vous aujourd'hui.

J'ai vu l'émission à une période sombre de ma vie, suite à une séparation qui m'a laissé amer et suite à laquelle j'ai été particulièrement désagréable à l'endroit de la dame qui venait de me quitter. S'en est suivi une réflexion qui m'a amené à réfléchir moi aussi sur mes relations avec les autres, et surtout sur l'importance que tellement de petits gestes anodins, de paroles que nous prononçons, peuvent avoir sur les gens qui nous entourent comme nous-mêmes. Comme le souligne le narrateur au début de l'épisode :

For every human act there is a moment of decision; a single thought, a breath, a heartbeat... after which all possible outcomes narrow to one.”

Le bonjour que vous dites à une personne âgée, le coup de pouce que vous donnez à une personne en difficulté, le commentaire positif que vous faites à un enfant, tout cela peut faire une différence significative et durable dans la vie de cette personne.

Heureuses fêtes à vous tous, lecteurs de mon blog!

Pour plus de détails :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire