lundi 22 octobre 2012

Sujets du 22 octobre 2012


Proverbe/citation du jour
"Garde-toi bien de dire tout ce que tu sais." -Solon (640–558 av. J.C.)


«Toutes des folles»??? Et si des femmes avaient créé une page Facebook comparable relativement aux hommes?
Un groupe Facebook dont le nom est «Toutes des folles» provoque la colère de Julie Miville-Dechêne, la présidente du Conseil du statut de la femme.

«Toutes des folles» est un groupe qu'on associe également à un sigle, TDF. Il compte 436 membres et l'accès y est limité, au moment où j'écris ce billet. Je ne peux le consulter, mais Radio-Canada rapporte que le Conseil du statut de la femme a infiltré ledit groupe et il semble que des hommes y font des commentaires qu'on dit misogynes et sexistes, comme : « Certaines filles devraient manger du maquillage pour être belles de l'intérieur.» D'autres commentaires bien plus « gras » peuvent aussi y être lus.

Un autocollant du groupe
On invite aussi les hommes à afficher sur leurs voitures des autocollants à l'effigie du sigle TDF. Ces autocollants ont été produits par le regroupement. Julie Miville-Dechêne craint que ces autocollants renforcent le groupe.


Des membres du groupe questionnés à son sujet en prennent la défense, clamant, comme Thomas Vermeron, que « Ça prouve la vérité, il y en a qui sont folles dans la tête!, tandis qu'un dénommé Jean Stéphane dit que ce site est en réaction aux critiques des femmes envers les hommes.


Julie Miville-Dechêne, trouve cela regrettable, déclarant : «...nous trouvons que ces propos ne reflètent pas le Québec que nous voulons voir, ce Québec égalitaire.»

Pourtant, pendant ce temps, combien de gestes négatifs et dégradants à l'endroit des hommes sont émis par des femmes au Québec, ce même Québec que le CSF veut « égalitaire »??? Combien  de propos aussi peu élogieux, sinon pires encore à l'endroit des hommes sont émis par des femmes mysandres qui ne tolèrent pas la moindre petite critique à leur endroit? Et que dire de messages publicitaires où on dresse une image d'un homme épais et d'une femme brillante? Si c'était le contraire, ça passerait selon vous?


Si des femmes créaient une page Facebook de nature similaire en visant des hommes, croyez-vous qu'on en ferait un plat de la sorte? On n'en parlerait même pas, et si on le faisait, ce serait des critiques du genre : "Ben voyons c'est pas grave, les hommes ne prennent pas les jokes, etc."


Cela me semble être un exemple de plus du traitement inégal dont font l'objet les hommes faces aux femmes au Québec.


Sans aller jusqu'à appuyer ce groupe, je me dis que tant qu'il ne pousse pas les limites trop loin, il a sa raison d'être, ne serait-ce que pour rappeler aux femmes qui traitent les hommes de la même manière ce que cela signifie vraiment d'être victime de discrimination!


Et vous, qu'en pensez-vous?

Le groupe peut être visité ici :


Pour plus de détails :


Créer du pétrole avec de l'air est possible
Créer du pétrole à partir de l'air est maintenant chose possible. Un groupe de scientifiques britanniques de la compagnie Air Fuel Synthesis a réussi cet exploit en créant une quantité modeste, mais bien réelle, de cinq litres de pétrole depuis le mois d'août dernier, à partir d'un procédé de synthèse révolutionnaire.

Le procédé de Air Fuel Synthesis


Le système utilise de l'air injesté dans une tour, où il se même à un mélange d’hydroxyde de sodium. Le gaz carbonique contenu dans ce même air réagit et forme du carbonate de sodium.

Le carbonate de sodium est alors soumis à une électrolyse pour relâcher le dioxyde de carbone qui est ensuite récolté et entreprosé.

Un déshumidificateur condense l'eau de l'air qui passe dans la tour, et cette eau est ensuite soumise également à une électrolyse où l'hydrogène et l'eau se séparent.

Le dioxyde de carbone et l'hydrogène sont mêlés et réagissent alors, produisant un mélange d'hydrocarbone avec une série de réactions différentes, dépendant du type de carburant que l'on veut obtenir.

Le produit obtenu peut alors être mélangé aux additifs habituellement utilisés avec du carburant régulier pour faciliter le démarrage, brûler plus proprement et éviter des problèmes de corrosion. Il peut également être mélangé directement avec de la gazoline, du diesel ou du carburant pour avions.

Les responsables de la firme Air Fuel Synthesis souhaitent obtenir du financement pour la construction d'une raffinerie plus grosse qui pourrait produire une tonne de carburant pour avions par jour. Cela pourrait être fait en moins de deux ans. Bien entendu, le procédé est actuellement très coûteux et nécessite beaucoup d'énergie, donc peu rentable, mais il est possible de le rendre plus efficace et éventuellement, un jour, les scientifiques comptent utiliser des énergies vertes comme des éolienne ou des panneaux solaires pour activer une usine de carburant. 





Pour plus de détails :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire