lundi 19 novembre 2012

Sujet du 19 novembre 2012


Proverbe/citation du jour
"La vérité ne fait pas tant de bien dans le monde que ses apparences y font de mal." -François de La Rochefoucauld (1613–1680)


Le fameux modèle suédois
Les gauchistes québécois vantent souvent les mérites du «modèle scandinave» pour justifier leur programme politique et social, arguant qu'en Suède par exemple, l'éducation est gratuite comme tous les autres service offerts à la population par un État qui occupe une grande place dans l'économie. À les entendre, on pourrait croire que la Suède est un pays où les cieux sont constamment couverts d'arcs-en-ciel et où plein de petits oiseaux font cui-cui dans des arbres couverts de fleurs toute l'année durant. Est-ce vraiment le cas?

Dans une émission d'affaire publique française nommée «Le monde d'après» figure un court reportage donnant le pouls de ce qui se passe vraiment dans le pays du groupe ABBA. Comme dans beaucoup d'autres pays occidentaux, on y a financé de généreux programmes sociaux à crédit, sauf que les dirigeants, au début des années 1990, se sont rendu compte que le pays courrait à la faillite et ont mis en place des mesures pour redresser la situation, situation qui prévaut encore de nos jours dans d'autres pays comme la France ou l'Espagne, avec les résultats qu'on connaît. Quelles sont donc les mesures qui ont été prises?

  • La privatisation de divers services publics, comme les transports, on a même confié certains services de la poste à des sociétés privées, parfois même des entreprises étrangères
  • Au niveau scolaire, on a délégué la gestion des écoles aux communes, où le budget dépend du nombre d'élèves et où les directions d'écoles ont plus de fonctions à remplir
  • Les Suédois ont fermé un hôpital sur trois en dix ans et certains habitants du pays doivent rouler 150km pour se obtenir des services. Suite à un accouchement, une femme peut demeurer à l'hôpital pour six heures, par contre, on a sauvé le régime de congé pour les parents
  • Les pensions des fonctionnaires retraités sont indexées annuellement en fonction des performances du pays

Les Suédois ont donc sauvé leur système, mais ils ont fait des sacrifices. Cela, les gauchistes québécois ne nous le disent pas, aveuglés qu'ils sont par leurs lunettes roses.

Ici au Québec, sommes nous prêts à agir comme l'ont fait les Suédois?

Vous pourrez visionner ce reportage qu'on peut voir de 1h18 à 1h25 environ dans le vidéo que vous pourrez consulter en suivant le lien ici bas.

Pour plus de détails :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire