vendredi 14 septembre 2012

Sujet du 14 septembre 2012


Proverbe/citation du jour
«Les hommes ne vivraient pas longtemps en société, s'ils n'étaient les dupes les uns les autres.» -La Rochefoucauld


Quel est le plan de développement de la Gaspésie des «Nonistes»?
Jeudi matin, à Gaspé, une trentaine de personnes ont manifesté leur opposition à une initiative de Petrolia visant à exploiter un puits de pétrole qui serait situé à environ 350 mètres de résidences privées et à trois kilomètres du centre-ville de Gaspé..

Selon la porte-parole des manifestants, Lise Charland, un moratoire permanent pour empêcher l'exploitation pétrolière dans le secteur est nécessaire. Ces gens craignent la pollution potentielle de l'environnement, de même que le bruit et l'impact visuel.

Cette nouvelle, comme plusieurs autres du même genre, m'amène à me questionner quand à la réelle volonté des habitants de la Gaspésie de voir le territoire se développer économiquement.

  • On veut exploiter des puits de pétrole? «NON! Ça pollue et des riches vont se faire du cash en nous laissant sécher!»
  • On veut construire un parc éolien? «NON! C'est laid visuellement et une fois encore nous nous ferons fourrer pour des pinottes!»
  • On veut établir une cimenterie dans la baie des Chaleurs? «NON! Ça fait du bruit et ça pollue!»
  • On veut creuser le sol pour exploiter du minerai? «NON! Ça pollue et des riches nous exploitent!»

Je m'en tiens ici à ces quelques exemples mais la liste pourrait être pas mal plus longue... Ces gens qui disent constamment non, je les appelle les «nonistes» car c'est la seule réponse qu'ils donnent chaque fois qu'un projet le moindrement «dérangeant» est présenté.

Lorsqu'un événement comme celui d'hier se produit, je me fais un devoir de poser une question aux opposants chaque fois que cela est possible : «Quelle est l'alternative économique que vous suggérez en remplacement de celle à laquelle vous vous objectez?»

Quelles sont les réponses auxquelles j'ai droit? La plupart du temps, AUCUNE, sinon très peu de gens peuvent donner une réponse articulée allant plus loin que les exemples donnés ci-haut, soit que d'autres se font du cash sur notre dos en ne nous laissent rien ou presque et que l'environnement est affecté.

Il arrive qu'on me mentionne qu'on doit penser au développement durable, qu'on doit stimuler les coopératives, l'agriculture locale ou le tourisme, mais la réponse n'est jamais très élaborée. En bout de ligne, les solutions sont toujours dépendantes de subventions gouvernementales qu'on compte obtenir en «taxant les riches».

Un individu m'a même déjà répondu que l'oeuvre d'Armand Vaillancourt située près de la marina de Sainte-Anne-des-Monts aidait notre économie (Hey Hey! Quelqu'un peut me prouver que ce paquet de bois debout a amené à lui seul un seul dollar neuf dans l'économie locale?)

Je me demande si je suis dans le tort en ayant l'impression que les «Nonistes» sont en fait une poignée de gens surtout intéressés à leur petit confort personnel au détriment des autres, une poignée de gens à laquelle on porte beaucoup trop d'attention et qui causent plus de tort à la Gaspésie qu'autre chose par leur opposition systématique à tout ce qui ne va pas dans le sens de leurs idéaux.

Je pose à nouveau la question : «Quelle est l'alternative économique que vous suggérez en remplacement de celle à laquelle vous vous objectez?»

Pour plus de détails :

2 commentaires:

  1. La plupart de ceux-là qui s'opposent n'ont rien à offrir sinon d'être "à la maison" le premier du mois.

    Et si le facteur est absent pour congé de maladie ou pour s'être fait mordre par un chien la veille, là ça crie fort !

    Faut les comprendre, ils ne peuevnt passer tout leur temps à attendre un chèque !

    RépondreSupprimer
  2. Bien d'accord, ce n’est pas pour rien qu'on est une ''région ressource''. C'est parce que notre développement économique passe d'abord et avant tout par le développement des ressources naturelles! Le tourisme c'est bien beau, mais ça fait des emplois au salaire minimum, 6 mois par année...

    RépondreSupprimer